Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, 22-23-24 Juin 2012

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, 22-23-24 Juin 2012

Message par Vince44 le Lun 25 Juin 2012 - 10:43

Voilà un premier petit report du « Oleron Stand up challenge »!

Tout d'abord un grand merci à toute l'équipe de bénévoles qui s'est vraiment donné du mal tout le weekend pour que tout se passe au top, ils étaient là tôt le matin pour installer tout le village et ils étaient toujours là tard le soir pour nous faire griller des sardines et nous "recharger" en langoustines, et tout ça avec le même sourire pendant les trois jours, bravo et merci à tous!
Ensuite concernant la compétition:

Vendredi: longue distance de 26km.

Un premier bord downwind de 13 km jusqu'au Fort Boyard, un parcours assez glissant et technique pour bien attraper tous les bumps qui se présentaient à nous.
Arrivés au Fort Boyard un deuxième bord de 13 km beaucoup moins fun nous attendait pour aller vers une grande Tour au milieu de l'eau. Beaucoup de vent de travers nous obligeant à pagayer quasiment 90% du côté gauche et cela pendant environ 2 heures. Une partie super physique ou tout le monde (exceptée Annabel!) a été puiser au fin fond de ses ressources pour finir. D'ailleurs il me semble que l'on a compté pas moins d'une dizaine d'abandons sur 36 partants...

Un gros regret sur cette course concerne le choix du parcours, en effet à l'arrivée à côté de cette fameuse Tour au milieu de l'eau, les compétiteurs (avec leurs planches) ont tous été embarqués dans un énorme catamaran pour nous ramener proche du Fort Louvois afin de faire quelques images pour la région. Etant donné que l'organisation avait à dispo ce catamaran, pourquoi ne pas avoir choisi de nous faire continuer full downwind après le Fort Boyard, à 10 km au large ? La distance aurait été la même, nous n'aurions pas eu à subir ce vent de travers (horrible soit dit en passant!), et on aurait pu valider le downwind de l'année avec récupération de tout le monde en pleine océan et retour au Fort Louvois pour les photos de la même manière...

Certes ils ont raccourci le parcours initialement prévu (31 km) mais les 13 bornes de travers n'ont été une partie de plaisir pour personnes...A méditer pour l'année prochaine, avec de tels moyens je pense que dans le coin il y en effet des longues distances inoubliables à effectuer quasiment dans toutes les conditions possibles!
De plus je pense que chaque coureur aurait vraiment apprécié quelques fruits et des packs d'eau à l'arrivée de ces 3h30 de course, il faudra y penser l'an prochain!

Le soir, repas organisé dans le Fort Louvois, un bon petit diner, seul bémol, après ce gros effort fourni, pas de Coca ou autres jus d'orange pour nous désaltérer, par contre beaucoup de boissons alcoolisés dont personne n'avait vraiment envie après une grosse journée...

Samedi: Le thème de la journée : Beach Race

Un premier départ de Beach race est donné aux alentours de 12h, départ en flotte avec passage de bouée au large, retour avec les vagues, de très bons surfs, un classement très changeant tout au long de la course en fonction des séries qui rentrent, bref de la beach Race comme on l'aime, super fun, 20 minutes de bonheur!! Rien à dire!!

L'après-midi, divisions des compétiteurs en 2 poules, départ première poule à 15h30 et deuxième à 15h45. Seuls les 9 premiers de chaque poule sont qualifiés pour la grande finale.

Une manche super courte en mode sprint très sympa aussi, saluons la belle perf de Franck Le Ven qui a raté le départ, et qui avec un bel effort et une très jolie vague surfée, a réussi à recoller et à se qualifier in extremis pour les finales!!
17h30: lancement de la petite finale sur un parcours avec une première bouée au large, une seconde dans le shore break à l'opposé et une troisième bouée à virer à 100 mètres de la plage pour un retour downwind avec les vagues.

Même parcours pour la grande finale, pas mal de spectacle, la bouée au ras de la plage n'ayant épargné aucun des concurrents (surf raté, chutes, collisions) et ayant même été passée pour la majorité debout à côté de sa planche!!! Un super parcours très court et donc ultra intensif, le cardio est monté fort, on s'est régalé!

Fin des hostilités sur l'eau, place à l'expression session en "vagues", pas de pression sur cette partie, simplement un bon moment de détente entre riders épuisés!!

Et le soir Barbecue organisé sur le spot de l'event, sardines grillée, langoustines, pomme de terre, huitres, bref une excellente journée, très bien organisée, un format de course très sympa et des bons choix de parcours!!!

Dimanche, le rendez-vous est donné à midi pour un premier brieffing, les conditions ont bien changé, le vent d'ouest souffle fort, voire très fort, pas évident de prendre une décision concernant le parcours.

Premier Brief, on nous propose un parcours "downwind" de l'extrême pointe de la plage à gauche pour revenir vers le village. Seul soucis ce parcours n'est downwind que si le vent décide tourner sud-ouest...avec la fatigue accumulée personne n'a vraiment envie de rejouer le match du vendredi en plein vent de travers, tout au physique, l'organisation et les coureurs n'arrivent donc pas à se mettre d'accord...

Deuxième rendez-vous à 13h30, nouveau parcours avec un départ face au vent pour aller chercher une bouée au large, la virer et ensuite redescendre "downwind" vers la seconde bouée à virer ,positionnée à 50 mètres de l'arrivée. Finalement il s'avère que le bord downind censé nous faire glisser à pleine vitesse vers l'arrivée est contredit par la houle de travers, dans ces conditions il devient super technique de réussir à entretenir la glisse tout en maintenant l'équilibre, on pagaie beaucoup côté droit, ça chute de partout et tout le monde fini par arriver, mort, entre les deux drapeaux marquants la fin des épreuves sportives du weekend.

Sur ce parcours chez les femmes Annabel s'impose encore très nettement et chez les hommes, Gaétan s'impose et se place donc à la première place du podium au combiné des trois jours.

Le classement Femmes

1 Annabel Anderson
2 Faustine Merret
3 Liz Wardley
4 Sophie Routaboul

Le classement des 10 premiers hommes:

1 Gaetan Sené
2 Greg Closier
3 Leonard Nika
4 Roman Frejo
5 Arthur Daniel
6 Sebastien Cattelan
7 Vincent Verhoeven
8 Franck Le Ven
9 ???
10 Yves Gondre

En bref, une belle épreuve ou tout le monde a été récompensé du premier au dernier, on repart tous à la maison avec le lycra et le tshirt de l'évenement, auxquels on rajoute les lots gracieusement offerts par Maui Jim, Oxbow,etc (tshirts, sacs,...). Bravo à tous, ça a été une belle bagarre sur l’eau pendant trois jours !!

Les discordes existantes entre coureurs et organisateurs sur les choix de parcours ou les formats de course peuvent, à mon avis, faire l'objet d'une grande discussion entre les principaux intéressés. Une consultation au préalable des deux parties pour valider un parcours ne serait-elle pas possible?

Maintenant, place à la récupération!!

Merci à tous!


Dernière édition par Vince44 le Lun 25 Juin 2012 - 12:13, édité 1 fois

Vince44

Messages : 269
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, 22-23-24 Juin 2012

Message par Tutur le Lun 25 Juin 2012 - 11:53

Ce qui est incroyable, par rapport à Annabel, c'est qu'elle arrive à entretenir un rythme très élevé sur 25 bornes sans fatiguer, sachant qu'en vitesse de pointe, elle va moins vite que nous, le seul truc, c'est que nous, on ne tient pas 25 bornes à fond..
ça c'est bien vu sur les beach race le lendemain, elle n'a pas suivi, car sur des petites distances, on peut tenir à fond plus facilement, et comme on est plus puissant qu'elle, on prend un meilleur départ et on va plus vite en sprint, elle était aux alentours de la 10ème place sur les beach race.
En conclusion, elle à donc une endurance hors du commun (en sachant qu'avant les 30bornes, elle s'est fait 1h30 de footing).
J'ai hate de voir ce qu'elle va donner chez les femmes à la Battle ou même à Chicago le weekend prochain.

Tutur

Messages : 177
Date d'inscription : 13/08/2010
Age : 21
Localisation : Quiberon, 56
Taille, poids : 1m85, 74kg

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/arthur.danielWZRD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, 22-23-24 Juin 2012

Message par cloclo le Lun 25 Juin 2012 - 13:17

Vince44 a écrit:Voilà un premier petit report du « Oleron Stand up challenge »!

Tout d'abord un grand merci à toute l'équipe de bénévoles qui s'est vraiment donné du mal tout le weekend pour que tout se passe au top, ils étaient là tôt le matin pour installer tout le village et ils étaient toujours là tard le soir pour nous faire griller des sardines et nous "recharger" en langoustines, et tout ça avec le même sourire pendant les trois jours, bravo et merci à tous!
Ensuite concernant la compétition:

Vendredi: longue distance de 26km.

Un premier bord downwind de 13 km jusqu'au Fort Boyard, un parcours assez glissant et technique pour bien attraper tous les bumps qui se présentaient à nous.
Arrivés au Fort Boyard un deuxième bord de 13 km beaucoup moins fun nous attendait pour aller vers une grande Tour au milieu de l'eau. Beaucoup de vent de travers nous obligeant à pagayer quasiment 90% du côté gauche et cela pendant environ 2 heures. Une partie super physique ou tout le monde (exceptée Annabel!) a été puiser au fin fond de ses ressources pour finir. D'ailleurs il me semble que l'on a compté pas moins d'une dizaine d'abandons sur 36 partants...

Un gros regret sur cette course concerne le choix du parcours, en effet à l'arrivée à côté de cette fameuse Tour au milieu de l'eau, les compétiteurs (avec leurs planches) ont tous été embarqués dans un énorme catamaran pour nous ramener proche du Fort Louvois afin de faire quelques images pour la région. Etant donné que l'organisation avait à dispo ce catamaran, pourquoi ne pas avoir choisi de nous faire continuer full downwind après le Fort Boyard, à 10 km au large ? La distance aurait été la même, nous n'aurions pas eu à subir ce vent de travers (horrible soit dit en passant!), et on aurait pu valider le downwind de l'année avec récupération de tout le monde en pleine océan et retour au Fort Louvois pour les photos de la même manière...

Certes ils ont raccourci le parcours initialement prévu (31 km) mais les 13 bornes de travers n'ont été une partie de plaisir pour personnes...A méditer pour l'année prochaine, avec de tels moyens je pense que dans le coin il y en effet des longues distances inoubliables à effectuer quasiment dans toutes les conditions possibles!
De plus je pense que chaque coureur aurait vraiment apprécié quelques fruits et des packs d'eau à l'arrivée de ces 3h30 de course, il faudra y penser l'an prochain!

Le soir, repas organisé dans le Fort Louvois, un bon petit diner, seul bémol, après ce gros effort fourni, pas de Coca ou autres jus d'orange pour nous désaltérer, par contre beaucoup de boissons alcoolisés dont personne n'avait vraiment envie après une grosse journée...

Samedi: Le thème de la journée : Beach Race

Un premier départ de Beach race est donné aux alentours de 12h, départ en flotte avec passage de bouée au large, retour avec les vagues, de très bons surfs, un classement très changeant tout au long de la course en fonction des séries qui rentrent, bref de la beach Race comme on l'aime, super fun, 20 minutes de bonheur!! Rien à dire!!

L'après-midi, divisions des compétiteurs en 2 poules, départ première poule à 15h30 et deuxième à 15h45. Seuls les 9 premiers de chaque poule sont qualifiés pour la grande finale.

Une manche super courte en mode sprint très sympa aussi, saluons la belle perf de Franck Le Ven qui a raté le départ, et qui avec un bel effort et une très jolie vague surfée, a réussi à recoller et à se qualifier in extremis pour les finales!!
17h30: lancement de la petite finale sur un parcours avec une première bouée au large, une seconde dans le shore break à l'opposé et une troisième bouée à virer à 100 mètres de la plage pour un retour downwind avec les vagues.

Même parcours pour la grande finale, pas mal de spectacle, la bouée au ras de la plage n'ayant épargné aucun des concurrents (surf raté, chutes, collisions) et ayant même été passée pour la majorité debout à côté de sa planche!!! Un super parcours très court et donc ultra intensif, le cardio est monté fort, on s'est régalé!

Fin des hostilités sur l'eau, place à l'expression session en "vagues", pas de pression sur cette partie, simplement un bon moment de détente entre riders épuisés!!

Et le soir Barbecue organisé sur le spot de l'event, sardines grillée, langoustines, pomme de terre, huitres, bref une excellente journée, très bien organisée, un format de course très sympa et des bons choix de parcours!!!

Dimanche, le rendez-vous est donné à midi pour un premier brieffing, les conditions ont bien changé, le vent d'ouest souffle fort, voire très fort, pas évident de prendre une décision concernant le parcours.

Premier Brief, on nous propose un parcours "downwind" de l'extrême pointe de la plage à gauche pour revenir vers le village. Seul soucis ce parcours n'est downwind que si le vent décide tourner sud-ouest...avec la fatigue accumulée personne n'a vraiment envie de rejouer le match du vendredi en plein vent de travers, tout au physique, l'organisation et les coureurs n'arrivent donc pas à se mettre d'accord...

Deuxième rendez-vous à 13h30, nouveau parcours avec un départ face au vent pour aller chercher une bouée au large, la virer et ensuite redescendre "downwind" vers la seconde bouée à virer ,positionnée à 50 mètres de l'arrivée. Finalement il s'avère que le bord downind censé nous faire glisser à pleine vitesse vers l'arrivée est contredit par la houle de travers, dans ces conditions il devient super technique de réussir à entretenir la glisse tout en maintenant l'équilibre, on pagaie beaucoup côté droit, ça chute de partout et tout le monde fini par arriver, mort, entre les deux drapeaux marquants la fin des épreuves sportives du weekend.

Sur ce parcours chez les femmes Annabel s'impose encore très nettement et chez les hommes, Gaétan s'impose et se place donc à la première place du podium au combiné des trois jours.

Le classement Femmes

1 Annabel Anderson
2 Faustine Merret
3 Liz Wardley
4 Sophie Routaboul

Le classement des 10 premiers hommes:

1 Gaetan Sené
2 Greg Closier
3 Leonard Nika
4 Roman Frejo
5 Arthur Daniel
6 Sebastien Cattelan
7 Vincent Verhoeven
8 Franck Le Ven
9 ???
10 Yves Gondre

En bref, une belle épreuve ou tout le monde a été récompensé du premier au dernier, on repart tous à la maison avec le lycra et le tshirt de l'évenement, auxquels on rajoute les lots gracieusement offerts par Maui Jim, Oxbow,etc (tshirts, sacs,...). Bravo à tous, ça a été une belle bagarre sur l’eau pendant trois jours !!

Les discordes existantes entre coureurs et organisateurs sur les choix de parcours ou les formats de course peuvent, à mon avis, faire l'objet d'une grande discussion entre les principaux intéressés. Une consultation au préalable des deux parties pour valider un parcours ne serait-elle pas possible?

Maintenant, place à la récupération!!

Bien résumé (et belle perf, 7ème !).

Je rajouterais que 3 jours ça fait un peu long, ça limite forcément le nombre d'inscrits, pas évident de se libérer de son travail surtout qu'il faut partir la veille si l'on habite pas juste à coté.

90 euros (auquel il faut rajouter les frais de déplacement et d'hébergement) ça fait un peu cher même si c'est vrai que la logistique était au top.

Je trouve dommage de na pas avoir organisé une remise des prix un peu plus tôt dans la journée afin de nous éviter de rester scotcher dans les bouchons au niveau du pont (c'est connu que c'est galère le dimanche en fin d'aprem pour sortir de l'ile).

Effectivement il faut souligner le gros travail des bénévoles, les gros moyens logistiques (catamaran, équipe de la SNSM, coin pour se relaxer, etc...), une remise des prix ou personne n'est oublié (avec lots pour tous, ça fait toujours plaisir).

Par contre je trouve que la dernière épreuve (déterminante pour le classement final) n'était pas trop dans la logique du format d'un SUPWS.
La particularité des SUPWS c'est : une LD (DW ou flat en fonction des conditions) et des épreuves de sprint/slalom en heat (en tous les cas c'était le cas sur les précédentes épreuves). Après c'est sur que je suis sans doute un peu de mauvaise fois parce que c'est un format qui me va mieux et que j'étais déçu que l'on modifie le format (pourtant il y a quelques temps je n'étais pas trop pour mais au finalement c'est pas mal Wink ).
C'est sans doute aussi à la Waterman League d'être plus "carré" dans son cahier des charges concernant les formats.

En fait c'est juste dommage de ne pas avoir mieux géré la LD en nous faisant faire un parcours 100% DW, chose faisable vu les moyens déployés (autant des fois c'est pas possible, autant là c'était largement faisable).
Je pense aussi mais là ça dépend des conditions qu'il serait préférable de faire en premier les épreuves de rapidité et ensuite les épreuves d'endurance.

Bref même si on s'est un peu "pris la tête" à certain moment, c'était tout de même vraiment très bien et il faut encourager ce genre d'initiative.
Oléron est un superbe endroit avec un gros potentiel de DW et de surf.

cloclo

Messages : 3935
Date d'inscription : 13/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, 22-23-24 Juin 2012

Message par LALO le Lun 25 Juin 2012 - 17:07

Tutur a écrit:Ce qui est incroyable, par rapport à Annabel, c'est qu'elle arrive à entretenir un rythme très élevé sur 25 bornes sans fatiguer, sachant qu'en vitesse de pointe, elle va moins vite que nous, le seul truc, c'est que nous, on ne tient pas 25 bornes à fond..
ça c'est bien vu sur les beach race le lendemain, elle n'a pas suivi, car sur des petites distances, on peut tenir à fond plus facilement, et comme on est plus puissant qu'elle, on prend un meilleur départ et on va plus vite en sprint, elle était aux alentours de la 10ème place sur les beach race.
En conclusion, elle à donc une endurance hors du commun (en sachant qu'avant les 30bornes, elle s'est fait 1h30 de footing).
J'ai hate de voir ce qu'elle va donner chez les femmes à la Battle ou même à Chicago le weekend prochain.
speedslider a écrit:une derniere beach race tres courte ajd

1er:Gaetan
2e:Leonardika
3e:Arthur
4eme:Anabelle!
5e:Greg

elle fait quand même 4 sur une beach race ... pas tant à la ramasse que ça ... surtout après sa perf de la veille !!


LALO

Messages : 2196
Date d'inscription : 11/05/2009
Age : 45
Localisation : my home spot Guidel, sinon de Quiberon à La Torche

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, 22-23-24 Juin 2012

Message par Tutur le Lun 25 Juin 2012 - 18:15

ç n'etait pas une beach race, mais une sorte de mini downwind avec des bumps de travers, et un départ face au vent (ou elle est très bonne bounce )
avec un fin en downwind jusqu'à la plage, meme pas 2km, je l'est doublé sur quelques bumps que j'ai réussi à prendre

Tutur

Messages : 177
Date d'inscription : 13/08/2010
Age : 21
Localisation : Quiberon, 56
Taille, poids : 1m85, 74kg

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/arthur.danielWZRD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, 22-23-24 Juin 2012

Message par speedslider le Lun 25 Juin 2012 - 21:22

je l'AI doublé...l'ortugraphe!! Laughing

speedslider

Messages : 1561
Date d'inscription : 06/05/2010
Age : 49
Localisation : Saint Louis-La Réunion
Taille, poids : 84 kg 1m92

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, 22-23-24 Juin 2012

Message par Tutur le Lun 25 Juin 2012 - 21:48

l'orthographe* tu fais des fautes toi aussi ! Laughing

Tutur

Messages : 177
Date d'inscription : 13/08/2010
Age : 21
Localisation : Quiberon, 56
Taille, poids : 1m85, 74kg

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/arthur.danielWZRD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, 22-23-24 Juin 2012

Message par cloclo le Mar 26 Juin 2012 - 8:27

Pour en revenir sur la perf d'Annabel, lisez l'article de GetUp et le commentaire de Gaitan pleind e bon sens :

http://www.getupsupmag.com/gaetan-sene-remporte-loleron-island-stand-up-paddle-challenge-2012/

« La première moitié du parcours entre St Denis et Fort Boyard à été un vrai plaisir, du surf, des bumps, de la glisse. Quand j’ai vu Annabel Anderson me rattraper, forcément j’ai été déstabilisé quelques minutes puis je me suis concentré à nouveau sur la recherche du bon rapport investissement physique et technique pour tenir la distance. Je n’ai pas été étonné de la voir là, ni de me faire distancer. Avec l’expérience en descente de rivières, et celle acquise en coupe du monde de Surfski, j’ai déjà été battu à plusieurs reprise par des femmes. De nombreuses raisons expliquent cela. Annabel s’entraîne dur et beaucoup plus fréquemment que moi, elle à une technique très efficace de rame et de surf qu’il faudra analyser, elle gère aussi sa préparation de façon professionnelle à plein temps et non pas en amateur comme moi qui doit aussi penser à mon métier d’infirmier. Un long débat sur le professionnalisme et l’amateurisme du Sup race sur lequel j’espère trouver le temps de revenir…. La suite de la longue distance s’est donc terminée au mental, vent side, plus d’une heure trente d’effort physique continu sans ces petites décharges d’endorphines de la première heure. »

Je rajouterais que les façons de s'entrainer sont bien différents d'un pays à l'autre.

C'est marrant parce que avant le départ on discuté avec Ludo Dulo (qui fut l'un des meilleurs prone paddler au monde) qu'il s'était déjà fait battre par des filles mais moi à ce moment je n'ai à aucun moment pensé que j'allais me faire battre par Annabel !
De même Rico Leroy à Hawaii en pirogue s'est déjà fait battre par des filles.

La grosse différence de chrono s'explique aussi par le fait que en général le premier (en général c'est Eric) une fois devant contrôle la course pour ne pas trop s'épuiser, le 2ème si il est trop loin du 1er mais assez loin du 3ème fait de même, alors que là Annabel n'a rien contrôlé elle a tout donné jusqu'à la fin.

Le sport se professionnalise et forcément il y aura de plus en plus d'écarts entre les pros, les "speudos pros", les amateurs, les racers du dimanche, etc...

On a bien vu cette saison comment Eric a survolé les épreuves en Europe (il aurait pu nous mettre à chaque fois 10 minutes dans la vue si il avait voulu), il a juste rencontré une difficulté face à un autre pro.

Je vais suivre attentivement l'épreuve de Chicago.

cloclo

Messages : 3935
Date d'inscription : 13/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, 22-23-24 Juin 2012

Message par jipé le Mar 26 Juin 2012 - 10:05

yes !! lucide Gaétan !

jipé

Messages : 627
Date d'inscription : 27/07/2009
Age : 52
Localisation : Saint-Malo

Voir le profil de l'utilisateur http://emeraudestandup.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, 22-23-24 Juin 2012

Message par joelle le Mar 26 Juin 2012 - 11:39

jipé a écrit:yes !! lucide Gaétan !

Amusant.... J'avais écrit ici même un truc du même genre (http://www.forumdesup.com/t5954p45-prize-money-femmes-hommes#65145) avant même le compte-rendu de Gaétan...Comme quoi...

jocolor




joelle
Modératrice

Messages : 870
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, 22-23-24 Juin 2012

Message par cloclo le Mar 26 Juin 2012 - 16:00

http://www.what-s-next.com/2012/06/26/le-francais-gaetan-sene-la-neozelandaise-annabel-anderson-et-le-jerseyen-aaron-rowe-15-ans-vainqueurs-dans-leur-categorie-de-la-coupe-du-monde-de-stand-up-paddle-a-oleron/

>Annabel Anderson fidèle à sa réputation s’empare de la tête de la course qu’elle ne lâche sous aucun prétexte pendant la 2e partie de la course (avec un vent correct), et ce jusqu’à une balise située près de la Tour Juliar, à 3km de l’arrivée, où la course est neutralisée à cause d’un vent handicapant la poursuite de la course dans de bonnes conditions.

Ouais enfin on voit que celui qui a écrit l'article n'était pas sur l'eau avec ce "vent correct" !

> la Néozélandaise Annabel Anderson (33) s’impose sans forcer sur l’épreuve de longue distance en 2h23min40s. sur 27 km

Ca aurait donné quoi si elle avait forcée ???!!!

cloclo

Messages : 3935
Date d'inscription : 13/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, 22-23-24 Juin 2012

Message par joelle le Mar 26 Juin 2012 - 16:26

cloclo a écrit:
> la Néozélandaise Annabel Anderson (33) s’impose sans forcer sur l’épreuve de longue distance en 2h23min40s. sur 27 km

Ca aurait donné quoi si elle avait forcée ???!!!

C'est quoi ton temps à toi, Cloclo? Vincent annonce 3h30 et 15mn de plus que Gaétan... Rolling Eyes
Si je calcule bien, ça ferait aux environ de 3h10 pour le vainqueur... et là je vois 2h23 Suspect
Et puis, il n'y a pas moyen de s'y retrouver sur le classement donné par l'orga car les temps ne sont pas affichés...

joelle
Modératrice

Messages : 870
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, 22-23-24 Juin 2012

Message par cloclo le Mar 26 Juin 2012 - 17:23

joelle a écrit:
cloclo a écrit:
> la Néozélandaise Annabel Anderson (33) s’impose sans forcer sur l’épreuve de longue distance en 2h23min40s. sur 27 km

Ca aurait donné quoi si elle avait forcée ???!!!

C'est quoi ton temps à toi, Cloclo? Vincent annonce 3h30 et 15mn de plus que Gaétan... Rolling Eyes
Si je calcule bien, ça ferait aux environ de 3h10 pour le vainqueur... et là je vois 2h23 Suspect
Et puis, il n'y a pas moyen de s'y retrouver sur le classement donné par l'orga car les temps ne sont pas affichés...

J'en sais rien, je n'avais pas mon GPS, je sais juste que je suis 6 minutes derrière Gaitan.

Il doit y avoir moyen de récupérer les temps sur mygoelive.

cloclo

Messages : 3935
Date d'inscription : 13/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, 22-23-24 Juin 2012

Message par Vince44 le Mar 26 Juin 2012 - 17:37

C'est vrai que je me suis fié aux temps annoncé sur facebook mais n'ayant pas du tout regardé ma montre il est possible que ces temps ne soient pas les bons...ce qui est sur c'est que j'arrive 21 minutes après Annabel et 15 derrière Gaétan!

Vince44

Messages : 269
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, 22-23-24 Juin 2012

Message par Vince44 le Mar 26 Juin 2012 - 19:11

Après vérif sur Mygeolive on serait plutôt autour des 2h45 pour moi donc 2h23 pour Annabel parait correct!

Vince44

Messages : 269
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 32

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, 22-23-24 Juin 2012

Message par joelle le Mar 26 Juin 2012 - 19:31

Vince44 a écrit:Après vérif sur Mygeolive on serait plutôt autour des 2h45 pour moi donc 2h23 pour Annabel parait correct!

Smile

joelle
Modératrice

Messages : 870
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, 22-23-24 Juin 2012

Message par Plappe's paddle le Mar 26 Juin 2012 - 22:14

joelle a écrit:
jipé a écrit:yes !! lucide Gaétan !

Amusant.... J'avais écrit ici même un truc du même genre (http://www.forumdesup.com/t5954p45-prize-money-femmes-hommes#65145) avant même le compte-rendu de Gaétan...Comme quoi...

jocolor

Cette performance surprenante de battre les gars à Oléron 2012:
2h23 pour Annabel en 12'6
2h29 pour Gaëtan en 12'6

Pourtant Gaëtan en 12'6, à la BOP septembre 2011, était plus rapide que les filles en 14':
Distance SUP 01:29:03 Gaetan Sene Stock(12'6) M30-39 33
Distance SUP 01:30:11 Candice Appleby 14ft F19-29 43
Distance SUP 01:32:22 Annabel Anderson 14ft F30-39 57

Plappe's paddle

Messages : 2816
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation : à l'ouest
Taille, poids : CaminoPaddle

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/leplaps

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, 22-23-24 Juin 2012

Message par Eric le Mar 26 Juin 2012 - 22:25

Sur aucune autre courses au cours des 2 dernières années Annabel n'a été aussi forte en Europe, ni même proche...Et je ne parle pas seulement de Gaetan, mais de Greg, Leo Nika etc... C'est comme si moi l'année prochaine j'arrive au Perou et je met 5mn à Travis et Jamie... Et plus suprenant encore parcequ'en ce qui me concerne déjà cette année je les aient tenus sur les premiers km... Et de mon côté je descend pas d'un vol long courrier la veille et que je me tape pas un gros jogging le matin...
ce qui est sûr c'est qu'Annabel est dans un autre monde par rapport à nous...

_________________
Si vous avez des difficultés à vous inscrire ou à vous connecter, contactez moi par MP

Eric
Admin

Messages : 2642
Date d'inscription : 07/05/2009
Localisation : Fuerteventura !
Taille, poids : 173cm, 76kg

Voir le profil de l'utilisateur http://www.supfrance.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, 22-23-24 Juin 2012

Message par BeachAddict le Mer 27 Juin 2012 - 5:05

J'ai lu + haut que son parcours était décalé par rapport aux autres riders.
La chance de se trouver sur des courants + favorables est aussi possible. Non ?

L'intuition féminine a peut-être été gagnante sur ce coup là (aussi) !!!

Cool

BeachAddict

Messages : 302
Date d'inscription : 11/06/2009
Age : 52
Localisation : Toulouse
Taille, poids : 1,81m, 92kg

Voir le profil de l'utilisateur http://www.jpaction.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, 22-23-24 Juin 2012

Message par Michel 44 le Mer 27 Juin 2012 - 9:22

Bonjour
Le fil a été modéré, quelques posts ont été supprimés. Pour ceux qui commencent par lire ce post, voir aussi CE FIL pour comprendre pourquoi c'est moi qui intervient en ces termes.
Les posteurs concernés vont recevoir une explication par MP, ce qui est la moindre des choses car c'est très frustrant de voir supprimer ses posts Smile

En quelques mots, toute diffamation engage non seulement la responsabilité de son auteur mais aussi celle du site qui publie ses propos. De manière pratique et concrète, cela a conduit à la fermeture de sites internet, et ce n'est pas une légende urbaine mais un fait.

Contrairement à ce que l'on pense généralement, une diffamation n'a pas besoin d'être affirmative, l'emploi du conditionnel ou une forme interrogative ne change rien:
Toute allégation ou imputation d'un fait qui porte atteinte à l'honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé est une diffamation . La publication directe ou par voie de reproduction de cette allégation ou de cette imputation est punissable, même si elle est faite sous forme dubitative ou si elle vise une personne ou un corps non expressément nommés, mais dont l'identification est rendue possible par les termes des discours, cris, menaces, écrits ou imprimés, placards ou affiches incriminés.


Je vous remercie tous de votre compréhension pour ne pas prendre le moindre risque en la matière, c'est la vie de ce forum qui est en jeu ! Smile
Et je suis disponible par MP pour toute explication ou précision d'ordre juridique.

Michel 44
modérateur

Messages : 452
Date d'inscription : 27/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, 22-23-24 Juin 2012

Message par Tutur le Mer 27 Juin 2012 - 19:00

Eric a écrit:Sur aucune autre courses au cours des 2 dernières années Annabel n'a été aussi forte en Europe, ni même proche...Et je ne parle pas seulement de Gaetan, mais de Greg, Leo Nika etc... C'est comme si moi l'année prochaine j'arrive au Perou et je met 5mn à Travis et Jamie... Et plus suprenant encore parcequ'en ce qui me concerne déjà cette année je les aient tenus sur les premiers km... Et de mon côté je descend pas d'un vol long courrier la veille et que je me tape pas un gros jogging le matin...
ce qui est sûr c'est qu'Annabel est dans un autre monde par rapport à nous...
C'est vrai que c'est possible qu'une femme battent des hommes comme ça, mais sachant qu'en 2011, elle était derrière, donc en 1an, c'est quand même quelque chose de progresser comme ça, en précisant qu'on à aussi progressé.

Tutur

Messages : 177
Date d'inscription : 13/08/2010
Age : 21
Localisation : Quiberon, 56
Taille, poids : 1m85, 74kg

Voir le profil de l'utilisateur http://www.facebook.com/arthur.danielWZRD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, 22-23-24 Juin 2012

Message par LALO le Mer 27 Juin 2012 - 19:24

donc vos insinuez quoi ?
qu'il faudrait mettre des contrôles anti-dopage en place ?
et si elle avait tout simplement un meilleur sens marin (courant, lecture du plan d'eau), trouvé une technique de rame particulièremet efficace, ou s'être entrainé rigoureusement (physique, mental, diététique, etc ...)

LALO

Messages : 2196
Date d'inscription : 11/05/2009
Age : 45
Localisation : my home spot Guidel, sinon de Quiberon à La Torche

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, 22-23-24 Juin 2012

Message par getupsupmag le Mer 27 Juin 2012 - 20:31

Salut à tous
J'interviens assez rarement sur le forum même si je parcours régulièrement les pots quand j'en ai le temps.
Comme vous j'ai été étonné par la victoire d'Annabel Anderson sur la longue distance surtout devant trois des meilleurs sup racers européens Gaétan Séné, Greg Closier et Leo Nika pour ne pas faire une liste trop exhaustive (en aparté et pour rebondir à certains propos tenus sur FB, je ne crois pas que ces coureurs masculins brillent par leur "égo surdimensionné" mais c'est un autre débat...). J'ai cherché à obtenir des infos expliquant ce résultat et à vrai dire, sans être sur place, c'est assez difficile.

Cependant, je crois pouvoir dire que s'il y avait bien une fille capable de cette performance, c'est bien Annabel Anderson (je pense aussi qu'avant la course, je l'aurais mise dans le top 5 à l'arrivée). Gaétan l'a expliqué, elle se consacre au stand up à 100 %, son gabarit lui permet d'utiliser des planches étroites, elle a une technique de rame propre avec une fréquence importante, tout cela lui permet d'aller vite. Je suis plus surpris de voir qu'elle creuse l'écart sur la partie la plus physique et moins glissante de la course et encore plus par l'écart entre elle et ses poursuivants à l'égo surdimensionné. En outre, elle n'a pas été aidé par le bateau ouvreur, Annabel me l'a confirmé par email.

Il est "casse gueule" de comparer des temps de courses passées pour extrapoler des niveaux de progressions. J'ai lu que Plappe's paddle avait évoqué la BOP. Pourquoi pas mais étant sur place durant cette longue distance à Dana Point, j'ai aussi constaté que l'engagement de chacun était vraiment très différent sur cette ultime "vraie" course de la Battle, l'objectif des meilleurs étant la beach race. Gaétan a réalisé la course parfaite car il est constant sur son engagement en 12'6, Annabel a de mémoire fait cette course avec la board Puma. Elle découvrait juste la planche, je ne sais pas si c'est représentatif (enfin de mémoire).

Pour répondre à Lalo qui évoque les contrôles anti dopages. Je crois qu'il ne faut pas se voiler la face. A cours terme, ce problème se posera en sup race comme dans toutes les disciplines d'endurance pratiquée en France, en Europe et dans le monde, et ce à tout niveau. La professionnalisation du sport va accélérer ce problème. Les meilleurs français vont entrer dans un circuit dit de suivi longitudinale, la France se veut exemplaire pour lutter contre ce fléau, ce ne sera pas forcément le cas dans d'autres pays. Je crois aussi qu'il est de la responsabilité de la fédération française de surf de très vite se saisir du problème sur des courses offrant un certain niveau de prize money (même si cette démarche demandera des budgets). Au Pérou, pour le championnat du monde ISA, les meilleurs sont passés par un contrôle. Je trouve cela pour le coup "positif".

Je pense enfin qu'il sera intéressant de suivre les performances de nombreux athlètes, dont Annabel, à Chicago. Une fois encore, cette dernière n'était pas certaine d'avoir une planche mise à dispo aux States, donc sa venue n'était pas confirmée à 100 %. En attendant, comme dit Michel, attention aux spéculations.
Franck.

getupsupmag

Messages : 38
Date d'inscription : 20/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.getupsupmag.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, 22-23-24 Juin 2012

Message par Michel 44 le Mer 27 Juin 2012 - 22:27

getupsupmag a écrit:
Pour répondre à Lalo qui évoque les contrôles anti dopages. Je crois qu'il ne faut pas se voiler la face. A cours terme, ce problème se posera en sup race comme dans toutes les disciplines d'endurance pratiquée en France, en Europe et dans le monde, et ce à tout niveau. La professionnalisation du sport va accélérer ce problème. Les meilleurs français vont entrer dans un circuit dit de suivi longitudinale, la France se veut exemplaire pour lutter contre ce fléau, ce ne sera pas forcément le cas dans d'autres pays. Je crois aussi qu'il est de la responsabilité de la fédération française de surf de très vite se saisir du problème sur des courses offrant un certain niveau de prize money (même si cette démarche demandera des budgets). Au Pérou, pour le championnat du monde ISA, les meilleurs sont passés par un contrôle. Je trouve cela pour le coup "positif".

C'est tout un ensemble qui devrait se mettre en place, le plus tôt sera le mieux: pour commencer, en France il faudrait que la race soit reconnue comme discipline de haut niveau par le ministère pour l'olympiade à venir (j'ai compris que ça pourrait se faire), d'où accès des athlètes à la liste de haut niveau et au suivi longitudinal obligatoire, convention d'objectifs incluant la race (et donc financement de l'équipe de France race) avec le ministère, contrôles anti-dopages (en compétition et à l'entrainement) réalisés par l'agence française (AFLD) en collaboration avec le ministère et notamment les DRDJS.
Et au niveau mondial (c'est indépendant, c'est lié au fait que c'est l'ISA, membre du CIO, qui organise), outre les contrôles indispensables au mondial, il faudrait un suivi des meilleurs athlètes par l'AMA avec dans l'idéal géolocalisation pour la saison suivante (pour les contrôles à l'entrainement).

En France les contrôles sont bien trop chers pour une petite fédé, il faut que les contrôles soient gérés par l'AFLD- ministère, et pas payés par la fédé, pour que le dispositif soit financièrement viable.

Et comme beaucoup de choses dans ce nouveau sport, c'est à construire. Et c'est bien de construire ensemble, n'est-ce pas ? Smile
La prochaine AG fédérale est élective (pour l'olympiade, soit 4 ans), il faut que des bénévoles intéressés par le SUP (dont la race objet de notre attention dans ce fil) entrent aux différents niveaux de la vie associative fédérale (clubs, ligues, fédération et comité où sera logé le SUP). Ce n'est pas une question de pouvoir, c'est simplement pour que ça puisse bien fonctionner en prenant en compte le SUP.

Michel 44
modérateur

Messages : 452
Date d'inscription : 27/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, 22-23-24 Juin 2012

Message par joelle le Jeu 28 Juin 2012 - 6:32

Vince44 a écrit:Voilà un premier petit report du « Oleron Stand up challenge »!

Tout d'abord un grand merci à toute l'équipe de bénévoles qui s'est vraiment donné du mal tout le weekend pour que tout se passe au top, ils étaient là tôt le matin pour installer tout le village et ils étaient toujours là tard le soir pour nous faire griller des sardines et nous "recharger" en langoustines, et tout ça avec le même sourire pendant les trois jours, bravo et merci à tous!

(...)

Maintenant, place à la récupération!!

Merci à tous!

J'aimerai revenir sur le sujet de ce fil de conversation, à savoir la course d'Oléron.
Après avoir fait le tour des différents communiqués de presse, CR et avis des coureurs, il me semble que la conclusion qui s'impose est magnifique (du latin magnificus: "qui fait grand") et en conséquence ELITISTE.

Nul doute que des courses de ce format aient leur place dans le programme hexagonal.

Des amis m'avaient posé la question de savoir si j'y serai présente, "moi-je" et ma veille carcasse. J'avais répondu que je préférais faire du tourisme plus exotique.
1° En effet, si j'ai envie de naviguer poussée par le vent, j'ai l'opportunité de le faire chez moi et l'avantage de pouvoir choisir avec certitude LE jour où les éléments seront de la fête. Rolling Eyes
2° Si le SUP me donne l'opportunité de faire du tourisme, rencontrer du monde et m'en mettre plein la vue, je souhaite participer à des épreuves où je me sens en sécurité, fussent-elle titanesques (11 cities tour en Hollande, Xtrem SUP race Mallorca, Presqu'ile Paddle Race en Bretagne) donc où je suis certaine que l'organisation pourra prendre en considération TOUT le groupe, du premier au DERNIER.

Car, oui, je ne suis plus une athlète de haut niveau et j'arrive en queue de course, je fais partie de ces anonymes qui font "le chiffre", c'est à dire de ces anonymes qui non seulement paient leur inscription, mais de surcroit le font sans attendre d'autre retour que la simple considération. (Je parle de la considération de la part des "chefs", les bénévoles sont généralement d'adorables personnes, toujours disponibles pour faire ce qu'elles peuvent faire)

De manière générale, une épreuve, quel que soit le podium prévu au vu des têtes d'affiche, n'a de sens qu'au vu du nombre de participants anonymes. Plus ils sont nombreux, plus la course est belle, in fine.
Faire des images, ça peut se faire en privé, lors d'un trip photos avec les personnes qu'on souhaite mettre en valeur. Le rendu d'un SUP devant un monument, fusse t-il mythique, n'aura jamais le même rendu qu'un long ruban de sup défilant devant le même monument...

Du bout de ma lorgnette, j'espère que les organisateur de cette épreuve sauront regarder l'avenir et se donner les moyens d'orienter la mise en oeuvre en fonction de la réalité hexagonale.
Nul doute que des courses de ce format aient leur place dans le programme français, je le répète. Mais c'est le genre de course où les gens de mon rang ne pourront jamais s'aligner... Et... ce n'est pas une question de matos! clown


joelle
Modératrice

Messages : 870
Date d'inscription : 07/07/2010
Localisation : Nantes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oléron Island Stand Up Paddle Challenge, 22-23-24 Juin 2012

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 8:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum