"SUP" foil électrique : retour d'expérience

Aller en bas

"SUP" foil électrique : retour d'expérience Empty "SUP" foil électrique : retour d'expérience

Message par Fredi2 le Mer 30 Oct 2019 - 14:53

Retour d'expérience d'essai de "SUP"Foil électrique. Modèle Takuma.
Alors le contexte: on va s’entraîner pour faire du foil pumping et on croise un gars avec un foil électrique. Du coup le moteur a volé la vedette à la force humaine, un peu comme si on va avec un ukulélé sur la plage et qu'on croise un sound system 120 dB ;-)

Conditions: mer plate, légèrement ridée, 20 degrés, eau fraîche sans plus.

Alors la planche, la batterie, le foil, le moteur ça fait un ensemble assez lourd, prévoir de faire un aller-retour pour chaque élément, ou alors un chariot.

Comment ça se passe: Donc on a dans les mains une petit télécommande avec une gâchette sous l'index et une roulette sous le pouce, et une dragonne. On se met à l'eau avec de l'eau un peu au dessus de la taille (le mat fait dans les 70cm). On monte dessus soit en position dropknee (chevalier servant: un genou sur la planche l'autre en l'air), soit à genoux. Perso je trouve la position du chevalier servant beaucoup mieux: on passe plus facilement à la position debout à partir de cette position. On appuie sur la gâchette puis on tourne la molette: la planche avance, l'accélération est progressive et facilement contrôlable. Dès que la planche avance, sans pour autant que le foil porte, on peut se mettre debout. En fait on peut aussi commencer debout, mais c'est 10x plus confortable de commencer avec un genou, la planche n'étant pas très stable à l'arrêt. Ensuite on tourne la molette pour accélérer, appuie sur le pied arrière, le foil commence à porter, la planche monte progressivement puis accélère plus franchement lorsque l'arrière ne touche plus l'eau. Le mat est court, et le moteur ne dois pas sortir de l'eau, donc il faut assez vite remettre le poids sur le pied avant, assez franchement, puis éventuellement diminuer la vitesse avec la molette. Ensuite on avance tout droit. Pour tourner il faut y aller franchement pour pencher la board, mais on est limité par la sortie de l'aile de l'eau (aile de 1m, mat de 70cm, obligation de ne pas voler trop haut sur le mat à cause du moteur: faut pas trop pencher). Le foil est stable et la board pardonne les touchettes. Si on tombe, on lâche la gâchette, le foil s'arrête à quelques mètres, on remonte dessus et il faut pas oublier de remettre la molette à zéro avant de redémarrer, sinon y'a une sécurité et le moteur ne démarre pas.

Pour un kitefoiler, on y arrive en quelque minutes. Pour moi c'était les premières sensations de vol sans avoir l'appui d'une aile de kite, et je pense que ça m'aidera pour le SUPfoil/surffoil.

Pour des personnes habituées des sports de glisse sans expérience du foil, l'apprentissage demande plus de temps. La grosse difficulté c'est de ne pas se laisser impressionner par l'accélération produite lors de l'envol et de remettre le poids sur l'avant.

Pour des personnes non habituées des sports de glisse, je pense que ça ne sera pas facile.

Pour des surffoil/supfoilers l'intérêt sera d'essayer un truc nouveau.

Sinon y'a des sensations, mais un peu limité par le côté lourd de l'ensemble, à moins que ce soit car il y avait l'aile et le stab débutant.
Niveau émotion, c'est personnel, mais j'ai pas aimé plus que ça: bruit de moteur, facilité, absence d'utilisation de forces naturelles ou physiques.

Je suis convaincu que la location est l'avenir de ce support: c'est cher, pas assez addictif, lourd. Donc je me vois pas avoir ça dans mon garage, et le sortir régulièrement pour faire des ronds dans l'eau tout seul. En revanche je pense qu'il y a un intérêt pour l'apprentissage du SUPfoil, la satisfaction d'avoir testé un truc nouveau, et qu'en groupe c'est marrant. D'ailleurs le propriétaire du e-foil l'a acheté afin de développer une activité professionnelle de location encadrée (la totale avec bateau de sécu et drone suiveur).
Fredi2
Fredi2

Messages : 409
Date d'inscription : 10/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

"SUP" foil électrique : retour d'expérience Empty Re: "SUP" foil électrique : retour d'expérience

Message par Fab14 le Mer 30 Oct 2019 - 16:57

Merci beaucoup Fredi2, clair et limpide !! Very Happy Very Happy
Moi qui suis 100% novice en foil, j'attends qu'un loueur normand propose ça, et je ne manquerai pas de relire tes lignes avant essai.
Fab14
Fab14

Messages : 2713
Date d'inscription : 05/02/2012
Localisation : Trouville, Normandie

http://normandiepaddlesurf.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

"SUP" foil électrique : retour d'expérience Empty Re: "SUP" foil électrique : retour d'expérience

Message par Anthony76 le Mer 30 Oct 2019 - 21:34

Merci pour ton retour Fredi.
Ça me branche pas trop cet engin, un Ami en a acheté un, je vais l'essayer pour me faire une idée...
Par contre j'aimerai essayer in foil traditional pour le downwind Mai's ça a pas l'air facile.
Anthony76
Anthony76

Messages : 144
Date d'inscription : 28/01/2018
Localisation : Cork, Irlande
Taille, poids : 1m92, 80 kg

Revenir en haut Aller en bas

"SUP" foil électrique : retour d'expérience Empty Re: "SUP" foil électrique : retour d'expérience

Message par Fab14 le Jeu 31 Oct 2019 - 12:56

Anthony a écrit '' un Ami en a acheté un, je vais l'essayer pour me faire une idée...''
Veinard !!! Very Happy
Fab14
Fab14

Messages : 2713
Date d'inscription : 05/02/2012
Localisation : Trouville, Normandie

http://normandiepaddlesurf.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

"SUP" foil électrique : retour d'expérience Empty Re: "SUP" foil électrique : retour d'expérience

Message par Fredi2 le Jeu 31 Oct 2019 - 15:11

Infos prix: le bouzin coûte 6700 eur prix catalogue, et le gars qui m'a fait essayé gratos facture habituellement 100eur/h
Sachant que je pense que c'est plus rentable si on veut progresser de faire des sessions de 20min, car on est un peu tendu donc c'est fatiguant. Du coup l'idéal pour optimiser ses dépenses si l'objectif est de se familiariser avec le foil avant le supfoil vagues/surffoil/supfoil downwind: louer 1h à 2 et faire chacun 2x15min

Voici une vidéo, donc après les 5-10 premières minutes de domptage. J'étais loin de la vitesse max du moteur, ils donnent une vmax à 18 noeuds là je pense que j'étais plutôt à 6 noeuds qui correspond à la vitesse minimum de vol à peu près. J'ai l'air tendu sur la vidéo, pourtant j'étais serin à l'intérieur! On peut monter plus haut sur le mat.
Fredi2
Fredi2

Messages : 409
Date d'inscription : 10/10/2016

Revenir en haut Aller en bas

"SUP" foil électrique : retour d'expérience Empty Re: "SUP" foil électrique : retour d'expérience

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum