Le futur du SUP Race

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le futur du SUP Race

Message par Plappe's paddle le Mar 4 Juin 2013 - 11:34

Olivier Drut a écrit:Non, c'est bien 4 mètres pour sortir des 300 mètres, pour les embarcations mues exclusivement par l’énergie humaine



Voir ici le texte concernant les kayaks de mer
Trop fort ce Jim Terrel.

Plappe's paddle

Messages : 2816
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation : à l'ouest
Taille, poids : CaminoPaddle

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/leplaps

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le futur du SUP Race

Message par Olivier Drut le Mar 4 Juin 2013 - 11:37

oui, c'est sympa d'avoir aussi pensé aux humains comme nous

Olivier Drut

Messages : 1624
Date d'inscription : 22/01/2013
Age : 52
Localisation : Marseille
Taille, poids : 1,83m / 87kg

Voir le profil de l'utilisateur http://PaddleSpot.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le futur du SUP Race

Message par jipé le Mar 4 Juin 2013 - 12:10

Bien vu Plapp's ! décodage: la raison des "4 m"... Wink Perso, j'immatricule ma 14' ce mois-ci pour être tranquille, je vous donnerai le tarif et les conditions annexes... !

jipé

Messages : 627
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 52
Localisation : Saint-Malo

Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudestandup.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le futur du SUP Race

Message par Olivier Drut le Mar 4 Juin 2013 - 12:12

Aux îles Caïman, au Panama, ou juste en France ?

Olivier Drut

Messages : 1624
Date d'inscription : 22/01/2013
Age : 52
Localisation : Marseille
Taille, poids : 1,83m / 87kg

Voir le profil de l'utilisateur http://PaddleSpot.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le futur du SUP Race

Message par sebb le Mar 4 Juin 2013 - 12:46

+ 1000 avec JT quant à réflexion sur le futur du sport. Après quant aux longueurs, plus c'est long, plus c'est bon, non?

sebb

Messages : 945
Date d'inscription : 23/10/2009
Localisation : Brest même et St Malo!!!

Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudestandup.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le futur du SUP Race

Message par jipé le Mar 4 Juin 2013 - 13:35

Olivier Drut a écrit:Aux îles Caïman, au Panama, ou juste en France ?

...aux îles Caïman ou au Panama, j'irai peut-être, une fois ma board immatriculée ! Smile

jipé

Messages : 627
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 52
Localisation : Saint-Malo

Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudestandup.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le futur du SUP Race

Message par DELTE le Mar 4 Juin 2013 - 20:54

DELTE a écrit:En parlant d'équilibriste (merçi ICEMAN) je vais voir ce que ça donne aujourd'hui avec un ancien proto pan am de COPELLO 3.70 par 61,2 de large autrement dit en langage STAND UP 14.2. Assis évidemment car la météo annonce 25 km/h en SE.
Poids de ce proto carbon kevlar 12kgs. Année 1985. Avec rail de pied de mat (long) et puits de dérive. Ou ça va glisser grave ou ce sera une daube. Essai quand même bounce
Ah j'oubliai le meilleur. Prix 0. On va voir!!!

Bon c'est fait!! essai de ce proto en 24 de large.
Ma 1° impression.... humide, gadin au bout de 5 mètres, pourtant assis Shocked Qu'es ce que c'est étroit, même avec 3.75 de longueur. Certains me diront qu'un 14 est + stable car plus long mais de la a penser que 50 cms de + en longueur apportent une franche stabilité, j'en doute.
Ma 2° impression... j'ai cru que j'avais pris une pagaie de mes petites filles. Pourquoi ? tout simplement parce que ca glisse en beauté et ainsi on a l'impression que la pagaie a diminué d'un tiers. Beaucoup moins d'effort pour aller plus vite en 24 (61 cms) et on est sur le but fixé en moins de temps que d'habitude par rapport à ma 30 ou 34. Par contre tout l'effort est reporté sur l'équilibre et c'est usant. 3 heures a glisser avec cette facilité de "speed" d'un côté et une constante recherche d'équilibre de l'autre.
Je tire mon chapeau à celui qui se servira d'un 24 de large en loisir. En compéte je ne dis pas. En fonction du gabarit et de la " virtuosité" du boss ça doit pouvoir se faire!
J'ai sorti du grenier une autre pan am, fond plat également, donc à priori facile, qui elle aussi a 29 ans mais comme neuve, mis a part l'antidérapant. HIFLY jaune en époxy. 3.75 par 66 de large. Tail AR de 34.
26 contre 24? il y aura déjà un peu + d'équilibre. Peut être demain ?

DELTE

Messages : 291
Date d'inscription : 01/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le futur du SUP Race

Message par Pierrot le Mer 5 Juin 2013 - 3:43

Bonjour à toutes et tous,

Sujet intéressant, malheureusement du à un internet degradé je n’arrive pas à lire l’article de Jim Terrel.
4 m c’est bien mais ça va clairement mettre les planches de 12’6” au rencart.
Personnellement je suis contre les limitations de largeur ou de poids. Chacun ou chacune doit avoir le droit d’utiliser une planche adaptée à son niveau , son gabarit et aux conditions. Limitation en longueur c’est tout, le reste n’a aucun sens.
Ensuite ne pas oublier qu’à part pour les experts une difference de poids de 1 ou 2 kg joue très peu par rapport au talent du bonhomme. En fonction des conditions, chacun aura sa chance. Les légers seront désavantagés avec du vent de face, etc…. c’est la loi du sport, pas du matos.
Course à l’armement? Oui et non… pas plus qu’aujourd’hui. Les marques qui proposent un modèle avec plusieurs largeurs donnent un choix correspondant au niveau ou au gabarit. Normal, même si j’aimerais bien voir plus de custom. De toutes façons meme si sacrifier aux démons de la mode ou du marketing n’a jamais appris à ramer à personne. Et la course à l’armement est necéssaire car cela booste la créativité, essentielle pour un sport jeune.
A part pour le “ sprint” ou la vraie déboulade à donf ( downwind vent>= 25 kts) où l’outillage peut être très specialisé, les conditions rencontrées lors de la plupart des courses sont souvent diverses et exigent un minimum de polyvalence. Et utiliser du matos trop “pointu” est à double tranchant: ceux qui osent le paient parfois, et ceux qui le font avec success le méritent au vu leur expertise.
Il y a moyen de bien se defendre avec du matos bricolé ou matos bien adapté d’il y a 2 ou 3 ans, une planche à voile modifiée fait’affaire, pas une board de racing aux rails anguleux, mais une bonne vieille Dufour marche bien même en downwind, j’ai essayé y compris au “wake-surf”! Bon ja pense déja aux allègements et modifs pour améliorer.
En bref je crois que l’innovation contribue à faire advancer le sport, tout autant que la pratique. Et les meilleurs innovateurs ne doivent pas être que les designers ou shapers connus, mais chacun(es) et tous les pratiquants passionnés. Si les passionnés ne tirent pas le niveau vers le haut, le sport végètera.
Ensuite il est necessaire de diversifier et faciliter l’accès au sport pour les plus jeunes et les néophytes. Pour ce faire l’infrastructure en place pour la pratique du canoe/kayak doit ausi offir un accès au SUP. S’il y a trop de barrieres administratives, on n’en sortira pas.

Pierrot

Messages : 2055
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 51
Localisation : Sur l'eau ou in garage.
Taille, poids : 1.80 m - 72

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le futur du SUP Race

Message par cloclo le Mer 5 Juin 2013 - 7:00

Pierrot a écrit:Bonjour à toutes et tous,

Sujet intéressant, malheureusement du à un internet degradé je n’arrive pas à lire l’article de Jim Terrel.
4 m c’est bien mais ça va clairement mettre les planches de 12’6” au rencart.
Personnellement je suis contre les limitations de largeur ou de poids. Chacun ou chacune doit avoir le droit d’utiliser une planche adaptée à son niveau , son gabarit et aux conditions. Limitation en longueur c’est tout, le reste n’a aucun sens.
Ensuite ne pas oublier qu’à part pour les experts une difference de poids de 1 ou 2 kg joue très peu par rapport au talent du bonhomme. En fonction des conditions, chacun aura sa chance. Les légers seront désavantagés avec du vent de face, etc…. c’est la loi du sport, pas du matos.
Course à l’armement? Oui et non… pas plus qu’aujourd’hui. Les marques qui proposent un modèle avec plusieurs largeurs donnent un choix correspondant au niveau ou au gabarit. Normal, même si j’aimerais bien voir plus de custom. De toutes façons meme si sacrifier aux démons de la mode ou du marketing n’a jamais appris à ramer à personne. Et la course à l’armement est necéssaire car cela booste la créativité, essentielle pour un sport jeune.
A part pour le “ sprint” ou la vraie déboulade à donf ( downwind vent>= 25 kts) où l’outillage peut être très specialisé, les conditions rencontrées lors de la plupart des courses sont souvent diverses et exigent un minimum de polyvalence. Et utiliser du matos trop “pointu” est à double tranchant: ceux qui osent le paient parfois, et ceux qui le font avec success le méritent au vu leur expertise.
Il y a moyen de bien se defendre avec du matos bricolé ou matos bien adapté d’il y a 2 ou 3 ans, une planche à voile modifiée fait’affaire, pas une board de racing aux rails anguleux, mais une bonne vieille Dufour marche bien même en downwind, j’ai essayé y compris au “wake-surf”! Bon ja pense déja aux allègements et modifs pour améliorer.
En bref je crois que l’innovation contribue à faire advancer le sport, tout autant que la pratique. Et les meilleurs innovateurs ne doivent pas être que les designers ou shapers connus, mais chacun(es) et tous les pratiquants passionnés. Si les passionnés ne tirent pas le niveau vers le haut, le sport végètera.
Ensuite il est necessaire de diversifier et faciliter l’accès au sport pour les plus jeunes et les néophytes. Pour ce faire l’infrastructure en place pour la pratique du canoe/kayak doit ausi offir un accès au SUP. S’il y a trop de barrieres administratives, on n’en sortira pas.

Je te conseil de lire son article.
Les restrictions n'empêchent pas l'innovation.


cloclo

Messages : 3935
Date d'inscription : 13/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le futur du SUP Race

Message par Pierrot le Mer 5 Juin 2013 - 8:25

Merci Olivier pour l'article. En effet Cloclo je comprends mieux très intéressant
en plus de la règle des 4 m y a une autre solution: imposer aux coureurs l'utilisation d'une seule planche durant une compête ou une série de compêtes style SUWS. ceux qui ont pris un cure-dents et se trouvent face à des conditions agitées le regretteraient. Imagines si tu es obligé de faire le DW et la course sur le flat avec la même board... tiens je propose aussi des agitateurs de plan d'eau surcourses de flat!!!
le problème d'une restriction sur la largeur, c'est que pour un grand gabarit 24" de large c'est déja très étroit, pour une crevette c'est un ponton! après avec ce que propose Jim je(et a fortiori n 'importe quel concepteur) me fais fort de biaiser ja jauge et te faire un cure-dents respectant ces restrictions... même en mesurant à 7 cm au dessus du fond! Bref ça ferait un truc pas très joli...
sinon je ne suis pas contre les limites sur l'épaisseur sous les pieds...
concernant la transition éventuelle de 12'6" ( 3,81 m) ou 14' (4,26 m) à 4,00 m il est assez simple de rallonger une 12'6" ou raccourcir une 14' en attendant. sans être une star je te fais ça en 1 soirée. un amateur total en 2...
et puis à part le matos, on voit bien que le rameur fait presque toute la différence: les podiums des bIC one designcups sont très similaires à ceux des courses"tous matos".... à part l'élite peut être...

Pierrot

Messages : 2055
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 51
Localisation : Sur l'eau ou in garage.
Taille, poids : 1.80 m - 72

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le futur du SUP Race

Message par astrorock le Mer 5 Juin 2013 - 8:41

Pierrot a écrit:en plus de la règle des 4 m y a une autre solution: imposer aux coureurs l'utilisation d'une seule planche durant une compête ou une série de compêtes style SUWS. ceux qui ont pris un cure-dents et se trouvent face à des conditions agitées le regretteraient. Imagines si tu es obligé de faire le DW et la course sur le flat avec la même board...

ca, c'est ce qu'il faut faire. une seule planche a tout faire! on aurais des shapes performants et polyvalants.

astrorock

Messages : 1856
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 56
Localisation : jurassien rural du 9.3 néo breton
Taille, poids : 1m85 85kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le futur du SUP Race

Message par sebb le Mer 5 Juin 2013 - 9:59

Astro, la planche à tout faire, qui en plus corresponde à tout le monde, bref, la planche parfaite... ça n'existe pas!!! Wink

En revanche, concernant, la course au matos, c'est clair qu'il faut faire qq chose au plus vite pour limiter cela.


sebb

Messages : 945
Date d'inscription : 23/10/2009
Localisation : Brest même et St Malo!!!

Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudestandup.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le futur du SUP Race

Message par astrorock le Mer 5 Juin 2013 - 10:55

Je ne prone pas la monotypie, mais comme a l'epoque des d2 en planche a voile on concourais avec des shapes differents mais les planches extremes ont etees vite abandonnées.

et les meilleurs etaient toujours devant quelque soit la monture.

bref je suis pour des planches race polyvalentes, qu'un poireaux comme moi puisse utiliser sans que ce soit un enfer.

comme ma fanatic flyrace quoi. Laughing

PS: je suis encore novice en sup mais j'ai eu des custom en planche et je dessine moi meme mes velos, bref j'aime bien explorer des pistes en matos. Embarassed


astrorock

Messages : 1856
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 56
Localisation : jurassien rural du 9.3 néo breton
Taille, poids : 1m85 85kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le futur du SUP Race

Message par Pierrot le Mer 5 Juin 2013 - 13:43

Dessiné un proto sur ja jauge Terrel.... très typé flatwater Wink

Pierrot

Messages : 2055
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 51
Localisation : Sur l'eau ou in garage.
Taille, poids : 1.80 m - 72

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le futur du SUP Race

Message par Olivier Drut le Mer 5 Juin 2013 - 14:09

le proto de Pierrot (qui a des soucis de connexion)


Olivier Drut

Messages : 1624
Date d'inscription : 22/01/2013
Age : 52
Localisation : Marseille
Taille, poids : 1,83m / 87kg

Voir le profil de l'utilisateur http://PaddleSpot.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le futur du SUP Race

Message par astrorock le Mer 5 Juin 2013 - 14:18

en effet c'est tres......typé! Laughing

c'est pas large.... Surprised

on dirais une planche d2 des 80's.

astrorock

Messages : 1856
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 56
Localisation : jurassien rural du 9.3 néo breton
Taille, poids : 1m85 85kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le futur du SUP Race

Message par Plappe's paddle le Mer 5 Juin 2013 - 14:51

astrorock a écrit:
Pierrot a écrit:en plus de la règle des 4 m y a une autre solution: imposer aux coureurs l'utilisation d'une seule planche durant une compête ou une série de compêtes style SUWS. ceux qui ont pris un cure-dents et se trouvent face à des conditions agitées le regretteraient. Imagines si tu es obligé de faire le DW et la course sur le flat avec la même board...

ca, c'est ce qu'il faut faire. une seule planche a tout faire! on aurais des shapes performants et polyvalants.
Non, d'ailleurs trop difficile à appliquer et puis ce n'est pas la question. il s'agit de définir ce qu'est une planche de sup, pas d'inventer des règles ni de considérer l'intérêt de la polyvalence d'une planche.

Plappe's paddle

Messages : 2816
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation : à l'ouest
Taille, poids : CaminoPaddle

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/leplaps

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le futur du SUP Race

Message par Pierrot le Mer 5 Juin 2013 - 16:07

... Attention j'ai émis cette idée mais je trouverai cela dommage...de toute façon la planche à tout faire existe déja. si on veut se balader peinard on prend une grosse planche de race.
je ne sais pas ce qu'en pensent les "pros", mais je ne crois pas que la largeur diminue autant que le suggère Jim Terel.
Ensuite, il reste la monotypie et la balade sportive, ainsi que le downwind ou du matos trop pointu a ses limites. sur une planche trop étroite, il faut mettre beaucoup plus de rocker, c'est moins bon pour le planing. de plus Jim Terrel souligne le fait que la largeur a diminué de 26 à 24 en 2 ans, je ne crois pas que la tendance suive. A part peut être pour le sprint. mais c'est une forme très particulière de SUP. tut le monde ne se balade pas à 13 km/h sur l'eau plate ... d'ailleurs quelle largeur fait la planche de Connor?
Comme dit Plappe, il s'agit de définir... facile: tenir debout en permanence, à l'arret aussi, pieds au dessus de la flottaison... faudra bien 1 règle ou 2 pour cela.

Pierrot

Messages : 2055
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 51
Localisation : Sur l'eau ou in garage.
Taille, poids : 1.80 m - 72

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le futur du SUP Race

Message par cloclo le Mer 5 Juin 2013 - 16:39

Ce qui est certain c'est qu'il va falloir régler le problème 12'6/14'.

cloclo

Messages : 3935
Date d'inscription : 13/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le futur du SUP Race

Message par Iceman le Mer 5 Juin 2013 - 16:59

Et appliquer le bon sens de Jim Terrel au surf également histoire de ne pas voir des pros baigner comme des débutants en compet. Pas de jauge, mais l'obligation d'être debout dans toutes les conditions.

Iceman

Messages : 2507
Date d'inscription : 10/05/2009
Age : 42
Localisation : Au pays des biloutes
Taille, poids : 1,79m / 87kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le futur du SUP Race

Message par DELTE le Mer 5 Juin 2013 - 18:11

J'ai pas lu l'article (vais le faire) mais pour terminer mes essais en largeur, je me suis servi de la pan am en 26 (66 cms) et effectivement il y a un mieux en équilibre, bien qu'il n'y ai que 5 cms de + en largeur, par rapport à la 24 d'hier.
L'impression d'aller moins vite mais sur 1 km je ne me suis pas inquiété, une seule fois, de mon équilibre, face au vent ou down Wind léger. C'est autre chose avec le clapot et le vent de travers, toujours en alerte pour ne pas baigner!
Par contre la HIFLY est + lourde que la COPELLO donc pas de comparaison sérieuse possible, les 4/5 kgs en + font un + en inertie et le coup de pagaie est plus lourd, moins facile par rapport à hier.
Je reconnais que le gars qui maitrise une 24, soit en 12.6 ou 14, doit automatiquement prendre son pied, l'impression de glisser vite sans forcer Very Happy Es ce qu'ils sont nombreux a le faire ?

DELTE

Messages : 291
Date d'inscription : 01/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le futur du SUP Race

Message par cloclo le Mer 5 Juin 2013 - 18:28

DELTE a écrit:J'ai pas lu l'article (vais le faire) mais pour terminer mes essais en largeur, je me suis servi de la pan am en 26 (66 cms) et effectivement il y a un mieux en équilibre, bien qu'il n'y ai que 5 cms de + en largeur, par rapport à la 24 d'hier.
L'impression d'aller moins vite mais sur 1 km je ne me suis pas inquiété, une seule fois, de mon équilibre, face au vent ou down Wind léger. C'est autre chose avec le clapot et le vent de travers, toujours en alerte pour ne pas baigner!
Par contre la HIFLY est + lourde que la COPELLO donc pas de comparaison sérieuse possible, les 4/5 kgs en + font un + en inertie et le coup de pagaie est plus lourd, moins facile par rapport à hier.
Je reconnais que le gars qui maitrise une 24, soit en 12.6 ou 14, doit automatiquement prendre son pied, l'impression de glisser vite sans forcer Very Happy Es ce qu'ils sont nombreux a le faire ?

Je pense qu'il ne faut pas se focaliser sur la largeur, tu peux avoir une board x 24 plus stable qu'une x 28, c'est bien que compliqué que ça, sinon se serai trop facile Wink .

cloclo

Messages : 3935
Date d'inscription : 13/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le futur du SUP Race

Message par jipé le Mer 5 Juin 2013 - 20:43

cloclo a écrit:Ce qui est certain c'est qu'il va falloir régler le problème 12'6/14'.

...la différence reste 41 cm environ, de surface de glisse, de volume, de maniabilité, de prix !... qui niera le plaisir de passer de 12,6 en 14 sur le flat ou la LD en général, la glisse est plus nette, la relance devient moins tonique, on s'économise le cardio en travaillant plus le geste... mais quid de l'intérêt en beach race ou sur des parcours plus techniques avec virages de bouées successifs...ce n'est pas la rotation/équilibre de la planche le problème mais le temps passé (perdu) d'un pas supplémentaire vers l'arrière de la board pour prendre appui pour virer ! Après, en effet, ce sont des chiffres...pourquoi pas 11 et 16...? ou 4 m et 5 m...? l'important est donc de définir la taille requise pour la pratique prévue, en compèt comme dans la "true life", le but étant en premier le plaisir, alors que l'effort, le courage et voire la douleur sont plus destinés vers la performance, donc le sport et ses propres buts ! Perso, après 4 ans d'events à formats divers en 12,6, j'ai décidé cette année de les faire en 14 pour les distances et en 12,6 pour les beach race...c'est mon choix...pleasure' choice !

jipé

Messages : 627
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 52
Localisation : Saint-Malo

Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudestandup.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le futur du SUP Race

Message par DELTE le Mer 5 Juin 2013 - 21:23

cloclo a écrit:
DELTE a écrit:J'ai pas lu l'article (vais le faire) mais pour terminer mes essais en largeur, je me suis servi de la pan am en 26 (66 cms) et effectivement il y a un mieux en équilibre, bien qu'il n'y ai que 5 cms de + en largeur, par rapport à la 24 d'hier.
L'impression d'aller moins vite mais sur 1 km je ne me suis pas inquiété, une seule fois, de mon équilibre, face au vent ou down Wind léger. C'est autre chose avec le clapot et le vent de travers, toujours en alerte pour ne pas baigner!
Par contre la HIFLY est + lourde que la COPELLO donc pas de comparaison sérieuse possible, les 4/5 kgs en + font un + en inertie et le coup de pagaie est plus lourd, moins facile par rapport à hier.
Je reconnais que le gars qui maitrise une 24, soit en 12.6 ou 14, doit automatiquement prendre son pied, l'impression de glisser vite sans forcer Very Happy Es ce qu'ils sont nombreux a le faire ?

Je pense qu'il ne faut pas se focaliser sur la largeur, tu peux avoir une board x 24 plus stable qu'une x 28, c'est bien que compliqué que ça, sinon se serai trop facile Wink .

Pas pigé ta réflexion! ou il y a peut être une inversion dans les chiffres?

DELTE

Messages : 291
Date d'inscription : 01/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le futur du SUP Race

Message par speedslider le Mer 5 Juin 2013 - 21:37

article intéressant mais çà me parait compliqué de rechanger les tailles de planches maintenant...tous les gens qui ont investi dans une 12'6" ou une 14' ils font quoi?

speedslider

Messages : 1562
Date d'inscription : 06/05/2010
Age : 49
Localisation : Saint Louis-La Réunion
Taille, poids : 84 kg 1m92

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le futur du SUP Race

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:10


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum