Rassemblements libres en SUP Race : se retrouver sans contrainte d'organisation

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Rassemblements libres en SUP Race : se retrouver sans contrainte d'organisation

Message par joelle le Lun 30 Juin 2014 - 7:16

photofr a écrit:

Est-ce que "l'organisateur" est responsable - dans les deux cas ?

C'est au tribunal de juger, pas aux membres d'un forum.

Il existe maintes jurisprudences dans tous les sens.
je rappelle que la recherche d'un "responsable" est la conséquence directe de la demande de réparation exigée par la victime ou dans le cas présent pas ses proches...

Et ce dont je suis certaine c'est que dans un cas comme dans l'autre, il y aura une enquête... et ses suites... Crying or Very sad 

joelle
Modératrice

Messages : 870
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rassemblements libres en SUP Race : se retrouver sans contrainte d'organisation

Message par Malouin le Lun 30 Juin 2014 - 9:41

Sujet très intéressant...je vais donc bien réfléchir avant de proposer une petite sortie sur Toulouse...

Sinon, Julien62, si tu avais imaginé une séance de paintball en SUP.....oublie!!!... Smile

Malouin

Messages : 134
Date d'inscription : 17/04/2013
Localisation : Bordeaux, Le Porge, Saint-Malo

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rassemblements libres en SUP Race : se retrouver sans contrainte d'organisation

Message par braphalen le Lun 30 Juin 2014 - 10:04

Content que le sujet vous intéresse. ET, AMIS DU SUP, MEFIEZ VOUS SI VOUS ENVOYEZ 10 TEXTOS GROUPéS POUR UNE SORTIE LIBRE ENTRE POTES, vous pouvez être jugé(e) responsable en cas d'accident, en tant qu'instigateur du rassemblement.  Wink 

braphalen

Messages : 297
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 38
Localisation : Morbihan
Taille, poids : 1m75, 75 kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rassemblements libres en SUP Race : se retrouver sans contrainte d'organisation

Message par joelle le Lun 30 Juin 2014 - 10:09

Malouin a écrit:Sujet très intéressant...je vais donc bien réfléchir avant de proposer une petite sortie sur Toulouse...

Sinon, Julien62, si tu avais imaginé une séance de paintball en SUP.....oublie!!!... Smile

Sérieusement, c'est une bonne chose d'en parler, mais allez ramer tranquilles!
La question initiale était celle d'organiser un "événement" qui ne soit "pas un événement" et nous avons prouvé que l'affaire était un numéro d'équilibre.

Maintenant, reprenons la vie de tous les jours et les rencontres entre amis.

Relativisons...Nous affrontons quotidiennement bien des dangers  Smile 
Par exemple, il me semble que beaucoup de monde prend sa voiture plusieurs fois par jour sans se poser la question de savoir s'il va écraser un piéton ou un chien , sans se poser la question du sanglier qui pourrait traverser sous son capot, sans se poser la question du chauffard qui pourrait lui couper la route...
Il me semble qu'en voiture, la seule préoccupation des conducteurs soit celle des radars Suspect Et, oui... J'avoue avoir été plusieurs fois très vexée de recevoir un avis de contravention pour avoir dépassé de 4km/h la vitesse imposée (moi qui ne roule vraiment pas vite et qui respecte au taquet les limitations...)

Keep paddling et soyez zen!  Smile

joelle
Modératrice

Messages : 870
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rassemblements libres en SUP Race : se retrouver sans contrainte d'organisation

Message par photofr le Lun 30 Juin 2014 - 10:26

Non, mais c'est vraie… ça donne à réfléchir quant même.
En voiture, et en moto, c'est tout de même différent: en principe nous sommes bien assurés.
En kayak, j'ai une responsabilité civile, mais pas pour l'encadrement en France (en surfski par exemple).

En suivant qq'un, je sais qu'à tout moment je peux me faire mal… et même mourir… comme en VTT d'ailleurs, donc rien de nouveau pour moi et je serais le dernier à reprocher quoi que ce soit à l'initiateur de "balade" épique en mer. Je prends ce risque (de suivre), et j'assume quoi qu'il arrive.

Par contre, et pour aller droit au but:
Si j'initie une sortie sur un beau jour où la mer se montre bien engagée, et si qq'un venait à se faire très mal (une hanche cassée par exemple) je me demande MAINTENANT si cette personne va vraiment "assumer" ses propres responsabilité - et oui… je me demande aussi combien tout ça risque de me couter.

Malouin a peut être raison.

photofr

Messages : 917
Date d'inscription : 25/05/2014
Localisation : 56 (FRANCE)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rassemblements libres en SUP Race : se retrouver sans contrainte d'organisation

Message par braphalen le Lun 30 Juin 2014 - 10:34

Tout à fait photofr ! Ce que j'ai appris grâce au forum, c'est que ce sera l'assurance du rameur blessé ou décédé qui va venir chercher un responsable, pas le rameur lui-même (qui préfèrerait sans doute "assumer" et rester ton pote !  Very Happy ).


Dernière édition par braphalen le Lun 30 Juin 2014 - 11:02, édité 2 fois

braphalen

Messages : 297
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 38
Localisation : Morbihan
Taille, poids : 1m75, 75 kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rassemblements libres en SUP Race : se retrouver sans contrainte d'organisation

Message par photofr le Lun 30 Juin 2014 - 10:47

T'es plein de bonnes nouvelles toi !
Je n'avais même pas pensé à l'assurance de la victime, qui elle va faire le max pour ne pas payer… et donc:
Chercher la petite bête avec toutes les lois qu'ils connaissent (et que j'ignore).

Je suppose que pour "jouer" ensemble, il faut "jouer le jeu" et s'assurer encore plus.

photofr

Messages : 917
Date d'inscription : 25/05/2014
Localisation : 56 (FRANCE)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rassemblements libres en SUP Race : se retrouver sans contrainte d'organisation

Message par braphalen le Lun 30 Juin 2014 - 11:09

Exact ! Idem si ton pote explose sa planche à 2500 Euros : il appelle son assurance qui lui rembourse sans broncher, mais qui va ensuite chercher un responsable. Et dans le cas d'un rassemblement libre, gare à celui qui a envoyé plus de textos, ou plus de mails, ou plus de messages sur facebook, que les autres : c'est l'instigateur donc le responsable ! Et sa propre assurance ne le couvrira peut-être pas... donc 2500 euros de sa poche (ou 250 000 euros si blessure grave... car l'assurance maladie qui va payer les soins -hélico, chirurgie, hospitalisation- va ensuite chercher un responsable, comme l'assurance !).

braphalen

Messages : 297
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 38
Localisation : Morbihan
Taille, poids : 1m75, 75 kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rassemblements libres en SUP Race : se retrouver sans contrainte d'organisation

Message par sebb le Lun 30 Juin 2014 - 20:36

Une petite comparaison:

Chez les Anglais, quand ils annoncent qu'une course en bateau a lieu tel jour à tel heure, le départ est donné à l'heure dite quelques soient les conditions météo (pétole ou ouragan... c'est du vécu) et se retranchent derrière le fait que chaque yacht prend le départ ou non sous sa seule responsabilité.

En France, on a la même règle mais on ne l'applique pas, on considère que le participant ne participe pas en connaissances de causes et n'a pas à assumer ce qu'il peut lui arriver. C'est à l'organisateur d'assumer.

Il est vrai que les Anglais sont bien meilleurs marins que nous, d'une manière générale... Normal, ils osent. Wink

sebb

Messages : 945
Date d'inscription : 23/10/2009
Localisation : Brest même et St Malo!!!

Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudestandup.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rassemblements libres en SUP Race : se retrouver sans contrainte d'organisation

Message par photofr le Lun 30 Juin 2014 - 21:19

Il n'y a pas si longtemps de ça, si Mr. X avait plus de connaissances maritimes, on écoutait ses conseils.
Si les conditions du jour dépassaient notre niveau, on ne sortait pas.
Si on devenait victime, on avait des fois LA CHANCE d'avoir Mr. X proche de nous pour nous sauver la vie.

Dans ce cas, on remerciait Mr. X - on ne le condamnait pas.

Aujourd'hui les choses sont bien différentes, et d'après ce que je comprends en France, il faudrait à tout prix que Mr. X ou n'importe quel autre "initiateur" soit assuré.

Récapitulatif:
Mr. X prend le temps de nous aider; il organise une belle sortie.
Il fait de son mieux pour obtenir le maximum d'info afin de prendre une décision sur le parcoure le moins risqué.
Il prend le temps et son argent pour mettre à jour toutes ses licences de sauveteur en mer.
Il est prêt à risquer sa vie pour nous aider - en cas de besoin.
Notre compagnie d'assurance le remercie en le prenant en justice afin de réduire leurs dépenses.

C'est pas cool d'en arriver là - et j'espère que je me trompe gravement - que l'on se trompe TOUS.

photofr

Messages : 917
Date d'inscription : 25/05/2014
Localisation : 56 (FRANCE)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rassemblements libres en SUP Race : se retrouver sans contrainte d'organisation

Message par jipé le Mar 1 Juil 2014 - 8:06

la meilleure façon d'organiser un événement sportif reste de faire un groupe d'organisateurs motivés qui se répartit les tâches selon ses désirs et compétences ( administrative, financement, communication, parcours, sécurité, logistique...) et de passer par les règles d'autorisation autant pour le lieu que pour le déroulement de l'épreuve...l'enthousiasme est préservé autant que l'efficacité ! c'est en général ce qui concourt à un bel event !...enfin de ceux que j'ai vus jusqu'alors !
le problème est qu'actuellement, il reste difficile de constituer ce noyau de motivation car la vision pyramidale intrinsèque que nous avons de toute organisation est d'y placer un chef ou responsable ou coordinateur et des délégués...et dès lors, l'énergie s'en trouve curieusement diluée...
Je pense que c'est donc à ce niveau qu'il faut réfléchir quand on crée une association et /ou un événement, et nommer non pas une personne comme responsable mais le groupe...cela va moins vite car il y a moins de décisions arbitraires verticales... Wink mais cette vision transversale me parait plus solide et...à développement durable ! Smile

jipé

Messages : 627
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 52
Localisation : Saint-Malo

Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudestandup.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rassemblements libres en SUP Race : se retrouver sans contrainte d'organisation

Message par Julien62 le Mar 1 Juil 2014 - 11:26

Malouin a écrit:Sujet très intéressant...je vais donc bien réfléchir avant de proposer une petite sortie sur Toulouse...

Sinon, Julien62, si tu avais imaginé une séance de paintball en SUP.....oublie!!!... Smile

Why not, j'ai bien fait des joutes à cheval avec mon lanceur de paintball, top délire !
Il existe quelques modèles qui supportent bien l'eau  Twisted Evil

Julien62

Messages : 84
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 38
Localisation : Béthune
Taille, poids : 1m92 160kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rassemblements libres en SUP Race : se retrouver sans contrainte d'organisation

Message par Pierrot le Mar 1 Juil 2014 - 15:43

Je pense que plusieurs amis qui rament ensemble de manière non officielle c'est plusieurs personnes qui rament seules au même endroit . Le seul devoir est de porter assistance. Si je dis que je vais ramer tel jour à Tél endroit libre à chacun de venir ou pas. Le radliko c'est officiel?

Pierrot

Messages : 2055
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 51
Localisation : Sur l'eau ou in garage.
Taille, poids : 1.80 m - 72

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rassemblements libres en SUP Race : se retrouver sans contrainte d'organisation

Message par braphalen le Mar 1 Juil 2014 - 15:48

Merci Jipé pour ton point de vue très intéressant. Le problème, c'est que, pour l'instant, mes potes et moi-même avons plus de motivation pour ramer ensemble, vite fait bien fait, quand les conditions sont bonnes et lorsqu'on a le temps, que pour organiser un event, avec toutes les complications que tu connais bien (structure de l'asso, autorisations Rance Cup 2014, refus d'organisation de la Descente Erdre 2014, côté aléatoire de la météo le Dimanche de la Jade 2014)...

C'était donc tentant de se demander si on pouvait développer un peu les rassemblements libres, qui existent déjà à petite échelle, pour arriver à 15 ou 20 rameurs sans vraie organisation. Apparemment, en France, cela s'apparente à jouer avec le feu, ce que j'ignorais en grande partie. Je retiens donc ta vision de la structure d'une asso, transversale, qui m'irait bien, pour franchir le cap de la création d'association, puis demandes d'autorisations d'event, sponsors, pub... un jour, peut-être !  Smile 

braphalen

Messages : 297
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 38
Localisation : Morbihan
Taille, poids : 1m75, 75 kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rassemblements libres en SUP Race : se retrouver sans contrainte d'organisation

Message par braphalen le Mar 1 Juil 2014 - 15:50

Pour répondre à Pierrot : méfiance lors d'un Radliko (rassemblement libre à Brest, pour ceux qui ne connaissent pas), surtout si un des rameurs a envoyé presque tous les mails et presque tous les textos ou presque tous les messages facebook, ou a créé un fil sur ce forum, pour faire un Radliko bien convivial. Après coup, il peut être considéré comme l'instigateur donc le responsable d'un accident pendant ce Radliko... (encore une fois, ce seront les assurances du rameur blessé qui chercheront un responsable, surtout si l'accident coute cher : hélico, chirurgie, SUP cassé),  car le but des assurances est de ne pas payer Neutral


Dernière édition par braphalen le Mar 1 Juil 2014 - 18:41, édité 6 fois

braphalen

Messages : 297
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 38
Localisation : Morbihan
Taille, poids : 1m75, 75 kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rassemblements libres en SUP Race : se retrouver sans contrainte d'organisation

Message par Olivier Drut le Mar 1 Juil 2014 - 15:54

sebb a écrit:Une petite comparaison:

Chez les Anglais, quand ils annoncent qu'une course en bateau a lieu tel jour à tel heure, le départ est donné à l'heure dite quelques soient les conditions météo (pétole ou ouragan... c'est du vécu) et se retranchent derrière le fait que chaque yacht prend le départ ou non sous sa seule responsabilité.

En France, on a la même règle mais on ne l'applique pas, on considère que le participant ne participe pas en connaissances de causes et n'a pas à assumer ce qu'il peut lui arriver. C'est à l'organisateur d'assumer.

Il est vrai que les Anglais sont bien meilleurs marins que nous, d'une manière générale... Normal, ils osent. Wink

Si on veut aller au bout de la comparaison, les organisateurs de courses britanniques ont aussi envoyé au casse-pipe beaucoup plus de coureurs que les autres. Moi, j'aime bien aussi quand le comité annule pour raison de sécurité, de temps en temps, ou déroute les bateaux, comme ça arrive parfois à la Figaro ou la 650.


Olivier Drut

Messages : 1623
Date d'inscription : 22/01/2013
Age : 52
Localisation : Marseille
Taille, poids : 1,83m / 87kg

Voir le profil de l'utilisateur http://PaddleSpot.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rassemblements libres en SUP Race : se retrouver sans contrainte d'organisation

Message par jipé le Mar 1 Juil 2014 - 21:02

braphalen a écrit:Merci Jipé pour ton point de vue très intéressant. Le problème, c'est que, pour l'instant, mes potes et moi-même avons plus de motivation pour ramer ensemble, vite fait bien fait, quand les conditions sont bonnes et lorsqu'on a le temps, que pour organiser un event, avec toutes les complications que tu connais bien (structure de l'asso, autorisations Rance Cup 2014, refus d'organisation de la Descente Erdre 2014, côté aléatoire de la météo le Dimanche de la Jade 2014)...

C'était donc tentant de se demander si on pouvait développer un peu les rassemblements libres, qui existent déjà à petite échelle, pour arriver à 15 ou 20 rameurs sans vraie organisation. Apparemment, en France, cela s'apparente à jouer avec le feu, ce que j'ignorais en grande partie. Je retiens donc ta vision de la structure d'une asso, transversale, qui m'irait bien, pour franchir le cap de la création d'association, puis demandes d'autorisations d'event, sponsors, pub... un jour, peut-être !   Smile 

Où est le pb ? si tu veux ramer à plusieurs d'un point A à un point B...qu'est-ce qui t'en empêche , tu as moins de 11,6 pieds, tu longes la côte vent arrière de préférence lors de bonnes conditions...si tu as + de 11, 6 pieds, ton parcours est plus libre avec du slalom autour d'îles à moins de 2 miles d'un abri...on fait cela depuis quelques temps déjà ! Wink
...maintenant si tu veux faire une course avec départ, chrono ( course...), surveillance des passages de bouées ou d'amers (course...) , il te faut déjà un chrono, une ligne de départ et d'arrivée et une surveillance ( soit 3 bénévoles dont un bateau...sécurité obligatoire pour 10 à 15 participants), et ça c'est le minimum requis pour ce que tu veux faire...donc ce n'est déjà plus une sortie m^me sportive entre pôtes ! après, tu peux te passer des photos et donner un paquet de fraise "t.....a" au vainqueur si tu veux, voire le remettre en jeu le WE suivant...

A parte, la plupart des grands events qui ont marqué le SUP race en France, je parle du grand Nord Ouest ( je ne connais du Sud en SUP que Canet en Roussillon qui fut un CDF exceptionnel !), depuis 5 ans, n'ont eu lieu que parceque les conditions étaient requises pour que le challenge sportif ait du sens, conditions de mer, plateau de rameurs relevé, sécurité et prise en compte des attentes des participants... le but sportif dans ce cas était accepté et reconnu et le challenge avait donc de la valeur, révélant d'ailleurs un bon nombre des meilleurs rameurs français...c'est exigeant, c'est difficile, parfois frustrant mais le plus souvent beau et riche d'émotions...surtout, cela tire vers le haut un vrai sport accessible à tous puisqu'il peut tout aussi bien se pratiquer à plusieurs en dehors de tout cet argumentaire et dans un tout autre contexte...! Wink

jipé

Messages : 627
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 52
Localisation : Saint-Malo

Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudestandup.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rassemblements libres en SUP Race : se retrouver sans contrainte d'organisation

Message par sebb le Mar 1 Juil 2014 - 22:56

Olivier Drut a écrit:
sebb a écrit:Une petite comparaison:

Chez les Anglais, quand ils annoncent qu'une course en bateau a lieu tel jour à tel heure, le départ est donné à l'heure dite quelques soient les conditions météo (pétole ou ouragan... c'est du vécu) et se retranchent derrière le fait que chaque yacht prend le départ ou non sous sa seule responsabilité.

En France, on a la même règle mais on ne l'applique pas, on considère que le participant ne participe pas en connaissances de causes et n'a pas à assumer ce qu'il peut lui arriver. C'est à l'organisateur d'assumer.

Il est vrai que les Anglais sont bien meilleurs marins que nous, d'une manière générale... Normal, ils osent. Wink

Si on veut aller au bout de la comparaison, les organisateurs de courses britanniques ont aussi envoyé au casse-pipe beaucoup plus de coureurs que les autres. Moi, j'aime bien aussi quand le comité annule pour raison de sécurité, de temps en temps, ou déroute les bateaux, comme ça arrive parfois à la Figaro ou la 650.


C'est vrai mais c'est aussi à chacun de mesurer ses limites et assumer ses engagements. Lors d'une course au départ de Cowes, on était 137 sur la ligne et seulement 38 à l'arrivée. Il y a eu de la casse, des blessés mais personne n'a songé à attaquer les organisateurs (RORC, Royal Ocean Racing Club) et pour cause, personne ne nous a forcé à prendre le départ. Ils proposent, nous disposons. ça devrait marcher comme ça en France.
Quant au pbm de la mobilisation des secours, chacun devrait avoir à l'esprit que quand on va en mer, on fait ce qu'il faut pour rentrer seul, ou au moins atteindre un abri par ses propres moyens. Si ce n'est pas possible, on n'y va pas ou on change de parcours.

sebb

Messages : 945
Date d'inscription : 23/10/2009
Localisation : Brest même et St Malo!!!

Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudestandup.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rassemblements libres en SUP Race : se retrouver sans contrainte d'organisation

Message par RichardC le Mer 2 Juil 2014 - 7:11

sebb a écrit:
Quant au pbm de la mobilisation des secours, chacun devrait avoir à l'esprit que quand on va en mer, on fait ce qu'il faut pour rentrer seul, ou au moins atteindre un abri par ses propres moyens. Si ce n'est pas possible, on n'y va pas ou on change de parcours.

Tout comme en montagne...

RichardC

Messages : 2589
Date d'inscription : 07/09/2010
Age : 41
Localisation : Finistère
Taille, poids : 1m92, 96kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rassemblements libres en SUP Race : se retrouver sans contrainte d'organisation

Message par joelle le Mer 2 Juil 2014 - 7:20

flitwoodmac a écrit:
sebb a écrit:
Quant au pbm de la mobilisation des secours, chacun devrait avoir à l'esprit que quand on va en mer, on fait ce qu'il faut pour rentrer seul, ou au moins atteindre un abri par ses propres moyens. Si ce n'est pas possible, on n'y va pas ou on change de parcours.

Tout comme en montagne...

Une fois de plus, il faut penser au "petit détail" suivant : derrière les individus, il y a des amis, il y a une famille...

Parfois, les amis et familles de ces "'intrépides aventuriers" lancent un avis de recherche... Parfois même, les amis qui ont vu "le drame" arriver, le font pour ne pas être accusés de "non assistance de personne en danger"...
Ce n'est qu'un exemple de "comment ça marche dans la vraie vie où nous habitons tous ensemble" Wink

joelle
Modératrice

Messages : 870
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rassemblements libres en SUP Race : se retrouver sans contrainte d'organisation

Message par astrorock le Mer 2 Juil 2014 - 7:38

photofr a écrit:T'es plein de bonnes nouvelles toi !
Je n'avais même pas pensé à l'assurance de la victime, qui elle va faire le max pour ne pas payer… et donc:
Chercher la petite bête avec toutes les lois qu'ils connaissent (et que j'ignore).

Je suppose que pour "jouer" ensemble, il faut "jouer le jeu" et s'assurer encore plus.

l'assurance de la victime ouvre un sinistre en rc corporelle, elle administre le dossier pour le compte de la victime, elle ne paye rien, c'est l'assurance du fauteur qui paye.

astrassureur.

astrorock

Messages : 1858
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 56
Localisation : jurassien rural du 9.3 néo breton
Taille, poids : 1m85 85kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rassemblements libres en SUP Race : se retrouver sans contrainte d'organisation

Message par astrorock le Mer 2 Juil 2014 - 7:43

braphalen a écrit:Exact ! Idem si ton pote explose sa planche à 2500 Euros : il appelle son assurance qui lui rembourse sans broncher, mais qui va ensuite chercher un responsable. Et dans le cas d'un rassemblement libre, gare à celui qui a envoyé plus de textos, ou plus de mails, ou plus de messages sur facebook, que les autres : c'est l'instigateur donc le responsable ! Et sa propre assurance ne le couvrira peut-être pas... donc 2500 euros de sa poche (ou 250 000 euros si blessure grave... car l'assurance maladie qui va payer les soins -hélico, chirurgie, hospitalisation- va ensuite chercher un responsable, comme l'assurance !).

en l'absence d'une assurance dommage tous risques en tous lieux l'assureur ne rembourse pas un sup en dehors du local assure ou il est habituellement remisé.

au mieux on peut ouvrir un sinistre en rc materielle ou comme en rc corporel on administre pour le compte de l'assuré. il faut une reconaissance de responsabilité du fauteur. en son absence il appartiens au demandeur d'apporter la preuve de son prejudice.


astrorock

Messages : 1858
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 56
Localisation : jurassien rural du 9.3 néo breton
Taille, poids : 1m85 85kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rassemblements libres en SUP Race : se retrouver sans contrainte d'organisation

Message par astrorock le Mer 2 Juil 2014 - 7:51

braphalen a écrit:car le but des assurances est de ne pas payer Neutral

mais bien sur, t'es assureur, tu administre combien de dossiers par ans?

250 dossiers par ans depuis 25 ans dans une ville sensible comme on dis de nos jours sans embrouille. il est hyper rare qu'on ne paye pas un sinistre garantis. il arrive qu'il y ais des differences d'appreciations sur l'evaluation des dommages, mais globalement ca se passe bien dans plus de 95% des cas.

reste, a mon avis de pro, un gros point noir, c'est le corporel. pour plusieurs raisons amha.

1) les gens voient trop de series tele et s'imaginent tous que leur prejudice vaut 1 000 000$.

2) les expertises de certains medecins sont honteuses.

3) les delais judiciaires sont excessivement long quand on arrive a ce niveau.

astrorock

Messages : 1858
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 56
Localisation : jurassien rural du 9.3 néo breton
Taille, poids : 1m85 85kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rassemblements libres en SUP Race : se retrouver sans contrainte d'organisation

Message par astrorock le Mer 2 Juil 2014 - 8:27

pour finir, la rc c'est tres simple a expliquer (obligation legale de reparer un dommage cause a un tiers), mais ca remplis les immeubles en jurisprudence....

astrorock

Messages : 1858
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 56
Localisation : jurassien rural du 9.3 néo breton
Taille, poids : 1m85 85kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rassemblements libres en SUP Race : se retrouver sans contrainte d'organisation

Message par la Cigale Surf Club le Mer 2 Juil 2014 - 8:46

Juste un petit mot un peu hors sujet mais bon je ne peux laisser ecrire certaines choses.....

le SUP s'est developpé partout en france grace a tous ces petits clubs dissemines partout sur le territoire ocean, mer, lac et rivieres et leurs events divers et varies
ce "Grand NORD OUEST" tellement replie sur lui meme a oublie que certains clubs de Mediterranée ont une avance de 3ans a 5ans dans le developpement de cette discipline !
En Med depuis 5 ans une dizaine de jeune de -15ans font des competitions et rame donc depuis l'age de 8ans
Le pourcentage de femmes faisant de la competition est plus fort en Med et ce depuis 5ans
Le premier championnat regionale est né en Med et a 5ans avec 8 competitions
La plus grande course francaise organise par un club est en Med
Le 1er comite a la FFSurf en SUP c'est la Med......
et nous on s'en fou car notre plaisir est le partage !!!!
Il faut donc arreter de mettre des oeilleres et descendez de chez vous car nous, nous montons quand les france sont dans le "grand nord ouest" et en plus avec 6 gamins de -15ans car depuis 4 ans on se pose des questions :
ils sont ou ces jeunes du "Grand nord ouest" ?
vous developpez quoi la bas chez vous ?
vous faites dans le local ?
non parce que le SUP c'est pour tous !!
c'est un sport individuel ou le partage d'une glisse, d'une ballade, d'une course ou autre est le plus beau !

Alors mr jipé on evite les commentaires regionaliste qui n'ont pas fait l'histoire de tous ses clubs qui developpent le SUP pour le plaisir depuis 5ans et sur tout plan d'eau et on reste sur le sujet des responsabilités et autres assurances car a ce niveau le "Grand Nord Ouest" est bien a l'ouest question securite

yannick

la Cigale Surf Club

Messages : 463
Date d'inscription : 05/02/2010
Localisation : sainte maxime ( golf de saint tropez)

Voir le profil de l'utilisateur http://lacigalesurfclub.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rassemblements libres en SUP Race : se retrouver sans contrainte d'organisation

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:11


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum