questionnement existentiel !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

questionnement existentiel !

Message par jeffly le Dim 25 Mai 2014 - 6:47

Salut a tous,

Je pratique le SUP depuis 7 ans et plus j'en fait plus j'aime ce sport.
Pour sa simplicité de mise en œuvre, pour son côté contemplatif et convivial en mode ballade ou athlétique et compétition en mode race ou bien encore sensation en mode surf...
Je pratique également le Windsurf et le VTT...mais ces 2 pratiques , je le reconnais ,sont presque devenues secondaires, tant le SUP est devenu incontournable a mon équilibre.
Et vous, avez vous simplifiés vos pratiques ou êtes vous toujours diversifiés avec le risque de dispersion du "touche a tout " ?
j'ai l'impression qu'un paquet de pratiquant n'ont conservé que le sup ...

Quand on voit le cout d'un quiver de windsurf pour couvrir toutes les conditions et la lourdeur de la mise en œuvre, je me demande si a la limite , il ne faut pas juste conserver une board de 80/85 litres pour le baston et refourguer le matos de slalom.

Le vtt en revanche est une bon complément pour le cardio.

A lire vos avis sur la question,

jeffly

jeffly

Messages : 318
Date d'inscription : 21/06/2010
Age : 50
Localisation : Vannes
Taille, poids : 176,78

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: questionnement existentiel !

Message par h2olapiste le Dim 25 Mai 2014 - 7:44

Perso je fais ce qui m'éclate!  Razz 
Et pis c'est tout, le tout étant de se faire plaisir t que ce plaisir peut varier en fonction d'une multitude de paramètres objectifs (fric, météo, santé, famille, disponibilité...) et subjectifs (envie du moment).

Bref, on a de la chance de pouvoir pratiquer des sports de pleine nature où la notion de plaisir est pour moi première, je la conserve donc en médaille d'or!

Have Fun

h2olapiste

Messages : 146
Date d'inscription : 23/03/2012
Localisation : Sud-Ouest, Tosse
Taille, poids : 1,85m / 85kg

Voir le profil de l'utilisateur http://h2olapiste.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: questionnement existentiel !

Message par Pierrot le Dim 25 Mai 2014 - 10:59

Windsurf je garde une vieille sputnik 270 avec 2-3 voiles petites a moyennes pour le speed.... mais franco la deboulade en SUP prend de plus en plus le pas. Smile

Pierrot

Messages : 2055
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 51
Localisation : Sur l'eau ou in garage.
Taille, poids : 1.80 m - 72

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: questionnement existentiel !

Message par frank44 le Dim 25 Mai 2014 - 13:53

En même temps revendre une sputnik qui a 20 ans.
Les sensations en windsurf sont différentes surtout en slalom. meilleur vmax en sup depuis le début de la saison 5.6 nds en windsurf 33.2nds. Pour l’adrénaline 1-0 pour le windsurf.
Pour la simplicité/plaisir sur l'eau 1-0 pour le sup

frank44

Messages : 443
Date d'inscription : 13/05/2009
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: questionnement existentiel !

Message par Fab14 le Ven 30 Mai 2014 - 22:19

jeffly a écrit : '' Je pratique le SUP depuis 7 ans et plus j'en fait plus j'aime ce sport. ''

La même pour moi...

Cela fait bientôt 9 années que j'ai pris en main cette satanée pagaie (avant, je regardais cet accessoire réservé aux kayakistes d'un air plutôt dédaigneux : si j'avais su !), et en cette année 2014, le SUP commence à prendre peu à peu le pas sur mes autres activités. J'avais déjà immédiatement rangé mes surfs au placard et ses 35 ans de pratique bien tassés dès ma première session de SUPsurfing en 2005 (merci Laird pour la démo à Guétary !), mais maintenant, voilà aussi que ça me dit moyen d'aller batailler dans le baston en windsurf... Je préfère faire quelques kilomètres supplémentaires pour trouver un bon spot abrité du vent pour y tremper mon longSUP (merci Trouville et sa marina qui perturbe le zeph, ou bien les hautes falaises haut-normandes !) et qui regorge de belles séries, ou bien faire un coup de windSUP strapless tout en douceur dans le vent médium et enrouler des rollers sur des faces bien glassy. Sans parler de la zénitude de pouvoir arpenter en toute sérénité le plan d'eau et relever la voile au tire-veille en cas de galère !

Même les jours de beau temps flat (où je tonds d'habitude la pelouse !), je me surprends à explorer en balade mode cool les rivages normandes, remonter le plus loin possible certains fleuves en profitant de la marée montante, explorer certains canaux des marais du Calvados (demain matin, direction le port de Deauville pour l'arrivée des bateaux du Figaro sous le soleil, j'en salive d'avance !) ou bien traverser la Seine du côté de Berville sur mer (chûûûttt, c'est sûrement interdit mais pas encore attrapé par la patrouille...).

Bon, évidemment, la facilité de mise en oeuvre du bazar y est pour beaucoup, aussi rapide que le surf, juste la house de la pagaie à ouvrir en plus...

De plus, j'ai le sentiment qu'avant, j'allais à l'eau car mon corps me réclamait une activité nautique physique, alors que maintenant, j'y vais vraiment par pure envie.

C'est grave, docteur, et combien vous-dois-je ???...  Very Happy

Fab14

Messages : 1612
Date d'inscription : 05/02/2012
Localisation : Trouville, Normandie

Voir le profil de l'utilisateur http://normandiepaddlesurf.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: questionnement existentiel !

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:13


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum