restrictions de planches vs restrictions de formats de course

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A votre avis, quelle est la solution prioritaire (ce qui ne veux pas dire qu'elle doit être exclusive) pour développer la pratique COMPETITIVE du SUP ?

40% 40% 
[ 8 ]
10% 10% 
[ 2 ]
5% 5% 
[ 1 ]
45% 45% 
[ 9 ]
 
Total des votes : 20

restrictions de planches vs restrictions de formats de course

Message par Eric le Dim 18 Jan 2015 - 12:33

Ok, j'arrive un peu tard sur le sujet sur les board class http://www.forumdesup.com/t10195-the-board-class-debate , j'ai pris le temps de le lire et de lire ce qui à été dèjà débattu et redébattu au fil des ans, et d'un côté j'avais envie d'intervenir d'un autre côté ça aurait été pour répéter ce qui à déja été dit (don't feed the troll).

Du coup je préfère poster un nouveau sujet, avec cette fois-ci un élargissement du débat et un petit sondage (on n'en fait pas souvent Very Happy). En effet, je trouve impensable de débattre sur les catégories de planches sans parler des formats de course.

Je pense que parmi ceux qui participent à ce genre de débats nous partageons pour la plupart la même vision des choses : on veut se faire plaisir (d'une manière ou d'une autre !) et on souhaite voir notre pratique évoluer dans le bon sens, notamment par une augmentation du nombre de pratiquants, de participants aux événements etc..

A partir de là, et partant de la discussion des board class, en la combinant avec celle des formats de course (beaucoup moins souvent abordé) il y a 4 scénarios :

1 : limiter les tailles de planches et laisser les formats de course open
C'est ce qui se passe aujourd'hui sur la plupart des organisations

2: limiter les formats de course et laisser les tailles de planche open
On pourrait donner comme exemple les courses en été à Maui, Molokai2Maui, Molokai2Oahu, même si elles ne sont pas directement liées et que le format de course n'est pas explicitement limité, il s'agit d'une série d'événements dans des conditions type de downwind océanique, longues distance, sans virages de bouées etc...

3 : limiter tailles de planche et formats de course
On pourrait ranger dans cette case les world series, notamment avec leur format sprint

4 : limiter ni la taille des planches, ni le format de course
Je n'ai pas d'exemple de courses qui soit classement scratch et qui puisse avoir lieu aussi bien dans un beach break destructeur que sur une super longue distance sur eau plate.

A votre avis, entre 1-2-3 et 4 quel est la solution prioritaire (ce qui ne veux pas dire qu'elle doit être exclusive) pour développer la pratique COMPETITIVE du SUP ?

_________________
Si vous avez des difficultés à vous inscrire ou à vous connecter, contactez moi par MP

Eric
Admin

Messages : 2642
Date d'inscription : 07/05/2009
Localisation : Fuerteventura !
Taille, poids : 173cm, 76kg

Voir le profil de l'utilisateur http://www.supfrance.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: restrictions de planches vs restrictions de formats de course

Message par astrorock le Dim 18 Jan 2015 - 13:12

Bonjour.

comme évoqué ici et la, quelque soit le support les meilleurs seront devant, au delà de leur taille/poids.

le format qui permet l'ouverture a un plus grand nombre c'est la course en ligne de 10km maxi. en ligne ne signifiant pas forcement d'un point A a un point B. on peut envisager des boucles qui font qu'un abandon si on ne se sent pas capable de terminer ne deviens pas problématique pour le participant et l’organisateur.

La beach race c'est tres bien, tres complet, mais ca peut devenir tres rapidement exclusif (fraudais que j'essaye un de ces jours mais c'est 12.6 max) et puis ca suppose une plage et des vagues donc la mer.

Je comprend que pour certains il n'y ais point de plaisir en eau plate, encore qu'une riviere ou un lac puisse etre passionnant a domestiquer, mais le développement passeras forcement par la pratique sur plan d'eau intérieur.

donc mon point de vue est que le format en ligne, a 2 boucles, de 10km maxi avec planches open permettrais de développer la pratique en compétition.

ça pourrais donner l'envie a certains de passer de leur 10.6 allround a une 12.6 race facile, du coup il y aurais plus de débouché pour l'industrie, d'ou la production de matériels moins exclusifs et probablement de gonflables.


astrorock

Messages : 1856
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 56
Localisation : jurassien rural du 9.3 néo breton
Taille, poids : 1m85 85kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restrictions de planches vs restrictions de formats de course

Message par Eric le Dim 18 Jan 2015 - 13:17

Salut Astrorock, donc sans rentrer dans les détails (essayons de commencer en restant dans le général) tu penses que c'est sur la solution 2 qu'il faudrait insister ?

_________________
Si vous avez des difficultés à vous inscrire ou à vous connecter, contactez moi par MP

Eric
Admin

Messages : 2642
Date d'inscription : 07/05/2009
Localisation : Fuerteventura !
Taille, poids : 173cm, 76kg

Voir le profil de l'utilisateur http://www.supfrance.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: restrictions de planches vs restrictions de formats de course

Message par astrorock le Dim 18 Jan 2015 - 13:23

oui. mon idee c'est la planche open par priorité qui permet que tout un chacun puisse participer et que cela donne le gout de réitérer l’expérience.

j'ai participe au jeudi organise a crozon, c'etais parfait, detendu, attractif, y avais de tout comme planches et comme participant.

la meme chose sur deux boucles de 5km et roule.

astrorock

Messages : 1856
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 56
Localisation : jurassien rural du 9.3 néo breton
Taille, poids : 1m85 85kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restrictions de planches vs restrictions de formats de course

Message par Eric le Dim 18 Jan 2015 - 13:44

Cool, bah tu vois quand j'ai posté le sujet je pensais que ça allait partir dans une direction différente et j'étais en train de rédiger ma réponse, mais du coup elle n'est plus aussi pertinente que je l'aurai souhaité et je dois retourner dans ma bulle de reflexion avant d'essayer de la rédiger à nouveau Very Happy !

_________________
Si vous avez des difficultés à vous inscrire ou à vous connecter, contactez moi par MP

Eric
Admin

Messages : 2642
Date d'inscription : 07/05/2009
Localisation : Fuerteventura !
Taille, poids : 173cm, 76kg

Voir le profil de l'utilisateur http://www.supfrance.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: restrictions de planches vs restrictions de formats de course

Message par Eric le Dim 18 Jan 2015 - 14:09

Ok, donc voici mon point de vue :
- Je pense que trop limiter le format de course présente un danger dans la mesure ou ça risque de réduire la marge de manoeuve d'un organisateur pour s'adapter aux conditions du site / conditions du jour. Ça peut dériver sur annuler des courses downwind faute de vent, annuler des tecnical race faute de vagues, s'entêter à modifier des parcours juste pour tomber sur une distance exacte etc... Je pense donc que la plupart du temps ce n'est pas un choix que je préconiserais comme priorité.
- A partir de là il me reste 2 options : limiter la taille des planches sans limiter le format de course (option1) et ne rien limiter (option 4)

En tant que compétiteur j'aime pouvoir me confronter à mes adversaires, j'aime me déplacer sur les courses et j'apprécie que mes adversaires se déplacent. J'apprécie aussi énormément la diversité des courses, avec tantôt de l'eau plate dans un canal, et d'autres fois des conditions sauvages dans les vagues, des fois c'est long et ça drafte, d'autre fois il y a plein de bouées a tourner etc... Etant donné le cauchemar logistique et financier que ça serait d'avoir une planche adapté à chaque type de condition qu'on peut rencontrer sur une saison, si je dois cocher une réponse c'est la 1, et par ailleurs je rejoins parfaitement l'opinion d'Astrorock sur la nécessité d'avoir des événements tels qu'il décrit et qui sont peut être organisés en trop faible quantité par rapport au reste.

_________________
Si vous avez des difficultés à vous inscrire ou à vous connecter, contactez moi par MP

Eric
Admin

Messages : 2642
Date d'inscription : 07/05/2009
Localisation : Fuerteventura !
Taille, poids : 173cm, 76kg

Voir le profil de l'utilisateur http://www.supfrance.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: restrictions de planches vs restrictions de formats de course

Message par Plappe's paddle le Dim 18 Jan 2015 - 15:12

On parle souvent d'éviter la course à l'armement pourtant cette course n'est pas forcément dénuée d'intérêt. Cela fait partie du jeu et d'ailleurs tout le monde y participe d'une manière ou d'une autre, quelle que soit la taille de la planche.
On sait que, au final, c'est le rameur qui fait la différence mais, si on observe les meilleurs, on voit qu'ils ont aussi les meilleures planches.

J'ai voté 4 sachant que, à mon avis, le beach racing se pratique en 12'6 et qu'un format ouvert à toutes tailles n'empêche pas une catégorie élite en 12'6. J'ai bon?

Plappe's paddle

Messages : 2816
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation : à l'ouest
Taille, poids : CaminoPaddle

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/leplaps

Revenir en haut Aller en bas

Re: restrictions de planches vs restrictions de formats de course

Message par astrorock le Dim 18 Jan 2015 - 15:31

n'oubliez pas le postulat de départ, attirer de nouveaux pratiquant de la race.

sans ce postulat, je dirais comme sylvain, 4, car par philosophie je n'aime pas les limites, en tout d'ailleurs.



astrorock

Messages : 1856
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 56
Localisation : jurassien rural du 9.3 néo breton
Taille, poids : 1m85 85kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restrictions de planches vs restrictions de formats de course

Message par Eric le Dim 18 Jan 2015 - 15:44

Sylvain (Plappe's) , en 4 ce que j'avais en tête c'est que le classement serait au scratch.

Bon, c'est pas si simple, j'ai essayé de construire le poste le mieux possible mais il y a pas mal de failles et à peine on se décide pour une case il y a plein de cas particuliers qui nous font nous orienter vers une autre case. Mais je pense que l'idée générale est là

_________________
Si vous avez des difficultés à vous inscrire ou à vous connecter, contactez moi par MP

Eric
Admin

Messages : 2642
Date d'inscription : 07/05/2009
Localisation : Fuerteventura !
Taille, poids : 173cm, 76kg

Voir le profil de l'utilisateur http://www.supfrance.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: restrictions de planches vs restrictions de formats de course

Message par Eric le Dim 18 Jan 2015 - 15:52

Par rapport à la course à l'armement c'est clair que ça fait parti du jeu. Mais  par exemple si on a un club et qu'on veux filer un coup de pouce à des adhérents pour acheter du matériel pour faire de la compète (disons qu'ils ont déjà fait leur baptême en compétition sur leur planche perso et que maintenant ils veulent passer au niveau supérieur pour faire briller les couleurs du club), ou bien investir dans du matos pour les jeunes, si c'est total freestyle tant au niveau des formats de course qu'au niveau des tailles de planche, qu'est-ce qu'on leur donne comme conseil ?

_________________
Si vous avez des difficultés à vous inscrire ou à vous connecter, contactez moi par MP

Eric
Admin

Messages : 2642
Date d'inscription : 07/05/2009
Localisation : Fuerteventura !
Taille, poids : 173cm, 76kg

Voir le profil de l'utilisateur http://www.supfrance.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: restrictions de planches vs restrictions de formats de course

Message par Plappe's paddle le Dim 18 Jan 2015 - 17:10

astrorock a écrit:n'oubliez pas le postulat de départ, attirer de nouveaux pratiquant de la race.

sans ce postulat, je dirais comme sylvain, 4, car par philosophie je n'aime pas les limites, en tout d'ailleurs.
Ce postulat m'avait échappé, peut-être aussi son motif cyclops .
Si je devais donner un conseil à un jeune compétiteur relativement à des formats libres de courses, ce serait de se fixer des objectifs et à partir de là faire un choix de planche spécifique. Pour une asso, le choix est simple: 12'6.

Plappe's paddle

Messages : 2816
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation : à l'ouest
Taille, poids : CaminoPaddle

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/leplaps

Revenir en haut Aller en bas

Re: restrictions de planches vs restrictions de formats de course

Message par Fab14 le Dim 18 Jan 2015 - 17:37

@ Eric :

1) Quand tu écris ''limiter la taille des planches '', ça veut dire qu'un organisateur pourrait par exemple décréter sur un événement 14' max. Tu sous-entends qu' il n'y aurait qu'un seul classement scratch ou bien il y aurait deux classements 14' et 12 '6 ??

2) Tu parles à un moment d'une éventuelle annulation d'une technical race pour absence de vagues.
    Est-ce que le règlement de la fédé impose qu'il y ait absolument des séries sur le plan d'eau pour ce type d'épreuve,
    ou bien c'est '' si il y a de la houle tant mieux sinon on fait quand même des allers-retours sur eau plate avec départ et arrivée sur la plage '' ??

Fab14

Messages : 1612
Date d'inscription : 05/02/2012
Localisation : Trouville, Normandie

Voir le profil de l'utilisateur http://normandiepaddlesurf.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: restrictions de planches vs restrictions de formats de course

Message par Pierrot le Dim 18 Jan 2015 - 17:49

Vivement les élites en stock class à la Jim terell et tout le reste en UL et on n'en parle plus

Pierrot

Messages : 2055
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 51
Localisation : Sur l'eau ou in garage.
Taille, poids : 1.80 m - 72

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restrictions de planches vs restrictions de formats de course

Message par photofr le Dim 18 Jan 2015 - 17:59

Plappe's paddle a écrit:On parle souvent d'éviter la course à l'armement pourtant cette course n'est pas forcément dénuée d'intérêt. Cela fait partie du jeu et d'ailleurs tout le monde y participe d'une manière ou d'une autre, quelle que soit la taille de la planche.
On sait que, au final, c'est le rameur qui fait la différence mais, si on observe les meilleurs, on voit qu'ils ont aussi les meilleures planches.

J'ai voté 4 sachant que, à mon avis, le beach racing se pratique en 12'6 et qu'un format ouvert à toutes tailles n'empêche pas une catégorie élite en 12'6. J'ai bon?  

Je suis d'accord avec Plappe… en rajoutant tout de même une TOUTE PETITE restriction sur la largeur… histoire de ne pas se retrouver dans un combat d'équilibre. 22, 23, ou 24" de large - à débattre. C'est juste un point de vue… comme un autre.

photofr

Messages : 916
Date d'inscription : 25/05/2014
Localisation : 56 (FRANCE)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restrictions de planches vs restrictions de formats de course

Message par braphalen le Dim 18 Jan 2015 - 18:54

Salut à tous !

Je viens de voter 4 car je crois que la base du SUP est la diversité et l'accessibilité : diversifier les formats de course et les SUP, rendre accessibles les courses et les SUP, me semblent être deux bases indispensables au développement de ce sport.

Le terme confrontation à "armes égales" est très discutable car les 12.6 sont très différentes les unes des autres, et les gabarits aussi, alors ne nous emballons pas sur la confrontation parfaite, elle n'existe pas ! Pour que les armes soient un peu plus égales, il faudrait une vraie monotypie (un seul modèle construit parfaitement à l'identique, gonflable ou pas). Cette idéologie a son intérêt et son succès dans d'autres sports nautiques (Dériveurs comme le Laser, Planches à voile olympiques RSX...) mais se heurte aux difficultés de choix du support unique avec des enjeux financiers énormes. Et il reste le problème du gabarit qui doit s'adapter au support. Pas simple.

Pour les parcours, la liberté de choix de l'organisateur peut être orientée vers 2 types de pratiques :

1/ Les longues distances, avec si possible 2 choix (une moyenne et une vraie longue distance) pour les différents niveaux. Downwind ou flat, ligne droite ou aller-retours, selon les possibilités, c'est ce qui se fait déjà et qui apporte beaucoup de satisfaits à chaque fois.
2/ Les beach races : là-dessus je me suis déjà exprimé : il faut plusieurs petites courses de plage de 15-20 minutes, explosives pour les meilleurs, accessibles pour les autres, avec des qualif et des finales, et minimum 3 courses dans la journée, pour que le plus grand nombre de concurrents soit satisfait et pour que le côté aléatoire soit diminué pour tous (on fait la moyenne des 3 ou 4 courses, coeff 2 pour la finale). Une récupération entre deux petites courses, c'est convivial, et un format court est médiatique et agréable à regarder. Ceux qui attendent peuvent faire la sécurité de ceux qui rament. Je ne ferai pas 6 heures de route pour ramer 50 minutes dans du clapot et 2 mètres de vagues, avec un résultat très aléatoire car établi sur une seule course, sans voir les autres ramer ni pouvoir discuter avec eux entre deux manches.

Enfin, le principal à mes yeux, c'est de récompenser le maximum de catégories, avec des lots pour chacune d'entre elles dès que 5 concurrents minimum (par exemple) sont présents dans cette catégorie. La valeur des lots peut être répartie en fonction du nombre de participants dans chaque catégorie. Citer les noms à la remise des prix ne suffit pas. Après un effort, un lot fait extrêmement plaisir, même si sa valeur financière est faible (une casquette, un leash...). Ce genre d'action aura beaucoup plus d'effets positifs que des réflexions très poussées sur la taille des SUP et des parcours.

braphalen

Messages : 297
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 38
Localisation : Morbihan
Taille, poids : 1m75, 75 kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restrictions de planches vs restrictions de formats de course

Message par joelle le Dim 18 Jan 2015 - 20:26

Bonsoir à tou(te)s,

J'ai voté 1 car je pense comme Benoit que beaucoup de personnes se déplacent en espérant un temps de course proportionnel à la distance kilométrique parcourue pour aller vers l'événement (donc souvent plusieurs courses de format différent) . Je considère aussi que notre fantaisie naturelle nous pousse à apprécier les différences de format. Personnellement j'aime bien que la course soit adaptée à un environnement, j'imagine mal un seul format, toujours le même, qu'il soit du genre 500M ligne droite flat ou du genre sprint AR dans les vagues.
De fait, considérant que l'éventail de courses possibles est vaste et que parmi ces courses figurent des épreuves courtes où tout le monde semble d'accord pour élire une longueur maximum, je trouve logique, dans un objectif de visibilité et de compréhension du sport, de restreindre la longueur dans le règlement d'une compétition. La longueur de planche la plus polyvalente devra être retenue.

Le jeu reste très ouvert, nous sommes encore loin de la  planche monotype. Il est possible d'adapter les formes aux différents gabarits. Une femme, un  pré-ado, un athlète et un bon-vivant ne jouent pas dans la même cours, c'est un fait.
L'imagination des shapeurs peut contribuer au confort de chacun, je n'ai aucun doute là-dessus.
Et je suis consciente aussi d'un fait : le débutant aura toujours la planche du fond de stock de son club... Il faut débuter avant de confirmer, c'est toujours comme ça dans la vie...et donc dans le sport.
D'ailleurs, si je suis d'une certaine manière d'accord avec Benoit pour dire que tout effort mérite une récompense, je pense qu'il faut apprendre à chacun le bénéfice du seul plaisir. Courir pour le plaisir plutôt que courir pour la récompense : c'est un état d'esprit qui favorise le sourire et la bonne humeur en toute circonstance. La récompense devrait être la cerise sur la gâteau et je trouve souvent de très bons gâteaux sans la moindre cerise...

Voila mon avis. Smile

joelle
Modératrice

Messages : 870
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restrictions de planches vs restrictions de formats de course

Message par Fanfoué de la Giett le Dim 18 Jan 2015 - 22:59

"Qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse !" Hey je savais pas qu'il avait une cerise ce gâteau !!!!! ;-) lol

Fanfoué de la Giett

Messages : 97
Date d'inscription : 30/05/2012
Age : 40
Localisation : Le Mans

Voir le profil de l'utilisateur http://www.sup72.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: restrictions de planches vs restrictions de formats de course

Message par speedslider le Lun 19 Jan 2015 - 4:24

moi je n'arrive pas à voter...rien qu'en France il y a suffisamment de courses pour s’aligner avec la longueur de planche que l'on souhaite,après la "décision fédérale" de choisir la 12'6" pour le championnat de France me paraissait judicieuse pour la globalité de la discipline,pour les assos,les clubs,les jeunes une 12'6" c'est plus ACCESSIBLE,et le marché prouve cette tendance.

Pour le championnat de France je trouve quand même dommage qu'il n'y est plus "d'ultra" longue distance (30 km mini) qui se courait en 14' à l'époque,on pourrait imaginer la remettre en UL "et moins" cette fois,ce qui ferait plaisir à nos jeunes(phot fr ,plape)!

speedslider

Messages : 1562
Date d'inscription : 06/05/2010
Age : 49
Localisation : Saint Louis-La Réunion
Taille, poids : 84 kg 1m92

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restrictions de planches vs restrictions de formats de course

Message par speedslider le Lun 19 Jan 2015 - 4:28

je crois que vais voter 1 comme Joëlle,à choisir il vaut mieux limiter la longueur de planche mais pas les formats...

"fantaisie naturelle"...j'adore!

Smile

speedslider

Messages : 1562
Date d'inscription : 06/05/2010
Age : 49
Localisation : Saint Louis-La Réunion
Taille, poids : 84 kg 1m92

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restrictions de planches vs restrictions de formats de course

Message par Pierrot le Lun 19 Jan 2015 - 5:52

4 avec une précision: supprimer une classe et que les personnes n'ayant qu'une seule planche ne soient pas pénalisés dans les épreuves federales. Cela dit à part en beachrace race dans les vagues la 126 n'a pas d'intérêt à part creuser l'écart entre bons/légers et lourds/anciens/ pratiquants moyens... Mais solution du partage de matos en beachrace race peut éviter ma course à l'armement. Encore plus important: sanctionner le drafting en équipe.

Pierrot

Messages : 2055
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 51
Localisation : Sur l'eau ou in garage.
Taille, poids : 1.80 m - 72

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restrictions de planches vs restrictions de formats de course

Message par Eric le Lun 19 Jan 2015 - 8:13

photofr a écrit:
Plappe's paddle a écrit:On parle souvent d'éviter la course à l'armement pourtant cette course n'est pas forcément dénuée d'intérêt. Cela fait partie du jeu et d'ailleurs tout le monde y participe d'une manière ou d'une autre, quelle que soit la taille de la planche.
On sait que, au final, c'est le rameur qui fait la différence mais, si on observe les meilleurs, on voit qu'ils ont aussi les meilleures planches.

J'ai voté 4 sachant que, à mon avis, le beach racing se pratique en 12'6 et qu'un format ouvert à toutes tailles n'empêche pas une catégorie élite en 12'6. J'ai bon?  

Je suis d'accord avec Plappe… en rajoutant tout de même une TOUTE PETITE restriction sur la largeur… histoire de ne pas se retrouver dans un combat d'équilibre. 22, 23, ou 24" de large - à débattre. C'est juste un point de vue… comme un autre.

Ça à été tenté sans succès, tu dois pouvoir retrouver des discussions à ce sujet de l'an dernier (ou peut-être que tu avais suivi le truc je ne me souviens plus)

Par rapport à la discussion, une rapide synthèse+interpretation perso avec le café du matin et je vois la chose suivante :
Pour continuer à booster la pratique competition du SUP Race il faudrait :
=> developper plus d'événemments ou c'est ouvert à toutes les catégories de planche, sur des parcours simples, accessibles à tous avec une ambiance "loisir-découverte de la compétition". Il n'y en a peut-être pas suffisament, ou bien ils ne sont pas suffisament mis en valeur car dans les report c'est trop souvent le côté resultat-compétition qui ressort.
=> continuer à organiser des événements avec restrictions de classe et sur des formats de course type (ex tecnical race ou longue distance sans pour autant tomber dans l'excès de détails), pour creer de réelles confrontations entre les riders qui ont pour objectif une progression vers le haut niveau
=> organiser entre nous des sorties "no limit", pour le fun ou on sort la planche qu'on veux, sur le parcours qu'on veux et ou on se tire la bourre entre potes avec un bon gouté à l'arrivée

_________________
Si vous avez des difficultés à vous inscrire ou à vous connecter, contactez moi par MP

Eric
Admin

Messages : 2642
Date d'inscription : 07/05/2009
Localisation : Fuerteventura !
Taille, poids : 173cm, 76kg

Voir le profil de l'utilisateur http://www.supfrance.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: restrictions de planches vs restrictions de formats de course

Message par speedslider le Lun 19 Jan 2015 - 12:55

ici il n'y a plus de compet malheureusement...du coup on fait ce genre de sortie "no limit" et c'est très sympa,c'est souvent du down wind(qqs 12'6",qqs 14' et une 16') et plutôt une bonne bière à l'arrivée Eric... mais la dernière était organisé sur le lagon,la "full moon party"!sortie en SUP à la pleine lune avec barbeuc!Eric a raison,il faut garder le coté convivial du SUP sans tomber dans la course à l'armement.

speedslider

Messages : 1562
Date d'inscription : 06/05/2010
Age : 49
Localisation : Saint Louis-La Réunion
Taille, poids : 84 kg 1m92

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restrictions de planches vs restrictions de formats de course

Message par speedslider le Lun 19 Jan 2015 - 12:56

donc je vote 4 pour ces sorties "no limit" Surprised

speedslider

Messages : 1562
Date d'inscription : 06/05/2010
Age : 49
Localisation : Saint Louis-La Réunion
Taille, poids : 84 kg 1m92

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restrictions de planches vs restrictions de formats de course

Message par braphalen le Lun 19 Jan 2015 - 15:48

Joelle a écrit:Courir pour le plaisir plutôt que courir pour la récompense : c'est un état d'esprit qui favorise le sourire et la bonne humeur en toute circonstance. La récompense devrait être la cerise sur la gâteau et je trouve souvent de très bons gâteaux sans la moindre cerise...

+1 ! Je suis entièrement d'accord en théorie et à titre personnel ! Sans le moindre lot à la remise des prix, je ferais malgré tout autant de compétitions. En pratique, il y a quasiment toujours une remise des prix après une compétition et je pense que la répartition des lots est un enjeu important pour satisfaire le plus grand nombre de participants, et pour qu'ils reviennent à la course d'après. La présence d'un tirage au sort aussi.

Exemple : s'il y a 100 cerises à distribuer à la fin d'une compétition, et qu'on distingue 6 catégories (5 concurrents minimum dans chaque catégorie) pour cette compétition-là (au hasard : 12.6 Femme, 12.6 Homme, 12.6 Junior, 14 Homme, 14 Vétéran, UL), il me semble important de n'oublier aucune catégorie et de les récompenser en fonction du nombre de participants dans chaque catégorie. S'il y a 8 concurrentes en 12.6 Femme, récompense de 8 cerises. S'il y a 40 12.6 Homme, 40 cerises, etc...

A long terme, je pense que cela peut motiver des petits groupes à se retrouver sur les compétitions en pensant à ce petit enjeu. S'il n'y a que les 12.6 Hommes à être récompensés, et qu'on oublie ou qu'on ne fait que citer les Femmes, Juniors, 14 et UL, cela fait des déçu(e)s qui ne le diront pas, mais qui ne reviendront pas.

J'ai donc voté 4 : liberté de support (avec récompenses pour toutes les catégories représentées par 5 participants minimum), liberté de parcours (avec du "temps de rame" et un plaisir accessible donc 2 types de LD et 3 BR minimum par jour). Ensuite, ce sera au sport lui-même de nous montrer sur quels supports il y a le plus de satisfaits.

Pour un choix fédéral, c'est un autre débat, et je comprends tout à fait le choix de la 12.6 pour sa polyvalence.

Et en tout cas, merci pour ce sondage ! Very Happy

braphalen

Messages : 297
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 38
Localisation : Morbihan
Taille, poids : 1m75, 75 kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restrictions de planches vs restrictions de formats de course

Message par cloclo le Mer 21 Jan 2015 - 9:10

Au tout début en France les premières course étaient "open" (route de phares, chp de France LD avec classe UL, course à hyere, Pink granit, Sup race cup LD, etc...) ou alors limité à 14' (Paris, open de Lyon, naish tour, Hulinokea, etc...).

C'était le bordel, aucune lisibilité par rapport aux résultats, peu de confrontation entre les meilleurs, un niveau qui stagne. Beaucoup de gens frustrés, ou avec un bonne excuse : "il a une board plus longue, donc plus rapide, c'est normal qu'il soit devant", etc...

Ensuite la 12'6 s'est peu à peu imposée, naturellement et logiquement, ce n'est pas la FFS qui l'a imposée, ni même l'ISA ou le SWS, c'est un mélange de tout et surtout une réalité économique. Marques, surfshops si sont retrouvés et pratiquants également (sauf quelques uns, forcément).

Bref avant de vouloir révolutionner la pratique, intéressez vous à l'histoire du sport, c'est jeune donc pas compliqué niveau recherche Wink .

A titre d'exemple lors de la première NPC, l'une des premières course de sup en europe, j'ai limité (hé oui je suis horrible, j'ai osé LIMITER la taille des boards) à 12' max, boards plates uniquement car il y avait trop peu de board de race sur le marché (quelques protos NS, C4 et Naish, mais certains était équipé). Résultat, succès et convivialité, (le lancement de la courrière d'ET Wink ).
Sans cette restriction cela aurait été un fiasco total.

Si l'on été resté sans restriction, le niveau ne serait pas le même, beaucoup plus faible (gros niveau en France !) et il y aurait moins de pratiquants j'en suis persuadé.

cloclo

Messages : 3935
Date d'inscription : 13/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: restrictions de planches vs restrictions de formats de course

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:09


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum