SUP à plus de 300m, planche de race creuse pas ok ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SUP à plus de 300m, planche de race creuse pas ok ?

Message par windsup le Lun 25 Aoû 2014 - 19:29

Bonjour, la réglementation a évolué récemment pour autoriser les SUP de plus de 3,5m en dehors de la bande des 300m.
Info relayée par certains clubs (mandelieu) et le dernier SUP mag.

Un extrait du J.O. correspondant (voir à la fin), précise qu'une réserve de flottabilité (mousse à cellules fermées, compartiment étanche) en cas "d’envahissement total du flotteur " doit etre suffisante pour la charge max.

Du coup, un sup creux (contre-plaqué comme Pierrot par ex) devrait avoir des compartiments étanches ?
D'autre part le polystyrène expansé n'étant pas une mousse à cellules fermées, en toute rigueur si l'on s'en tient au texte
à la lettre un sup EPS/epoxy "normal" ne serait pas suffisant non plus ?

Par "envahissement" on entend "submerger d'eau" ou "avoir une voie d'eau" ?

par ailleurs les gonflables sont exclus de fait par les critères énoncés.

Merci de m'éclairer sur votre lecture du texte...




Art. 3. − A l’article 240-2.09 « Flottabilité, stabilité et franc-bord minimal » du règlement annexé à l’arrêté
du 23 novembre 1987 susvisé, le point VII est remplacé par :
« VII. – Les embarcations propulsées par l’énergie humaine qui ne sont pas des engins de plage doivent
répondre aux exigences suivantes :
– les parties exposées aux intempéries évacuent en permanence par gravité l’eau reçue, l’embarcation est
alors considérée comme autovideuse ;
– si la structure de l’embarcation ne répond pas à l’alinéa précédent, le flotteur peut être rendu étanche au
moyen d’une jupe assujettie à l’utilisateur et de bouchons de trappes étanches reliés à la coque ;
– les embarcations disposent d’une ou de plusieurs réserves de flottabilité leur permettant de flotter avec la
charge maximale admissible en cas d’envahissement total du flotteur ;
Dans ce cas, la flottabilité résiduelle nécessaire est assurée par une combinaison de la flottabilité des
matériaux de la structure, de volumes de flottabilité gonflés en permanence, de mousse à cellules fermées ou
de compartiments étanches.
Un compartiment est considéré étanche s’il n’existe aucune ouverture dans la coque, le pont et le
cloisonnement interne qui permette à l’eau d’y pénétrer. Un compartiment dans lequel est pratiqué une
ouverture est considéré étanche si cette ouverture peut être obturée par une trappe d’étanchéité solidaire à la
coque conforme au degré minimal d’étanchéité niveau 2 de la norme EN ISO 12216 ;
– cette flottabilité résiduelle est vérifiée en eau douce, et par vent et hauteur de vague nuls, en remplissant
complètement l’embarcation d’eau, y compris les compartiments qui ne sont pas étanches, puis en la
chargeant de gueuses d’une densité égale ou supérieure à 7, à raison de 15 kg par personne pouvant être
embarquée et 1,5 kg simulant le matériel d’armement et de sécurité. Les gueuses se trouvent, lors de
l’essai, aux emplacements des masses qu’elles simulent ;
Lors de cette vérification, après envahissement, la partie la plus haute de la structure doit émerger d’au
moins de 2 cm. De plus, les stabilités transversale et longitudinale restent positives ;
– les engins gonflables doivent satisfaire à ces conditions avec la chambre à air de plus grand volume
complètement dégonflée. »


windsup

Messages : 155
Date d'inscription : 30/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUP à plus de 300m, planche de race creuse pas ok ?

Message par photofr le Lun 25 Aoû 2014 - 19:46

Je ne suis pas tout à fait d'accord, en tous les cas, ce n'est pas comme cité ci-dessus que je vois la chose.
Le but du règlement c'est que si l'embarcation se cassait en deux (par ex) il faudra assez de flottabilité "restante" pour assurer la sécurité de l'individu.

Si un SUP "normal" venait à se casser en deux, la mousse nous donnerait largement assez de flottabilité pour éviter de couler. Prends un pain de mousse - tout seul, il flottera sans effort. Prends une SUP gonflable, et tu remarqueras que la plupart ne donnent pas assez de flottabilité une fois dégonflé (crevaison).

Ceci-dit, les SUP vide (avec au minimum) un peu de mousse devraient tous faire l'affaire TOUT COMME les surfskis avec leur pain de mousse d'environ 4 mètres de long, 2 cm de large, parfois moins de 20 cm de haut.

J'ai déjà explosé un surfski, et la moitié flotte TRES TRES BIEN.

photofr

Messages : 916
Date d'inscription : 25/05/2014
Localisation : 56 (FRANCE)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUP à plus de 300m, planche de race creuse pas ok ?

Message par Michel 44 le Lun 25 Aoû 2014 - 21:29

Je ne vois pas de référence à une rupture de l'embarcation dans le texte.

Sur ce que je lis ici, un SUP rigide tout entier sans aucune ouverture est constitué d'un compartiment étanche, qu'il soit vide de matière (Pierrot's like) ou qu'il y ait de la mousse.

Je suppose aussi qu'une vis ou une membrane de décompression doivent satisfaire le degré minimal d'étanchéité requis par la norme mentionnée, et donc assurer la qualification de compartiment étanche, mais ce n'est qu'une supposition.

Michel 44
modérateur

Messages : 452
Date d'inscription : 27/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUP à plus de 300m, planche de race creuse pas ok ?

Message par braphalen le Mar 26 Aoû 2014 - 9:19

Tout à fait d'accord avec Michel44 à propos de l'interprétation de la règlementation. J'ajouterai simplement un avis personnel : un SUP rempli de mousse est tout de même plus sécurisant qu'un SUP creux, en cas d'envahissement total du flotteur (gros trou ou grosse fissure du SUP lors d'un downwind par exemple). Dans le premier cas (SUP moussé), il flotte entre deux eaux et permet de regagner la côte en ramant tant bien que mal ; dans le deuxième cas (SUP creux), il coule, et il faut rentrer à la nage Suspect

braphalen

Messages : 297
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 38
Localisation : Morbihan
Taille, poids : 1m75, 75 kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUP à plus de 300m, planche de race creuse pas ok ?

Message par Olivier Drut le Mar 26 Aoû 2014 - 9:43

Bonjour


Mon interprétation :

Concernant les SUPs classiques à pain de mousse : "la flottabilité résiduelle nécessaire est assurée par une combinaison de la flottabilité des
matériaux de la structure
, de volumes de flottabilité gonflés en permanence, de mousse à cellules fermées ou de compartiments étanches."

Le pain de mousse fait clairement partie des matériaux de la structure, donc c'est suffisant sans qu'il soit nécessaire d'ajouter de la mousse.

Par contre un SUP creux devrait avoir des réserves de flottabilité ou un cloisonnement étanche. Ça relève d'ailleurs du bon sens si on parle de s'éloigner à 2 milles d'un abri. A mon avis il devrait au moins être divisé en 3 pour rester navigable en position assise ou allongée avec un des compartiments remplis.

Olivier Drut

Messages : 1624
Date d'inscription : 22/01/2013
Age : 52
Localisation : Marseille
Taille, poids : 1,83m / 87kg

Voir le profil de l'utilisateur http://PaddleSpot.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUP à plus de 300m, planche de race creuse pas ok ?

Message par photofr le Mar 26 Aoû 2014 - 12:01

Ben non… mon surfski creux est munis que de très peu de mousse.
Lorsque je l'envahi d'eau, il ne coule pas pour autant, ce qui me permet de rentrer "doucement" au rivage.
A moins que… je ne comprends pas qq chose d'autre.

photofr

Messages : 916
Date d'inscription : 25/05/2014
Localisation : 56 (FRANCE)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUP à plus de 300m, planche de race creuse pas ok ?

Message par Olivier Drut le Mar 26 Aoû 2014 - 12:05

Selon le texte ci-dessus, ton surfski plein d'eau doit dépasser de 2 cms avec 16,5 kilos de fonte dessus.

Maintenant, personne n'ira vérifier ça, il vaut mieux se référer à son bon sens qu'aux textes.

Olivier Drut

Messages : 1624
Date d'inscription : 22/01/2013
Age : 52
Localisation : Marseille
Taille, poids : 1,83m / 87kg

Voir le profil de l'utilisateur http://PaddleSpot.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUP à plus de 300m, planche de race creuse pas ok ?

Message par windsup le Mar 26 Aoû 2014 - 20:32

Merci pour votre lecture éclairée, l'interpretation que j'en retiens et qui me parait satisfaire aussi au bon sens :
-un sup doit faire plus de 3,5m
-un gonflable est exclu car il n'a qu'une seule chambre
-Le pain de mousse plein d'un rigide ("matériaux de la structure") assure la flottaison que le sup soit intact ou aie subi un choc.
-Un sup creux (à la Pierrot) : meme si il semblerait pouvoir etre considéré comme un compartiment étanche, il parait bien plus sage de le séparer en plusieurs compartiments cloisonnés (par ex couples pleins) étanches entre eux, de façon à ce qu'une voie d'eau permette de flotter suffisamment pour rentrer.
D'un point de vue construction il faut peut-etre mettre une vis de décompression par compartiment, au final pas très pratique.

windsup

Messages : 155
Date d'inscription : 30/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUP à plus de 300m, planche de race creuse pas ok ?

Message par photofr le Mar 26 Aoû 2014 - 20:43

Une chose à garder en tête (question bon-sens)
Si ton embarcation de (disons) 6 mètres de long est séparée en 3 sections (comme trois caissons) si un d'entre eux devenait à être endommagé, tu auras beaucoup plus de mal à rentrer au bord avec un des caisson plein d'eau.

Par contre, avec un seul caisson (donc une embarcation "vide") AVEC une centrale en mousse, l'eau qui rentre sera libre de circuler (comme dans mon surfski). La mousse l'empêche de couler, et cette seule partition te permettra de rentrer tranquillement au rivage.

Lors de mon gros problème en mer, je n'ai pas mesuré combien sortait de l'eau, mais je suis certain qu'il sagissait de plus de 2cm. Je ne le referais pas par plaisir, mais j'ai aucune crainte à ce que cela m'arrive à nouveau en mer.

photofr

Messages : 916
Date d'inscription : 25/05/2014
Localisation : 56 (FRANCE)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: SUP à plus de 300m, planche de race creuse pas ok ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:41


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum