la fede et le réglement des sup race en france, championnat 2011/2012 et classement

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la fede et le réglement des sup race en france, championnat 2011/2012 et classement

Message par la Cigale Surf Club le Mar 12 Avr 2011 - 12:22

BONJOUR !

sachant que certains ne vont pas specialement sur le site de la Fede puisque jusqu'a ce matin il n'y avait pas grand chose sinon rien sur le SUP, voila qu'enfin un onglet SUP apparait !
Et on a le plaisir de voir que le réglement SUP race est téléchargeable !
faites vous plaisir et donnez votre avis !!!
les responsables FFSurf lisent sur ce blog ! meme si ils n'aiment pas trop ca ca reste un vrai moyen de communication pour au moins donner son avis et parfois faire evoluer les choses !!

le lien :http://www.surfingfrance.com/federation/disciplines/copy_of_kneeboard/actualites/reglement-sportif-sup-race

le texte :
REGLEMENT SPORTIF SUP - RACE

*****

Chapitre 1 : Conditions générales d'organisation

Article 1 : Délivrance de titre

Extrait du Code du sport
« Dans chaque discipline sportive et pour une durée déterminée, une seule fédération agréée reçoit
délégation du Ministère des Sports pour organiser des manifestations sportives à l’issue desquelles sont
délivrés des titres internationaux, nationaux, régionaux ou départementaux, procéder aux sélections
correspondantes et proposer l’inscription sur les listes de sportifs, d’entraîneurs, d’arbitres et de juges
de haut niveau ».

La Fédération Française de Surf a reçu délégation de pouvoir du Ministère des Sports pour organiser,
gérer et développer le Surf et ses disciplines associées dans le cadre défini par la Loi.

Ainsi tout organisateur, autre qu‘une Fédération délégataire, qui délivre un titre de champion
international, national, régional ou départemental est en effet passible d’une amende de 7 500 Euros.
Les mêmes peines sont prévues pour les organisateurs qui délivreraient, à l’issue de compétitions, des
titres susceptibles de créer une confusion avec l’un des titres précités.

Il est interdit à tout groupement autre que la F. F.S. d'utiliser dans son titre ou de faire figurer dans ses
statuts, contrats, documents ou publicités l'appellation "Fédération Française de" ou "Fédération
Nationale de" suivie du nom d'une ou plusieurs disciplines sportives de la F. F. S..

Article 2 : Autorisation d'organisation de compétition

Demande d’autorisation des compétitions

Extrait du Code du sport :

« I-Toute personne physique ou morale de droit privé, autre que les Fédérations délégataires ou
agréées, qui organise une manifestation ouverte aux licenciés de la discipline qui a fait l’objet d’une
délégation de pouvoir et donnant lieu à remise des prix en argent ou en nature dont la valeur excède
un montant fixé par arrêté du ministre chargé des sport (1524,49 Euros), doit obtenir l’autorisation de
la fédération délégataire concernée.
Cette autorisation est demandée trois mois avant la date fixée pour le déroulement de la manifestation.
En l’absence de réponse dans un délai d’un mois suivant la réception de la demande, l’autorisation est
considérée comme accordée.
Cette autorisation est subordonnée au respect des règlements et règles techniques mentionnés au et à
conclusion entre l’organisateur et la Fédération délégataire d’un contrat comprenant des dispositions
obligatoires fixées par décret. Cette manifestation est inscrite au calendrier de la fédération délégataire.
Les fédérations délégataires ne peuvent déléguer leurs compétences pour l’organisation de
manifestations sportives nécessitant des conditions particulières de sécurité. Elles signalent la tenue de
ces manifestations aux autorités détentrices des pouvoirs de police. Les manifestations concernées par
les dispositions du présent alinéa sont précisées par arrêté du ministre chargé des sports.

II – Le fait d’organiser une manifestation sportive sans l’autorisation de la fédération délégataire dans
les conditions prévues au I du présent article est puni d’une amende de 15 000 Euros.
Les personnes morales peuvent être déclarées responsables pénalement dans les conditions prévues à
l’article 121-1 du code pénal, de l’infraction définie à l’article précédent.
La peine encourue par les personnes morales est l’amende, suivant les modalités prévues à l’article
131-38 du même code.
Tout licencié qui participe à une manifestation n’ayant pas reçu l’autorisation de la fédération
délégataire dont il est membre, s’expose aux sanctions disciplinaires prévues par le règlement
de cette fédération ».


Cadre spécifique FFS

La F.F.S. n'étant pas soumise à l'article 5 du décret du 28 novembre 1983 sur les délais opposables à
l'auteur d'une demande, si la demande est adressée à une adresse erronée (par ex à un club et non à
la fédération, ou à une autre fédération), la demande ne peut être considérée
comme régulièrement effectuée.

La F. F.S. peut émettre un refus dans le délai d'un mois après avoir été saisie. Le refus doit être motivé

par écrit selon des règles de fond et de forme impératives. Un refus pourra être motivé par :
Le non respect des règles techniques de la F. F. S.
L'absence de mesure de prévention du dopage
L'insuffisance des mesures de sécurité pour les pratiquants.
L'absence d'assurance couvrant la responsabilité civile de l'organisateur, celle de ses préposés, et
des pratiquants.

Tout licencié qui participe à une compétition non autorisée par la F. F. S., pourra faire l'objet de
sanctions disciplinaires. Les personnes susceptibles d'être poursuivies devant le tribunal de police sont
exclusivement les personnes physiques, qui ont, soit pour elles-mêmes, soit pour une personne morale,
organisé une manifestation en infraction.
Dans le cas, ou l'organisateur de la manifestation est licencié à la F. F. S., il pourra faire l'objet de
sanctions.


En outre les organisations autorisées par la FFS, dans le cadre défini ci-dessus, peuvent passer des
conventions spécifiques avec la F.F.S. notamment pour négocier des subventions auprès des
Collectivités Territoriales, et/ou assurer l’organisation technique et la promotion de ces manifestations.


Article 3 : Droits d'exploitation

Extrait du Code du Sport
«I-Les fédérations délégataires, ainsi que les organisateurs tels que définis à l’article 18, sont les
seuls prioritaires du droit d’exploitation des manifestations ou compétitions sportives qu’ils organisent.
Le détenteur du droit d’exploitation d’une manifestation ou compétition sportive ne peut imposer aux
sportifs participant à cette manifestation aucune obligation portant atteinte à leur liberté d’expression.
II – La cession du droit d’exploitation d’une manifestation ou d’une compétition sportive à un service
de communication audiovisuelle ne peut faire obstacle à l’information du public par les autres services
de communication audiovisuelle.
Le vendeur ou l’acquéreur de ce droit ne peuvent s’opposer à la diffusion, par d’autres services de
communication audiovisuelle, de brefs extraits prélevés à titre gratuit parmi les images du ou des
services cessionnaires et librement choisis par le service non cessionnaire du droit d’exploitation qui les
diffuse.
Ces extraits sont diffusés gratuitement au cours des émissions d’information. Leur diffusion
s’accompagne dans tous les cas d’une identification suffisante du service de communication
audiovisuelle cessionnaire du droit d’exploitation de la manifestation ou de la
compétition sportive.
III – La cession du droit d’exploitation d’une manifestation ou d’une compétition sportive à un service
de communication audiovisuelle ne fait pas obstacle à la diffusion partielle ou intégrale de
cette manifestation ou de cette compétition sportive par un autre service de communication
audiovisuelle lorsque le service cessionnaire du droit d’exploitation n’assure pas la diffusion en direct
d’extraits significatifs de la manifestation ou de la compétition sportive.
IV – L’accès des journalistes et des personnels des entreprises d’information écrite ou audiovisuelle
aux enceintes sportives est libre sous réserve des contraintes directement liées à la sécurité du public
et des sportifs, et aux capacités d’accueil.
Toutefois, sauf autorisation de l’organisateur, les services de communication audiovisuelle non
cessionnaires du droit d’exploitation ne peuvent capter que les images distinctes de celles de la
manifestation ou de la compétition sportive proprement dites ».

Article 4 : la répression de l’alcoolisme dans une enceinte sportive

Interdiction d’accès à une enceinte sportive à toute personne en état d’ivresse et d'introduction de
boissons alcoolisés dans une enceinte sportive.


Chapitre 2 : Règles de base


Article 5 : Principes de compétitions

Les épreuves SUP – RACE peuvent se dérouler sur le domaine maritime, sur le domaine fluvial (classe
1) et les eaux intérieures (lacs).

Le principe de compétition est une confrontation directe de plusieurs compétiteurs sur un parcours

donné dans les milieux mentionnés précédemment, pouvant se présenter comme :
-un parcours direct d'un point de départ à un point d'arrivée,
-un parcours en plusieurs boucles lorsque des conditions de sécurité l'imposent, ou, que le milieu

dans lequel se déroule la compétition ne permet pas un parcours direct. Dans le cas d'un
système de course en boucle (Battle of paddle), la distance totale parcourue en course à pied
ne devra pas excédée le 1/5 de la distance totale parcourue dans l'eau.

Quelques soient les types de parcours, 3 types de RACE sont identifiées :
-« RACE Courte Distance » : moins de 10 km,
-« RACE Moyenne Distance » : 10 à 20 km,
-« RACE Longue Distance » : plus de 20 km.

Article 6 : Classements nationaux fédéraux

Principe général :

Seules les épreuves ayant reçu un agrément fédéral seront prises en compte dans les classements
nationaux.
6 classements nationaux sont créés dans les catégories suivantes (Préconisations fédérales)


-« RACE Courte Distance » : 12'6 et moins
- Open Hommes et Ondines
-« RACE Moyenne Distance » : 14' et moins
-Open Hommes et Ondines


-« RACE Longue Distance » :
-Hommes Unlimited
-Ondines Unlimited


Ces classements fédéraux sont des classements « open » (toutes catégories).
Les compétitions entrant dans les classements fédéraux ne seront pas ouvertes aux compétiteurs de
moins de 16 ans.
Un organisateur peut organiser plusieurs types d'épreuves entrant dans les classements fédéraux
correspondants, au cours de sa manifestation.


Les épreuves non agréées et ne rentrant pas en conséquence dans les classements devront toutefois
respecter les règles de sécurité édictées dans le présent règlement.


Modalités de classement :

Les classements nationaux sont établis à partir des 4 meilleurs résultats de l'année des compétiteurs,
dans chaque catégorie.

Une pondération entre les différentes épreuves prises en compte dans les classements nationaux est
mise en place à partir des critères suivants :
En 2011 : pondération en fonction du nombre de participants dans chaque catégorie
-50 compétiteurs ou moins par catégories : Echelle 1000 ASP – Coef 1 (1er : 1000pts – 2ème : 860pts,....)
-51 à 100 compétiteurs par catégories : Echelle 1000 ASP – Coef 1,5 (1er : 1500 pts – 2ème : 1290pts,...)
-101 à 150 compétiteurs par catégories : Echelle 1000 ASP – Coef 2 (1er : 2000 pts – 2ème : 1720pts)
-151 à 200 compétiteurs par catégories : Echelle 1000 ASP – Coef 2,5
-201 à 250 compétiteurs par catégories : Echelle 1000 ASP – Coef 3
A partir de 2012 : pondération en fonction du price money (monnaie ou dotation) délivré par catégorie et de la
performance (écart entre le temps du premier et des concurrents suivants).


Modalités de délivrance de l'agrément fédéral aux compétitions :
L'agrément des compétitions a pour but de valoriser les compétitions pouvant entrer dans un
classement national fédéral. Elles ont donc pour vocation a être ouvertes à l'ensemble des
compétiteurs, quelque soit leur Comité d'origine.


Les organisateurs souhaitant faire apparaître leurs épreuves dans les calendriers et classements
nationaux fédéraux doivent adresser à la Commission SUP de la FFS, un dossier de demande
d'agrément, le plus tôt possible en début de saison, et au plus tard avant le 31 mars de l'année en
cours.


Ce dossier porte notamment sur le respect des règles de sécurité et d'un cahier des charges précisé en
annexe. La Commission SUP de la FFS disposera d'un délai d'un mois, pour éventuellement refuser son
agrément. Tout refus devra être motivé.


La Commission SUP de la FFS éditera alors un calendrier national des épreuves ayant reçu l'agrément
et donc comptabilisées dans les classements nationaux fédéraux.


La Commission SUP de la FFS déterminera en début de saison le coût des frais d'instruction de
demande d'agrément.


Article 7 : Championnats de France

Des championnats de France individuels Open sont organisés dans chacune des catégories
mentionnées dans l'article 1, dans les conditions suivantes :
-à partir de 2012, les classements nationaux sont qualificatifs pour les championnats de France.
La Commission SUP fixera chaque année les quotas de compétiteurs par catégories.

-Pour que la catégorie soit présente aux championnats de France il faut que le nombre
d'épreuves organisées dans l'année (au moins 4 ?) et le nombre de compétiteurs concernés (au
moins 30 ?) soient significatifs.
-Pour toutes les compétitions ouvrant sur le classement fédéral (compétitions agréées,
championnats de France...), les catégories de moins de 16 ans ne pourront pas être proposées
sur le programme officiel de la compétition.

En fonction de l'évolution de la discipline, des classements par catégories d'âge pourront être mis en
place.


Championnats de France 2011
Des championnats de France individuels Open sont organisés dans chacune des catégories et des
distances mentionnées dans l'article 1.
En fonction de la date trop tôt dans la saison, aucun classement national ne pourra être mis en place.
Par conséquent, aucune limitation en participant ne pourra s'appliquer. L'inscription sera effective dès
lors que chaque athlète pourra justifier la participation à au moins 2 courses « race » (avec au moins
une courue en 2011).
Les organisateurs devront mettre en place un nombre de courses suffisant pour permettre à la totalité
des athlètes inscrits de participer dans leur catégorie respective.
Toutefois, si les organisateurs sont dans l'impossibilité d'accepter tous les inscrits, les inscriptions
devront être limitées aux premiers inscrits à concurrence d'un nombre défini et annoncé par avance.
Dans tous les cas, une représentation devra être assurée pour chaque comité régional.



Chapitre 3 : Commission fédérale SUP


Article 8 : Composition et rôle

Une Commission SUP est instituée au sein de la FFS, dans les conditions définies dans ses Statuts et
Règlement Intérieur.

Cette Commission aura pour rôle de :

-délivrer les demandes d'agrément dans les conditions définies précédemment,

-d'établir un calendrier national des compétitions,

-de nommer un délégué fédéral pour chaque compétition agréée qui sera chargé de s'assurer que

le cahier des charges d'organisation, les règles de compétitions et les conditions de sécurité des

compétiteurs sont respectées,

-d'assurer le suivi des classements,

-et plus généralement d'étudier et de mettre en oeuvre en accord avec le Comité Directeur de la

Fédération, toutes les dispositions nécessaires au développement des activités SUP RACE.

Chapitre 4 : Matériels

Article 9 : Planches autorisées en compétition

Dans les catégories « Courtes et Moyennes Distances » des longueurs maximales des matériels de
flottaison sont instituées.
La jauge des planches devra être contrôlée sous le principe de la toise de la longueur voulue.
Tout compétiteur courant sur une planche supérieure à la jauge de sa catégorie (courte et moyenne
distance) ne sera pas autorisé à prendre le départ.
Dans la catégorie « Longue Distance », il n'y a aucune limite de longueur de matériel.


En dehors de ses caractéristiques tous les types de planches SUP sont autorisées et concourent dans la
catégorie définie par leur longueur.


Les dérives Foil sont interdites.
Toute propulsion autre que la pagaie simple sera interdite.
Il est interdit de ramer en position assis ou à genoux. En cas de chute, il n'est autorisé que 5 coups de
pagaie dans ces positions. En fonction des conditions de course, le Comité de course arrêtera les
modalités de pénalités infligées. Ces modalités devront être affichées avant le début de l'épreuve sur le
panneau officiel.


Article 10 : Numérotation des planches

Dans la catégorie « Longue Distance » et notamment pour des courses se déroulant au large hors de la
zone des 300m, et pour des raisons de sécurité, les planches utilisées devront être obligatoirement
numérotées, conformément aux réglementations maritimes en vigueur.

Chapitre 5 : Conditions de participation

Article 11 : Principe général

Par principe, les compétitions agréées « RACE » sont ouvertes à tous les compétiteurs de plus de 16
ans quelque soit leur niveau.

Toutefois, pour les compétitions non agréées « RACE » et lorsque des catégories moins de 16 ans sont
proposées sur ces compétitions, l'effort étant intense, les organisateurs devront veiller à ce que des
compétiteurs trop jeunes (moins de 16 ans) ne participent pas à des courses trop longues (dépassant
5km). Ils pourront éventuellement mettre en place des parcours plus adaptés.

Les classements établis dans ces conditions ne seront pas pris en compte dans les classements
nationaux fédéraux au sens de l'article 1.


Article 12 : Obligation de licences

La participation des compétiteurs aux courses agréées (comptant pour les classements nationaux) est
soumise à l'obligation de posséder une Licence Compétition.
La délivrance de ces licences est soumise à l'obligation de fournir au Club de rattachement, un certificat
médical annuel de non contre indication des activités SUP en compétition. En cas de litige, le Président
du Club de rattachement sera tenu pour responsable s'il a délivré une telle licence sans présentation de
ce certificat médical.

La participation à toute compétition n'ayant pas d'agrément fédéral reste soumise aux principes
généraux d'organisation d'évènements sportifs. L'organisateur doit souscrire une assurance en
Responsabilité Civile spécifique pour la manifestation. Les compétiteurs non licenciés doivent présenter
un certificat médical de non contre indication.

Chapitre 6 : La sécurité

Article 13 : Equipements des compétiteurs

Le leash est obligatoire quelque que soit la distance parcourue.
En rivière, dès lors qu'il y a du courant le leash est interdit.
Au-delà des 300 m les compétiteurs doivent porter un moyen d'aide à la flottabilité : combinaison
isotherme néoprène ou gilet de flottaison.
En-dessous d'une température d'eau à 12°, le port d'une combinaison au moins de type « short john »,
est obligatoire.
Les compétiteurs doivent obligatoirement porter des dossards numérotés de manière visible.
Au-delà des 300 m, les compétiteurs doivent être obligatoirement munis d'une fusée de détresse et
d'un sifflet.


Article 14 : Inscriptions des compétiteurs

Avant tout début de course, les compétiteurs doivent :
-confirmer leur participation,
-récupérer le dossard correspondant à leur numéro d'inscription,
-faire valider leur matériel (vérification de la jauge),
-suivant le cas, présenter aux personnes chargées de l'inscription les documents nécessaires :

justificatif d'âge, certificat médical....

Article 15 : Devoir d'assistance mutuelle

Chaque concurrent doit porter assistance à toute personne en difficultés.
En fonction des situations, le Comité de course pourra apporter une compensation de temps aux
compétiteurs ayant porté assistance à un concurrent en difficulté. Le compétiteur sera alors reclassé en
fonction de ce bonus de temps.


Article 16 : Zone de course

La zone de course est définie par l'organisateur et validée par le Comité de course. Elle est balisée par
des bouées ou des points caractéristiques facilement identifiables.

Article 17 : Principes généraux de courses
Aide extérieure :

Toute aide extérieure (ravitaillement, coaching, orientation) est interdite pendant les compétitions sauf
autorisation spécifique du Comité de course.
Les bateaux extérieurs et notamment tous les engins motorisés ou non assurant la sécurité, ne doivent
pas gêner les compétiteurs en course (trajectoires, vagues,...)



Comportement des compétiteurs :

Les compétiteurs ne doivent pas avoir de gestes anti-sportifs ou de paroles déplacées, sur les lieux de
compétition à l'encontre de qui que ce soient : concurrents, officiels, spectateurs, organisateurs,....
Toute infraction entraînera le déclassement du compétiteur fautif et éventuellement, la saisie de la
Commission de discipline compétente.

Les compétiteurs ne doivent pas abandonner de déchets en mer, dans l'eau ou sur terre (emballages,
nourriture,...).

Tout compétiteur qui ne peut terminer la course pour quelques raisons que ce soit, doit rejoindre une
zone d'abri, ou faire appel à un bateau suiveur. Il doit obligatoirement en prévenir l'organisateur
(arrivée).

Chapitre 7 : L'organisation des épreuves de SUP – RACE

Article 18 : Le Comité de « course »

Composition du Comité de course :

Ce Comité de course se compose au minimum :
-du délégué fédéral désignée par la FFS,
-du responsable de l'organisation,
-de 2 juges arbitres chronométreurs,
-du responsable sécurité de la manifestation,
-d'un représentant des compétiteurs (personne à désigner sur place).

Rôle du Comité de course :

Le Comité de course a pour rôle de :
-Organiser la compétition en tenant compte des règlements en vigueur, des conditions générales
de courses et de sécurité,
-superviser le déroulement de la manifestation conformément au cahier des charges de la

Fédération Française de Surf,
-établir les classements dans les différentes catégories : chronométrage,....,
-traiter les réclamations éventuelles des compétiteurs.


Article 19 : Délégué Fédéral

Les Délégués Fédéraux sont nommés par la Commission SUP de la FFS, au titre de personnes
qualifiées.
Au sein d'un Comité de course, son rôle est plus particulièrement de :


-s'assurer du respect du cahier des charges et des règles de compétitions (éthique sportive),
-s'assurer de la mise en oeuvre des moyens nécessaires pour assurer la sécurité des compétiteurs,
-valider avec le Comité de course les classements établis, et plus particulièrement ceux entrant

dans les classements nationaux,

-prendre avec le Comité de course toutes les dispositions nécessaires pour assurer le bon
déroulement des épreuves et la sécurité des compétiteurs : interruption ou annulation de course,
modifications de parcours,....

Article 20 : Inscriptions

L'organisateur fixe les modalités d'inscriptions. Il pourra ainsi choisir parmi les modalités suivantes :

-inscriptions par courrier, par Mail jusqu'à une date limite fixée par l'organisateur. Ces inscriptions
devront inclure outre le nom du compétiteur, son numéro de licence, son Club d'origine,
éventuellement le numéro d'immatriculation de sa planche,

-sur place avec présentation de sa licence.
Les droits d'inscription sont définis par l'organisateur.
Des prestations complémentaires (repas, hébergement,..) pourront éventuellement être proposées.


Article 21 : Procédures de départs et d'arrivées
Modalités de départs et d'arrivées

Les organisateurs privilégieront les départs en ligne.
Les départs et les arrivées des courses peuvent se faire au sec (rivage, plage) ou dans l'eau aux choix
de l'organisateur.
Les lignes de départs ou d'arrivées devront être matérialisées par des supports visuels : drapeaux,
oriflammes, bouées,....
Pour les départs, des signaux sonores et visuels de décompte du temps (1 mn, 30s,..) seront mis en
place :


-1 mn avant le départ : drapeau ou disque bleu + 2 coups de trompe courts rapprochés +

information sonore,
-30 s avant le départ : drapeau ou disque jaune,
-Départ : Décompte sonore du temps (10 dernières secondes), drapeau ou disque vert + signal

sonore long.

Respect des procédures de départ

La ligne de départ ne doit pas être franchie dans la dernière minute précédent celui-ci (dès que le
drapeau ou disque bleu est mis en place).
Tout compétiteur franchissant la ligne avant le signal de départ sera pénalisé de 30 secondes sur son
temps de parcours.


Article 22 : Les parcours

Les parcours seront matérialisés par des bouées, ou des marques naturelles de parcours.
Dans le cas de parcours en boucle, le parcours devra prendre en compte le passage devant un jury (au
sec ou sur une embarcation), permettant de comptabiliser facilement les tours faits par chaque
compétiteur.
Une surveillance contrôlant le respect du suivi du parcours par les compétiteurs sera mise en place pour
éviter toute triche.


Article 23 : Affichages obligatoires

Toutes les instructions de course (modalités de départs et d'arrivées, parcours, signaux sonores et
visuels,...) devront être obligatoirement affichées sur un panneau prévu à cet effet, et placées de façon
à pouvoir être consulté facilement par les compétiteurs.
Toute modification de course pour quelque raison que ce soit, décidée et validée par le « Comité de
course » devra faire l'objet :

-d'annonces sonores,
-d'un affichage immédiat sur le panneau d'affichage prévu.


Article 24 : Le chronométrage

Toute compétition agréée par la Commission SUP de la FFS, devra effectuer un classement intégrant un
chronométrage par compétiteur.
Le chronométrage doit être effectué à minima, par au moins 2 chronos dont un au moins sera à
imprimante : Une personne relève le temps, une autre personne relève le numéro du compétiteur.
Les temps, sauf problème technique, seront toujours issus du même chronomètre.
L'arrivée est considérée quand le corps du compétiteur franchit la ligne d'arrivée.


Article 25 : les moyens de sécurité mis en oeuvre par l'organisateur

D'une manière générale, tout organisateur de Race est contraint à une obligation de moyens pour
assurer la sécurité des compétiteurs. A cet effet, selon les parcours ils devront mettre en place :
-des points intermédiaires de sécurité et de pointage à distance régulière (Ex : cas d'une rivière ou
de pleine mer), avec des sauveteurs brevetés et des moyens d'assistance,

-des engins flottants motorisés ou non permettant de porter assistance. En fonction du type de
courses (distance parcourue, situation en mer ou en eau calme,..), l'organisateur devra mettre en
place un nombre suffisant d'engins motorisés conformément aux règlementations en vigueur
(Affaires Maritimes / Police Fluviale).


Article 26 : Arrêt immédiat et retour immédiat à terre de tous les compétiteurs

Toute interruption de course avec retour immédiat des compétiteurs à terre sera signalée par des coups
de trompes répétés et le drapeau rouge.

Article 27 : Réclamation

Toute réclamation devra être effectuée par écrit dans un délai de 10mn après l'arrivée du dernier
compétiteur, auprès du Comité de course.
Ce dernier étudiera celle-ci avant communication officielle des résultats et classements.


Chapitre 8 : Les classements

Article 28 : Classements fédéraux et autres

Seuls les résultats des compétitions agréées, et des courses se déroulant selon les modalités prévues
au Chapitre 1 seront pris en compte dans les classements nationaux fédéraux.

Les organisateurs peuvent toutefois, à l'intérieur de chacune des catégories mentionnées dans ce

chapitre, établir tout autre type de classements :
-par catégorie d'âge,
-suivant le type de planche,
-par clubs,....

Article 29 : Affichage des résultats et classements des épreuves

Les organisateurs devront afficher les résultats et classements des courses sur le panneau d'affichage
officiel prévu à cet effet à l'issue des courses.

Article 30 : Gestion des classements nationaux

A l'issue de la compétition, l'organisateur enverra obligatoirement par le logiciel FFS mis à sa
disposition, les résultats complets des épreuves agréées, dans un délai maximal de 48 h.
Les classements nationaux seront alors directement ré-actualisés.
Aucune saisie manuelle de classements ne sera acceptée.

la Cigale Surf Club

Messages : 463
Date d'inscription : 05/02/2010
Localisation : sainte maxime ( golf de saint tropez)

Voir le profil de l'utilisateur http://lacigalesurfclub.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: la fede et le réglement des sup race en france, championnat 2011/2012 et classement

Message par Eric le Mar 12 Avr 2011 - 13:47

Merci pour l'info

_________________
Si vous avez des difficultés à vous inscrire ou à vous connecter, contactez moi par MP

Eric
Admin

Messages : 2642
Date d'inscription : 07/05/2009
Localisation : Fuerteventura !
Taille, poids : 173cm, 76kg

Voir le profil de l'utilisateur http://www.supfrance.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: la fede et le réglement des sup race en france, championnat 2011/2012 et classement

Message par Eric le Mar 12 Avr 2011 - 14:26

Après une première lecture je me suis dis " m..rde c'est finis de s'amuser "
Mais c'est un passage obligatoire pour une discipline qui, qu'on le veuille ou non, se développe.
ça fait bizarre de voir d'un coup tout se retrouver rêglementer, mais ça permet une meilleur structuration de la pratique ce qui est important si on veux que ça se développe en clubs et que les jeunes puissent y accèder,

Après, je ne suis pas vraiment d'accord sur les points suivants (et sur d'autres points aussi mais là ça ne dépend même pas de la fédé donc il n'y a pas grand chose à y faire) :

" Au-delà des 300 m les compétiteurs doivent porter un moyen d'aide à la flottabilité : combinaison
isotherme néoprène ou gilet de flottaison. "

Là ils auraient du pousser pour que le leash soit obligatoire, la planche devient alors le moyen d'aide à la flotabilité

" Les compétitions entrant dans les classements fédéraux ne seront pas ouvertes aux compétiteurs de
moins de 16 ans. "

Qu'il n'y ait pas de classement jeune c'est une chose, qu'ils ne puissent pas participer est très regrettable


_________________
Si vous avez des difficultés à vous inscrire ou à vous connecter, contactez moi par MP

Eric
Admin

Messages : 2642
Date d'inscription : 07/05/2009
Localisation : Fuerteventura !
Taille, poids : 173cm, 76kg

Voir le profil de l'utilisateur http://www.supfrance.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: la fede et le réglement des sup race en france, championnat 2011/2012 et classement

Message par Plappe's paddle le Mar 12 Avr 2011 - 14:50


Les dérives Foil sont interdites.
Deux ans de recherche anéantis... Crying or Very sad
Mais pourquoi les interdire?
et qu'est-ce qu'un foil selon le règlement? le tri fin est-il interdit en race?
Et rien sur les multicoques?


Dernière édition par Plappo le Mer 13 Avr 2011 - 8:17, édité 1 fois

Plappe's paddle

Messages : 2816
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation : à l'ouest
Taille, poids : CaminoPaddle

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/leplaps

Revenir en haut Aller en bas

Re: la fede et le réglement des sup race en france, championnat 2011/2012 et classement

Message par Plappe's paddle le Mar 12 Avr 2011 - 14:53

Eric a écrit:
Après, je ne suis pas vraiment d'accord sur les points suivants (et sur d'autres points aussi mais là ça ne dépend même pas de la fédé donc il n'y a pas grand chose à y faire) :

" Au-delà des 300 m les compétiteurs doivent porter un moyen d'aide à la flottabilité : combinaison
isotherme néoprène ou gilet de flottaison. "

C'est normal àmha. Si ce n'est pas nécessaire pour les meilleurs, ça peut l'être pour d'autres. Où fixer la limite? Et qui doit montrer l'exemple?

Plappe's paddle

Messages : 2816
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation : à l'ouest
Taille, poids : CaminoPaddle

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/leplaps

Revenir en haut Aller en bas

Re: la fede et le réglement des sup race en france, championnat 2011/2012 et classement

Message par Clark le Mar 12 Avr 2011 - 15:52

Eric a écrit:
" Au-delà des 300 m les compétiteurs doivent porter un moyen d'aide à la flottabilité : combinaison
isotherme néoprène ou gilet de flottaison. "

Là ils auraient du pousser pour que le leash soit obligatoire, la planche devient alors le moyen d'aide à la flotabilité

Le leash est obligatoire dans tous les cas d'après ce que j'ai compris...mais bin, on a échappé au gilet obligatoire.

Moi c'est ça qui m'énerve :
Tout licencié qui participe à une compétition non autorisée par la F. F. S., pourra faire l'objet de
sanctions disciplinaires. Les personnes susceptibles d'être poursuivies devant le tribunal de police sont
exclusivement les personnes physiques, qui ont, soit pour elles-mêmes, soit pour une personne morale,
organisé une manifestation en infraction.
Dans le cas, ou l'organisateur de la manifestation est licencié à la F. F. S., il pourra faire l'objet de
sanctions.

Ce qui veut dire qu'en tant que licencié FFS, je n'ai pas droit de faire le SUWP à la Torche, le Trophée Nahskwell, le défi des Goémoniers, le Naish Tour...etc, puisqu'il me semble que ces compétions ne sont pas FFS, et qu'elles n'auront pas l'agrément, étant donné qu'il faut en faire la demande 3 mois avant la date (frais de dossier payants bien sûr...)...

Sans parler des organisateurs qui vont être obligés d'annuler pour ne pas s'exposer à la grosse amende...

Clark

Messages : 218
Date d'inscription : 16/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la fede et le réglement des sup race en france, championnat 2011/2012 et classement

Message par needle le Mar 12 Avr 2011 - 16:45

Clark a écrit:

Ce qui veut dire qu'en tant que licencié FFS, je n'ai pas droit de faire le SUWP à la Torche, le Trophée Nahskwell, le défi des Goémoniers, le Naish Tour...etc, puisqu'il me semble que ces compétions ne sont pas FFS, et qu'elles n'auront pas l'agrément, étant donné qu'il faut en faire la demande 3 mois avant la date (frais de dossier payants bien sûr...)...

Sans parler des organisateurs qui vont être obligés d'annuler pour ne pas s'exposer à la grosse amende...

il y a peut être un délai d'application à ces mesures, puisque les compètes sus nommées ont été organisées avant que ce texte soit publié... Neutral

needle

Messages : 464
Date d'inscription : 24/02/2010
Localisation : Normandie/BZH

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

code des sports !

Message par la Cigale Surf Club le Mar 12 Avr 2011 - 21:14

pour les curieux !!!! et ceux qui se posent de vrais questions !!!

http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=0D4A6BE924BD52FED70D1E1D91FBC421.tpdjo09v_2?idSectionTA=LEGISCTA000006167055&cidTexte=LEGITEXT000006071318&dateTexte=20110412

Extrait:CODE DU SPORT
Version consolidée au 31 mars 2011
Partie législative
LIVRE III : PRATIQUE SPORTIVE
TITRE III : MANIFESTATIONS SPORTIVES
Chapitre Ier : Organisation des manifestations sportives

Section 1 : Rôle des fédérations
Article L331-1 En savoir plus sur cet article...
Les fédérations délégataires édictent des règlements relatifs à l'organisation de toutes les manifestations dont elles ont la charge dans le respect notamment des règles définies en application de l'article L. 123-2 du code de la construction et de l'habitation.

Article L331-2 En savoir plus sur cet article...
Toute compétition, rencontre, démonstration ou manifestation publique de quelque nature que ce soit, dans une discipline sportive, qui n'est pas organisée ou autorisée par une fédération sportive agréée fait l'objet d'une déclaration à l'autorité administrative un mois au moins avant la date de la manifestation prévue.


L'autorité administrative peut, par arrêté motivé, interdire la tenue de cette manifestation lorsqu'elle présente des risques d'atteinte à la dignité, à l'intégrité physique ou à la santé des participants.

Article L331-3 En savoir plus sur cet article...
Le fait d'organiser une des manifestations définies au premier alinéa de l'article L. 331-2 sans avoir procédé à la déclaration prévue au même alinéa, ou en violation d'une décision d'interdiction prononcée en application du deuxième alinéa du même article, est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende.

Article L331-4 En savoir plus sur cet article...
Les fédérations délégataires ne peuvent pas déléguer leurs compétences pour l'organisation de manifestations sportives nécessitant des conditions particulières de sécurité.

Elles signalent la tenue de ces manifestations aux autorités détentrices des pouvoirs de police. Les catégories de manifestations concernées par les dispositions du premier alinéa sont précisées par décret.


Article L331-4-1 En savoir plus sur cet article...
Modifié par LOI n°2011-267 du 14 mars 2011 - art. 113 (V)
Les fédérations mentionnées à l'article L. 131-14 peuvent être assistées, dans le cadre de leurs actions de prévention des violences à l'occasion des manifestations sportives à caractère amateur, par des membres de la réserve civile de la police nationale mentionnée aux articles 4 à 4-5 de la loi n° 2003-239 du 18 mars 2003 pour la sécurité intérieure.


la Cigale Surf Club

Messages : 463
Date d'inscription : 05/02/2010
Localisation : sainte maxime ( golf de saint tropez)

Voir le profil de l'utilisateur http://lacigalesurfclub.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: la fede et le réglement des sup race en france, championnat 2011/2012 et classement

Message par la Cigale Surf Club le Mar 12 Avr 2011 - 21:15

Eric a écrit:Merci pour l'info
Normal Eric !

la Cigale Surf Club

Messages : 463
Date d'inscription : 05/02/2010
Localisation : sainte maxime ( golf de saint tropez)

Voir le profil de l'utilisateur http://lacigalesurfclub.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: la fede et le réglement des sup race en france, championnat 2011/2012 et classement

Message par Iceman le Mer 13 Avr 2011 - 7:37

J'attendais impatiemment cette règlementation, en particulier la partie définissant les distances et supports autorisés depuis qu'une course off shore de plus de 30 bornes a été fermée aux 14' et UL (puis seulement aux UL).

2 remarques :

- Le distingo courte, moyenne et longue distances me semble logique. Par contre, quand la fédé évoque les longues distances, UL est entendu comme "12'6 et plus" ou "uniquement les SUP de plus de 14'" ?

- Comme Eric, je suis surpris par la décision d'avoir un gilet obligatoire au delà des 300 mètres. De quel gilet s'agit-il ? Une impact-vest suffit-elle ou faudra t'il mettre un vrai gilet de flottaison ?


Iceman

Messages : 2506
Date d'inscription : 10/05/2009
Age : 42
Localisation : Au pays des biloutes
Taille, poids : 1,79m / 87kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la fede et le réglement des sup race en france, championnat 2011/2012 et classement

Message par joelle le Mer 13 Avr 2011 - 8:02

Iceman a écrit:

- Comme Eric, je suis surpris par la décision d'avoir un gilet obligatoire au delà des 300 mètres. De quel gilet s'agit-il ? Une impact-vest suffit-elle ou faudra t'il mettre un vrai gilet de flottaison ?


Bonjour à tous,

Editer un règlement est TOUJOURS un super casse-tête et la première mouture est généralement revue à l'épreuve de la réalité. Il est écrit :
Au-delà des 300 m les compétiteurs doivent porter un moyen d'aide à la flottabilité : combinaison
isotherme néoprène ou gilet de flottaison.
En-dessous d'une température d'eau à 12°, le port d'une combinaison au moins de type « short john »,
est obligatoire.

Et je vois une réponse à ta question, Iceman.

En effet, si le règlement prévoit une précision au sujet du type de combinaison en cas d'eau "froide", c'est que le terme "combinaison" est extrêmement vague. Le "moyen d'aide à la flottabilité" de type "combinaison isotherme néoprène" pourrait donc se résumer au port d'un bermuda néoprène quand les conditions atmosphériques sont "chaudes"....

A n'en pas douter, c'est aussi un challenge lancé aux fabriquants de fringues et pourquoi pas aux fabricants d'accessoires ? Mon imagination délirante verrait bien un camelbag (sur les moyennes et longues distances, il est habituel d'en prendre un) possédant un compartiment gonflable (genre on tire une languette et hop ça flotte...)
Bon... si on y met un sifflet et un feu à main ça fini par rajouter du poids, il restera aux organisateurs scrupuleux de faire une vérification à l'arrivée des coureurs afin de constater que tout le monde a bien joué le même jeu! Mouais... les règlements c'est chiant pour tout le monde... bom

Bonne journée sunny

joelle
Modératrice

Messages : 870
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la fede et le réglement des sup race en france, championnat 2011/2012 et classement

Message par Plappe's paddle le Mer 13 Avr 2011 - 8:13

Pour aller au delà des 300 mètres,la fédé aurait pu exiger une immatriculation des navires auprès des affaires maritimes.

Plappe's paddle

Messages : 2816
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation : à l'ouest
Taille, poids : CaminoPaddle

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/leplaps

Revenir en haut Aller en bas

Re: la fede et le réglement des sup race en france, championnat 2011/2012 et classement

Message par cloclo le Mer 13 Avr 2011 - 8:25

joelle a écrit:
A n'en pas douter, c'est aussi un challenge lancé aux fabriquants de fringues et pourquoi pas aux fabricants d'accessoires ? Mon imagination délirante verrait bien un camelbag (sur les moyennes et longues distances, il est habituel d'en prendre un) possédant un compartiment gonflable (genre on tire une languette et hop ça flotte...)

Bonne journée sunny

Hobie SUP commercialise ce produit depuis quelques temps au US, c'est en effet un bon moyen de na pas être en infraction et de ne pas être trop encombré. Dispo en France prochainement Wink

cloclo

Messages : 3935
Date d'inscription : 13/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la fede et le réglement des sup race en france, championnat 2011/2012 et classement

Message par joelle le Mer 13 Avr 2011 - 8:55

cloclo a écrit:
joelle a écrit:
A n'en pas douter, c'est aussi un challenge lancé aux fabriquants de fringues et pourquoi pas aux fabricants d'accessoires ? Mon imagination délirante verrait bien un camelbag (sur les moyennes et longues distances, il est habituel d'en prendre un) possédant un compartiment gonflable (genre on tire une languette et hop ça flotte...)

Bonne journée sunny

Hobie SUP commercialise ce produit depuis quelques temps au US, c'est en effet un bon moyen de na pas être en infraction et de ne pas être trop encombré. Dispo en France prochainement Wink

Bonne nouvelle!
J'adoooore ce genre de news qui montre qu'on peut TOUJOURS trouver une solution pour concilier les "règlements obligatoires pour tous" avec un bon confort individuel! Basketball

joelle
Modératrice

Messages : 870
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la fede et le réglement des sup race en france, championnat 2011/2012 et classement

Message par nessplume le Jeu 2 Fév 2012 - 12:50

[quote="Plappo"]


qu'est-ce qu'un foil selon le règlement?

je viens de lire le règlement et c'est une bonne question !! si quelqu'un pouvait m'éclairer?
merci

nessplume

Messages : 18
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 44
Localisation : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la fede et le réglement des sup race en france, championnat 2011/2012 et classement

Message par docjacobs le Jeu 2 Fév 2012 - 13:56

Plappo a écrit:Pour aller au delà des 300 mètres,la fédé aurait pu exiger une immatriculation des navires auprès des affaires maritimes.

Je crains que tu n'aies pas tout lu hélas, Sylvain. Ceci est extrait du fichier disponible sur le site de la fédé:

Article 11 : Numérotation des planches
Dans la catégorie « Longue Distance » et notamment pour des courses se déroulant au large hors de la zone des 300m, et pour des raisons de sécurité, les planches utilisées devront être obligatoirement numérotées, conformément aux réglementations maritimes en vigueur.




docjacobs

Messages : 393
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la fede et le réglement des sup race en france, championnat 2011/2012 et classement

Message par cloclo le Jeu 2 Fév 2012 - 15:41

Vous en pensez quoi ? moi je ça intéressant, par rapport à l'année dernière ça évolue dans le bon sens, il y en a pour tout le monde (12'6, 14', UL, homme, femme, - de 18ans). Ca devrait rendre la saison plus excitante avec une véritable course aux points et un chp de France en fin de saison.

http://getupsupmag.com/4734/le-nouveau-reglement-de-la-federation-francaise-de-surf-pour-les-competes-de-stand-up-paddle/

cloclo

Messages : 3935
Date d'inscription : 13/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la fede et le réglement des sup race en france, championnat 2011/2012 et classement

Message par docjacobs le Jeu 2 Fév 2012 - 16:09

Il manque juste une catégorie VIEUX Wink , dans laquelle Didier Le Neil est interdit Smile

docjacobs

Messages : 393
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la fede et le réglement des sup race en france, championnat 2011/2012 et classement

Message par Plappe's paddle le Jeu 2 Fév 2012 - 16:12

docjacobs a écrit:
Plappo a écrit:Pour aller au delà des 300 mètres,la fédé aurait pu exiger une immatriculation des navires auprès des affaires maritimes.

Je crains que tu n'aies pas tout lu hélas, Sylvain. Ceci est extrait du fichier disponible sur le site de la fédé:

Article 11 : Numérotation des planches
Dans la catégorie « Longue Distance » et notamment pour des courses se déroulant au large hors de la zone des 300m, et pour des raisons de sécurité, les planches utilisées devront être obligatoirement numérotées, conformément aux réglementations maritimes en vigueur.
Par numérotation, ils entendraient immatriculation aux affMar?

Plappe's paddle

Messages : 2816
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation : à l'ouest
Taille, poids : CaminoPaddle

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/leplaps

Revenir en haut Aller en bas

Re: la fede et le réglement des sup race en france, championnat 2011/2012 et classement

Message par Plappe's paddle le Jeu 2 Fév 2012 - 16:13

docjacobs a écrit:Il manque juste une catégorie VIEUX Wink , dans laquelle Didier Le Neil est interdit Smile
Exact, c'est une question de santé publique.

Plappe's paddle

Messages : 2816
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation : à l'ouest
Taille, poids : CaminoPaddle

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/leplaps

Revenir en haut Aller en bas

Re: la fede et le réglement des sup race en france, championnat 2011/2012 et classement

Message par cloclo le Jeu 2 Fév 2012 - 16:21

docjacobs a écrit:Il manque juste une catégorie VIEUX Wink , dans laquelle Didier Le Neil est interdit Smile

Je pense que l'on y viendra, d'ailleurs c'est évoqué dans le règlement.

cloclo

Messages : 3935
Date d'inscription : 13/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la fede et le réglement des sup race en france, championnat 2011/2012 et classement

Message par gabelou29 le Jeu 2 Fév 2012 - 16:26

docjacobs a écrit:
Plappo a écrit:Pour aller au delà des 300 mètres,la fédé aurait pu exiger une immatriculation des navires auprès des affaires maritimes.

Je crains que tu n'aies pas tout lu hélas, Sylvain. Ceci est extrait du fichier disponible sur le site de la fédé:

Article 11 : Numérotation des planches
Dans la catégorie « Longue Distance » et notamment pour des courses se déroulant au large hors de la zone des 300m, et pour des raisons de sécurité, les planches utilisées devront être obligatoirement numérotées, conformément aux réglementations maritimes en vigueur.

Je pense qu'ils parlent des numérotations comme celles que tu peux voir sur les voiles des dériveurs lors de compèt' au large.

gabelou29

Messages : 836
Date d'inscription : 07/01/2010
Age : 50
Localisation : St-Malo/Brest.
Taille, poids : 1,83 m-101 k

Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudestandup.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la fede et le réglement des sup race en france, championnat 2011/2012 et classement

Message par docjacobs le Jeu 2 Fév 2012 - 16:47

je penche plutôt pour une immatriculation type MXA 23411(quartier maritime de Morlaix), donnée par les Affaires Maritimes quand tu immatricules un bateau. Sinon, en pirogue ou surfski, la fédé de kayak donne des immatriculations de course.

docjacobs

Messages : 393
Date d'inscription : 11/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: la fede et le réglement des sup race en france, championnat 2011/2012 et classement

Message par Plappe's paddle le Jeu 2 Fév 2012 - 17:25

cloclo a écrit:Vous en pensez quoi ?
http://getupsupmag.com/4734/le-nouveau-reglement-de-la-federation-francaise-de-surf-pour-les-competes-de-stand-up-paddle/
Il y a de bonnes choses.

Je pense que la ffs (surfing France) devrait déjà changer le titre de "sup race" par "sup racing".


Dernière édition par Plappo le Jeu 2 Fév 2012 - 17:50, édité 1 fois

Plappe's paddle

Messages : 2816
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation : à l'ouest
Taille, poids : CaminoPaddle

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/leplaps

Revenir en haut Aller en bas

Re: la fede et le réglement des sup race en france, championnat 2011/2012 et classement

Message par gabelou29 le Jeu 2 Fév 2012 - 17:33

docjacobs a écrit:je penche plutôt pour une immatriculation type MXA 23411(quartier maritime de Morlaix), donnée par les Affaires Maritimes quand tu immatricules un bateau. Sinon, en pirogue ou surfski, la fédé de kayak donne des immatriculations de course.

A priori, il n'est pas question pour les Aff'Mar' d'immatriculer ce qui est, pour elles, un engin de plage.

gabelou29

Messages : 836
Date d'inscription : 07/01/2010
Age : 50
Localisation : St-Malo/Brest.
Taille, poids : 1,83 m-101 k

Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudestandup.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la fede et le réglement des sup race en france, championnat 2011/2012 et classement

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:40


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum