les courants en rivière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les courants en rivière

Message par Eric le Lun 20 Juin 2011 - 18:15

Après la course du weekend dernier sur la Garonne, la curiosité de plusieurs d'entre nous à été reveillée et nous sommes quelques-un à être interessés par un petit exposé d'expert sur les courants en rivière avec nottament des petits conseil pour mieux déchiffrer le plan d'eau... si quelqu'un veux bien partager son savoir !

_________________
Si vous avez des difficultés à vous inscrire ou à vous connecter, contactez moi par MP

Eric
Admin

Messages : 2642
Date d'inscription : 07/05/2009
Localisation : Fuerteventura !
Taille, poids : 173cm, 76kg

Voir le profil de l'utilisateur http://www.supfrance.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: les courants en rivière

Message par Plappe's paddle le Lun 20 Juin 2011 - 18:46


La truite est dans le contre-courant,
l'appat descend vers la limite du contre,
le courant y sera plus rapide.


un tourbillon peut révéler un contre-courant sous la surface.

Plappe's paddle

Messages : 2816
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation : à l'ouest
Taille, poids : CaminoPaddle

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/leplaps

Revenir en haut Aller en bas

Re: les courants en rivière

Message par satapa02 le Mar 21 Juin 2011 - 20:51

Ca m'arrive de rider très souvent en rivière (sur l'Aisne) mais de là à être un expert... les courants c'est assez spécial il faut se méfier des parties "rapides" car il y a très peu de fond et des obstacles à fleur (rochers )...avec l'habitude on repère assez facilement...

Il faut en permanence lire le plan d'eau un oeil au loin pour anticiper et un devant pour savoir où on mets le nez de la planche.... sur le bord il y a moins de courant mais des pièges (branches etc) l'expérience de l'enduro en moto m'aide bien pour ça.

Il y a des riders qui ne mettent pas d'aileron en rivière pour ne pas être génés par les contrecourants...à essayer!

Attention aux tourbillons souvent c'est profond dessous la particularité de la rivière où je ride est d'être truffée de trous d'obus (proxi du chemin des dames) ça m'est arrivé une fois avec la nfa de faire un 360° alors que je pensais qu'avec l'inertie de la planche ça passerait...tous les ans sur cette rivière (non naviguable) il y a des baigneurs qui se font pièger avec une issue fatale...

Pour remonter le courant on peut tirer des bords comme au près en windsurf et on arrive à remonter le courant (jusqu'à une certaine limite) ça m'est déjà arrivé de pagayer comme un fou et d'avoir toujours le même arbre à côté et parfois quand on arrête de paggayer la board recule...s'il n'y a pas de fond il faut parfois passer à pied (j'ai installé une sorte de strap sur le nez de ma planche plus facile pour "traîner".... et l'autre jour avec de l'eau à mi cuisse lorsque j'ai mis à l'eau j'avais un shorti que je portais comme un short et je me suis fais carrément déculotté (slip avec) par le courant affraid

A côté du côté technique le ride en rivière a parfois une côté surréaliste on ne sait plus où on se trouve parfois...on fait des rencontres , animaux pêcheurs, et une espèce particulière "la bête à deux dos" Laughing "excusez moi m'sieur dame je regarde pas je ne fais que passer" lol!

satapa02

Messages : 688
Date d'inscription : 12/08/2009
Age : 54
Localisation : Aisne/ et partout où il y a une flaque

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les courants en rivière

Message par p'tit-kayakiste le Mer 22 Juin 2011 - 9:32

En tant que kayakiste, la rivière je commence à connaître ! Very Happy
Depuis 7ans, tous les hivers, je navigue à peut près deux ou trois fois par semaine en rivière.
Je vais éssayer d'être compréhensible ...

Pour aller vite en rivière, il n'y a pas de secret, il faut être à l'endroit où passe le courant !
Sur un fleuve, en ligne droite, il faut chercher à rester dans la veine d'eau principale, ou alors là où il y a le plus de fond, généralement au milieux. Ca "colle" moins.
Dans les courbes ou les virages, il faut généralement prendre l'exterieur (mais pas trop non plus), c'est là qu'il y a le plus de fond, et donc le plus de courant.
Surtout, il faut èviter de couper les contres-courants ! C'est hyper fatigant et ça fait perdre beaucoup de vitesse.
On repère les zones de courant avec les vaguelettes qu'elle provoquent, ou par un petit dénivelé (pour les fleuves), c'est aussi une question d'habitude, un peut comme la lecture d'une vague ...
Avant une course, le top est de pouvoir faire quelques reconaissances, pour comparer les passes, chercher laquelle fait gagner le plus de temps, pour grapiller quelques secondes (voir minutes selon la rivière).

Un autre point important en rivière est le placement de la pale.
Dans les zones où il y a des vagues, il faut toujours placer la pale sur la crète ou sur la face arrière de la vague (comme en vent de face en mer), pour la passer sans ralentir.

En vraie rivière, il ne faut surtout pas donner de coup de pagaie juste derière un rocher, l'eau est trop "molle", et l'appui ne sera pas propulsif, il risque de vous déséquilibrer.

Le top reste quand même d'en discuter avec un spécialiste, gaetan à été pendant quelques années en équipe de France de kayak de descente, il vous conseillera mieux que moi ! Very Happy


p'tit-kayakiste

Messages : 15
Date d'inscription : 21/04/2011
Localisation : Konk-kerne 29

Voir le profil de l'utilisateur http://breizh-sea-rider.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les courants en rivière

Message par Eric le Mer 22 Juin 2011 - 9:40

Merci pour vos explications !

p'tit-kayakiste a écrit:
On repère les zones de courant avec les vaguelettes qu'elle provoquent, ou par un petit dénivelé (pour les fleuves), c'est aussi une question d'habitude, un peut comme la lecture d'une vague ...


C'est exactement ce que je n'arrive pas à me représenter, qu'entends-tu par "petit dénivelé" ?

_________________
Si vous avez des difficultés à vous inscrire ou à vous connecter, contactez moi par MP

Eric
Admin

Messages : 2642
Date d'inscription : 07/05/2009
Localisation : Fuerteventura !
Taille, poids : 173cm, 76kg

Voir le profil de l'utilisateur http://www.supfrance.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: les courants en rivière

Message par Plappe's paddle le Mer 22 Juin 2011 - 10:03


Le caillou (au milieu) est hors de l'eau, c'est un contre courant.
Si le caillou est juste sous la surface, on verra une vague qui rappelle (déferle).
Si le caillou est plus profond on verra un petit train de vagues.
On peut aussi observer des tourbillons ou marmites du fait d'un contre-courant sous marin.


C'est le même principe en bas d'une une dénivellation, (haut fond, barrage...)

ici on peut dire qu'il y a une dalle sous la vague, en regardant les mouvements d'eau derrière, on peut dire qu'il y a plus de profondeur juste derrière cette vague.

Plappe's paddle

Messages : 2816
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation : à l'ouest
Taille, poids : CaminoPaddle

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/leplaps

Revenir en haut Aller en bas

Re: les courants en rivière

Message par p'tit-kayakiste le Mer 22 Juin 2011 - 10:25

C'est un endroit du fleuve ou de la rivière où il y a une pente qu'on peut distinguer, ça prend souvent la forme d'un V, qui va en se rétrécissant, por ne laisser qu'une langue de courant.
On retrouve ce phéomène sous et après les ponts. L'espace disponible pour l'eau diminue, elle se concentre donc au centre, et ça prend la forme d'un V.

Ici, le principe est le même, mais beaucoup plus flagrant que sur un fleuve :
http://www.eauxvives.org/img/uploads/topos/reco%20epte%20fev%202010%20small07_la-vague-sous-le-pont-de-saint-clair-sur-epte.jpg

Sur les fleuves, ce phènomène se produit quand il y a un rétrécissement entre les deux berges ; entre deux haut-fonds, etc


p'tit-kayakiste

Messages : 15
Date d'inscription : 21/04/2011
Localisation : Konk-kerne 29

Voir le profil de l'utilisateur http://breizh-sea-rider.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les courants en rivière

Message par Iceman le Mer 22 Juin 2011 - 17:49

Vu les photos, il y avait pas mal de jus sur la Garonne.

Ci dessous, le rider en Bark est bien placé. Le rider à gauche est mal placé: moins de courant de surface et visiblement quelques marmites (des mouvements d'eau verticaux qui perturbent la trajectoire.


Iceman

Messages : 2505
Date d'inscription : 10/05/2009
Age : 42
Localisation : Au pays des biloutes
Taille, poids : 1,79m / 87kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les courants en rivière

Message par FRED le Mer 22 Juin 2011 - 19:01

Merci pour rameur a la bark. Personnellement j'ai essayé de rester le plus ds le jus. Mais cela m'a pas permis de doubler Anabel.

FRED

Messages : 154
Date d'inscription : 22/09/2009
Age : 41
Localisation : Fouesnant, Finistère sud
Taille, poids : 1,72m, 68 kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les courants en rivière

Message par Eric le Mer 22 Juin 2011 - 21:19

Iceman (ou d'autres), comment parvient-on a identifier les marmites ? si je comprend bien ce sont des zones à éviter quand on descend le courant mais à utiliser pour le remonter ?

_________________
Si vous avez des difficultés à vous inscrire ou à vous connecter, contactez moi par MP

Eric
Admin

Messages : 2642
Date d'inscription : 07/05/2009
Localisation : Fuerteventura !
Taille, poids : 173cm, 76kg

Voir le profil de l'utilisateur http://www.supfrance.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: les courants en rivière

Message par Iceman le Jeu 23 Juin 2011 - 16:04

Les marmites se voient à la surface. Elles se situent au niveau des zones de frictions entre courants et contre courants de surface. Il y a des tourbillons qui se forment. Pour les éviter il faut rester dans le courant.

Sur des rivières comme la Garonne, ou plus généralement sur les rivières assez plates et sans grand reliefs (pas sur les torrents), il y a aussi des mouvements d'eau verticaux plus difficiles à anticiper car moins visibles. Quand l'eau descend, ça fait le phénomène classique du tourbillon, plus ou moins marqué (c'est parfois à peine visible). Quand l'eau remonte, c'est un peu comme dans une casserole d'eau avant ébullition, il y a des gonflements très sensibles au niveau de la surface, avec l'eau qui part vers l'extérieur depuis le centre de la "bulle". L'un n'existe pas sans l'autre puisque la nature a horreur du vide.

Même phénomène avec Zof59 sur un passage de cap par temps calme, au contact de courants contraires très puissants, on avait parfois la sensation d'être brusquement soulevés et déplacés latéralement.

Pour bien trouver le courant, je pense que tu peux prendre des repères assez proches de ceux que tu as en mer pour trouver les ascenseurs. Quand une baïne se vide, tu as une zone assez plate de courant vers le large au milieu de deux zones de vagues. En rivière c'est un peu ça. Dans les deux cas, à des échelles différentes, on retrouve le "V" décrit par p'ti kayakiste.





Viens donc faire un tour dans le Nord, on en discute autour d'une bière et on se fait 40km de downwind en UL avec passage des Caps Blanc Nez et Gris Nez. T'es plus à quelques centaines de km près. Wink En plus les conditions sont bonnes dimanche et lundi. Smile


Dernière édition par Iceman le Jeu 23 Juin 2011 - 18:55, édité 1 fois

Iceman

Messages : 2505
Date d'inscription : 10/05/2009
Age : 42
Localisation : Au pays des biloutes
Taille, poids : 1,79m / 87kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les courants en rivière

Message par Iceman le Jeu 23 Juin 2011 - 16:07

FRED a écrit:Merci pour rameur a la bark. Personnellement j'ai essayé de rester le plus ds le jus. Mais cela m'a pas permis de doubler Anabel.

Fred, t'es en 14' ou 12'6 ? Tu pourrais peut-être apporter un avis : http://www.forumdesup.com/t3685-joe-bark-12-6-vs-nidecker-all-water-12-6

Iceman

Messages : 2505
Date d'inscription : 10/05/2009
Age : 42
Localisation : Au pays des biloutes
Taille, poids : 1,79m / 87kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les courants en rivière

Message par Eric le Jeu 23 Juin 2011 - 18:28

Iceman a écrit:
Viens donc faire un tour dans le Nord, on en discute autour d'une bière et on se fait 40km de downwind en UL avec passage des Caps Blanc Nez et Gris Nez. T'es plus à quelques centaines de km près. Wink En plus les conditions sont bonnes dimanche et lundi. Smile

Ce serait avec plaisir, mais je suis à nouveau sur la route direction Hyeres pour la Golden Island... pour l'anecdote, je viens de repasser au dessus de la Garonne... et j'ai faillis me planter dans un poids lourd en regardant le courant ... C'est dangereux les rivières !

Merci pour cette petite précision sur les marmites, il ne me reste plus qu'à pratiquer ! Et si quelqu'un désire apporter de nouvelles précisions sur certains points n'hésitez pas, je suis avide d'informations !!

_________________
Si vous avez des difficultés à vous inscrire ou à vous connecter, contactez moi par MP

Eric
Admin

Messages : 2642
Date d'inscription : 07/05/2009
Localisation : Fuerteventura !
Taille, poids : 173cm, 76kg

Voir le profil de l'utilisateur http://www.supfrance.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: les courants en rivière

Message par Iceman le Sam 25 Juin 2011 - 9:17

J'ai vu la vidéo. Effectivement il y avait du jus. Le bord défile à une de ces vitesses !!! Quelle ont été ta moyenne et ta V Max sur la course Eric ?

Pour la partie technique, sur des grands cours d'eau comme ça, il y a des zones avec beaucoup de débit sans que des vagues se forment (profondeur + fond plat et régulier). La lecture des courants porteurs reste donc très difficile car ils sont moins visibles et se déplacent beaucoup. C'est très différent d'un cours d'eau étroit et moins profond, avec des obstacles qui vont canaliser les courants et les faire apparaître.


Iceman

Messages : 2505
Date d'inscription : 10/05/2009
Age : 42
Localisation : Au pays des biloutes
Taille, poids : 1,79m / 87kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les courants en rivière

Message par goya74 le Mar 28 Juin 2011 - 17:38

hello moi je fais du kayak , que du creek boat (riviere ) depuis dix ans , je vais pas faire un exposé cela ne sert a rien , par contre je réponds a chaque question précise, lecture de rivière , marmite , rappel , contre , siphon etc... et un point que je n'ai pas vu être aborder la gite c'est quand même la base en rivière

voila je réponds a toutes vos questions

jeff de haute savoie

goya74

Messages : 18
Date d'inscription : 28/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les courants en rivière

Message par LALO le Mar 28 Juin 2011 - 19:35

goya74 a écrit: et un point que je n'ai pas vu être aborder la gite c'est quand même la base en rivière

nous t'écoutons study

LALO

Messages : 2196
Date d'inscription : 11/05/2009
Age : 45
Localisation : my home spot Guidel, sinon de Quiberon à La Torche

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les courants en rivière

Message par goya74 le Mer 29 Juin 2011 - 5:43

en fait c'est ce qui te permet par action de gite ou de prise de carre si je puis dire en paddle , de quitter la zone de courant principal pour aller chercher le contre courant sans te faire crêper!!!
imaginons que tu descendes la riviere et la a droite tu reperes un petit stop sympa a faire derrière un rocher , pour être efficace et rapide , il te faut a l'approche de ce dernier donner de la gite soit appuyer sur ton rail externe afin que le nez de la planche entre dans le contre et que tu présentes tes fesses au contre courant (le dessous de ta board ou de ton kayak) et non arrivé a plat sinon le contre courant va se charger de te retourner vite fait bien fait
le top c'est de planter en plus sa pagaie dans le contre des que possible et s'en servir comme un axe de rotation
je me suis fais comprendre Very Happy

goya74

Messages : 18
Date d'inscription : 28/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les courants en rivière

Message par LALO le Mer 29 Juin 2011 - 5:52

ok

LALO

Messages : 2196
Date d'inscription : 11/05/2009
Age : 45
Localisation : my home spot Guidel, sinon de Quiberon à La Torche

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les courants en rivière

Message par pvilleco le Mer 6 Juil 2011 - 17:19

Un petit tuto sur les courants en rivière (le contre-courant en l'occurrence) en espérant que cela réponde aux questions de certains. Quand j'aurais un peu de temps je ferais l'équivalent pour les notions de gîte (qui sont le BA-BA de la navig en rivière comme le souligne goya74) qui permettra d'aborder les fameux contres en toute zénitude :-)

http://streamboard.blogspot.com/2011/07/les-courants-en-riviere-pour-les-nuls.html

Si les kayakistes / supeurs du forum ont des remarques ou précisions à apporter à cet article, ils sont les bienvenus.

pvilleco

Messages : 79
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Valence, Drôme

Voir le profil de l'utilisateur http://streamboard.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les courants en rivière

Message par sebb le Lun 12 Sep 2011 - 22:41

Sans avoir une grande expérience de l'eau douce, j'ai tout de même pu remarquer qq petites choses lors de régates (voilier) ou de ballades en SUP.
Est ce valable pour tout type de rivières? En tous cas, ça marche pour toutes les rivières soumises à la marée:

En voilier, par pétole, dans les vires courts de l'odet, courant de face et pourtant remontée de folie en utilisant les contre courants. Idem pour l'entrée du golfe du Morbihan, passage à contre marée, sans problème, encore idem pour l'entrée de la rade de Lorient, pareil sur l'Arguenon ou la Rance:

le flux de la marée, puissant au centre, là où c'est le plus profond, tend à s'inverser sur les côtés et on se retrouve avec un courant inverse le long des berges. Car l'eau, si elle va dans un sens, doit quand même ressortir un peu et choisit pour cela les berges, généralement moins profondes. c'est un peu comme envoyer de l'eau contre un mur: le courant principal (le jet) est au centre et sur les côtés, il y a des projections d'eau qui vont dans le sens inverse. Plus ce jet est fort, plus les projections inverses le seront aussi.

le relief des berges joue aussi un rôle: le flux tendu du courant au centre, tend à s'écarter de sa trajectoire initiales quand il rencontre des fonds qui remontent. le courant ne frappe donc plus les berges de face mais avec un angle et cet angle augmente encore plus au contact du relief de la berge, jusqu'à faire 180°.

Aucune vérité la dedans, juste des observations au fil de l'eau.


sebb

Messages : 945
Date d'inscription : 23/10/2009
Localisation : Brest même et St Malo!!!

Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudestandup.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: les courants en rivière

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:04


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum