Au coeur de l'orage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Au coeur de l'orage

Message par picard le Dim 28 Mar 2010 - 18:24

Bonsoir à tous ,

J'ai hésité avant d'écrire ce post , mais je pense qu'en réfléchissant ensemble , en mutualisant nos expériences nous pourrons peut être avoir les reflexes de survie liés à ce genre de situation.


jeudi 25 mars , aprés une journée difficile au boulot , je décide de sortir mon jouet de plage favori pour évacuer le stress de la journée. Beau temps ensoleillé ,c'est le printemps, je ne me suis pas soucié de la météo ,pas le temps , je fonce.
Je pars pour 1h30 à 2 h de rame sur les canaux que je connaît parfaitement, aucune incertitude lié au milieu , au pire un peu de vent.
je pousse de l'eau et comme prévu , cette mauvaise journée commence à s'effacer, je rame , la transpiration , sensation de chaleur , de bien être , je rame, j'augmente la cadence.Une heure s'est écoulée , le temps change ,ça se couvre, pas aussi vite qu'au bord du littoral, j'ai de la marge , j'enchaîne . C'est trop bon , sensation de purification, on oublie tout...
10 minutes plus tard le vent se lève , il asséche mon visage couvert de transpiration, c'est cool !5 minutes plus tard le vent se renforce encore, le ciel noircit , ça va passer c'est sûr. Je continue , ça peut pas s'arrêter là , j'ai pas ma dose!
Le vent monte encore , je lutte mais j'avance , j'enquille. La lumière du jour est trés faible . Le premier éclair survient, je suis à trois km de mon point de départ , ça va chauffer! la pluie fait son apparition , elle monte en intensité pour arriver au déluge , je suis toujours debout , c'est tout noir derriére, pas le choix, je suis à découvert je continue. L'orage se rapproche , j'ai beau faire fonctionner mes fibros , rien n'y fait. Je sens que je vais me retrouver dedans. Aussitôt dit, aussitôt fait , je me retrouve au coeur de l'orage , le tonnerre gronde , ça tape de partout ,c'est le 14 juillet! seul sur ma board en rase campagne une pagaie de 2 m dans les mains et le point culminant du spot. Ni une ni deux , je m'applatis!!! Je me sens tout petit , j'ai déjà vécu cette sitution deux fois , c'était en mer , j'étais sorti illico allongé sur ma board . Là où que j'aille je suis le paratonerre!!!J'peux pas sortir là. Bizarrement je n'ai pas peur contrairement au deux fois précédentes , suis-je devenu inconscient? Je ne crois pas. J'arrive à garder mon sang froid et connaissant bien le milieu je sais que dans le virage qui suit il y a un pont sous lequel je pourrais m'abriter, quelle chance!. Je rame allongé , ma werner full carbone poids plume ne me sert à rien! J'arrive prés du pont , je sors de l'eau, j'ai froid , un long john c'est pas de saison ! Je m'en rends compte irrémédiablement!
L'orage passe , c'est terminé , je suis bien calmé , je rame, plus trés motivé , je rame , j'essaie d'analyser mes erreurs, j'ai une pensée pour Benji et sa mésaventure, la mienne et moindre, je ne peux m'empêcher toutefois de penser à tous les golfeurs, pêcheurs,joggers foudroyés dans le cadre de leur passion.Tout c'est bien terminé pour moi...

Loin du milieu marin , j'ai eu ma dose d'adrénaline ce soir . Je n'ai pas bien dormi cette nuit là, c'est légitime je crois.
Les éléments sont toujours les plus forts !
La fatigue, l'habitude,le défaut d'information, la certitude nous mettent parfois en péril .

Si ce post vous parle , tant mieux !

@+ Picard

picard

Messages : 88
Date d'inscription : 28/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au coeur de l'orage

Message par Benji le Dim 28 Mar 2010 - 18:49

Shocked Là, on peu dire que t'as eu chaud au ...! affraid Avec du carbone dans les mains en +...En fait t'as eu trés chaud! Laughing
Comme quoi, même une "banale" session habituelle peut tjrs se "radicaliser"...
Je me dis qu'on doit rester bien humble face à la Nature, surtout si on veut continuer d'en tirer tant de plaisir...

J'ai une solution pour toi Picard, les jours où le temps est incertain et que tu DOIS aller ramer, que c'est quasi "Vitale"! Tu remplis ta baignoire, tu achète un skim board, tu le cale dedans, une pagaie plastique (faudrait pas mettre des coups sur l'émail de la baignoire!) et Hop! Un SUP de Race d'appartement! Laughing

Benji

Messages : 1696
Date d'inscription : 11/05/2009
Age : 41
Localisation : Pays Basque
Taille, poids : 1m 87, 94Kg

Voir le profil de l'utilisateur http://suptribe.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au coeur de l'orage

Message par cloclo le Dim 28 Mar 2010 - 19:11

picard a écrit:Bonsoir à tous ,

J'ai hésité avant d'écrire ce post , mais je pense qu'en réfléchissant ensemble , en mutualisant nos expériences nous pourrons peut être avoir les reflexes de survie liés à ce genre de situation.


jeudi 25 mars , aprés une journée difficile au boulot , je décide de sortir mon jouet de plage favori pour évacuer le stress de la journée. Beau temps ensoleillé ,c'est le printemps, je ne me suis pas soucié de la météo ,pas le temps , je fonce.
Je pars pour 1h30 à 2 h de rame sur les canaux que je connaît parfaitement, aucune incertitude lié au milieu , au pire un peu de vent.
je pousse de l'eau et comme prévu , cette mauvaise journée commence à s'effacer, je rame , la transpiration , sensation de chaleur , de bien être , je rame, j'augmente la cadence.Une heure s'est écoulée , le temps change ,ça se couvre, pas aussi vite qu'au bord du littoral, j'ai de la marge , j'enchaîne . C'est trop bon , sensation de purification, on oublie tout...
10 minutes plus tard le vent se lève , il asséche mon visage couvert de transpiration, c'est cool !5 minutes plus tard le vent se renforce encore, le ciel noircit , ça va passer c'est sûr. Je continue , ça peut pas s'arrêter là , j'ai pas ma dose!
Le vent monte encore , je lutte mais j'avance , j'enquille. La lumière du jour est trés faible . Le premier éclair survient, je suis à trois km de mon point de départ , ça va chauffer! la pluie fait son apparition , elle monte en intensité pour arriver au déluge , je suis toujours debout , c'est tout noir derriére, pas le choix, je suis à découvert je continue. L'orage se rapproche , j'ai beau faire fonctionner mes fibros , rien n'y fait. Je sens que je vais me retrouver dedans. Aussitôt dit, aussitôt fait , je me retrouve au coeur de l'orage , le tonnerre gronde , ça tape de partout ,c'est le 14 juillet! seul sur ma board en rase campagne une pagaie de 2 m dans les mains et le point culminant du spot. Ni une ni deux , je m'applatis!!! Je me sens tout petit , j'ai déjà vécu cette sitution deux fois , c'était en mer , j'étais sorti illico allongé sur ma board . Là où que j'aille je suis le paratonerre!!!J'peux pas sortir là. Bizarrement je n'ai pas peur contrairement au deux fois précédentes , suis-je devenu inconscient? Je ne crois pas. J'arrive à garder mon sang froid et connaissant bien le milieu je sais que dans le virage qui suit il y a un pont sous lequel je pourrais m'abriter, quelle chance!. Je rame allongé , ma werner full carbone poids plume ne me sert à rien! J'arrive prés du pont , je sors de l'eau, j'ai froid , un long john c'est pas de saison ! Je m'en rends compte irrémédiablement!
L'orage passe , c'est terminé , je suis bien calmé , je rame, plus trés motivé , je rame , j'essaie d'analyser mes erreurs, j'ai une pensée pour Benji et sa mésaventure, la mienne et moindre, je ne peux m'empêcher toutefois de penser à tous les golfeurs, pêcheurs,joggers foudroyés dans le cadre de leur passion.Tout c'est bien terminé pour moi...

Loin du milieu marin , j'ai eu ma dose d'adrénaline ce soir . Je n'ai pas bien dormi cette nuit là, c'est légitime je crois.
Les éléments sont toujours les plus forts !
La fatigue, l'habitude,le défaut d'information, la certitude nous mettent parfois en péril .

Si ce post vous parle , tant mieux !

@+ Picard

Chaud !!

cloclo

Messages : 3935
Date d'inscription : 13/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au coeur de l'orage

Message par cloclo le Dim 28 Mar 2010 - 19:12

Benji a écrit:
J'ai une solution pour toi Picard, les jours où le temps est incertain et que tu DOIS aller ramer, que c'est quasi "Vitale"! Tu remplis ta baignoire, tu achète un skim board, tu le cale dedans, une pagaie plastique (faudrait pas mettre des coups sur l'émail de la baignoire!) et Hop! Un SUP de Race d'appartement! Laughing


Very Happy Very Happy

cloclo

Messages : 3935
Date d'inscription : 13/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au coeur de l'orage

Message par Plappe's paddle le Dim 28 Mar 2010 - 19:57

J'ai eu peur aussi quelques fois.
Pétole de vent, le temps va-t-il tourner à l'orage? Le gourou ne prévoit pas la foudre.
En entendant le tonnerre, les surfeurs sont bien contents de voir un supeur au pic, le carbone est conducteur, ils rigolent.
Moi, sans tarder, je sors au pas de course, la pagaie entre les pattes.

Plappe's paddle

Messages : 2816
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation : à l'ouest
Taille, poids : CaminoPaddle

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/leplaps

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au coeur de l'orage

Message par Iceman le Dim 28 Mar 2010 - 20:08

Plappo a écrit:Moi, sans tarder, je sors au pas de course, la pagaie entre les pattes.

Prétentieux ! Very Happy

Iceman

Messages : 2507
Date d'inscription : 10/05/2009
Age : 42
Localisation : Au pays des biloutes
Taille, poids : 1,79m / 87kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au coeur de l'orage

Message par rico le Lun 29 Mar 2010 - 8:01

C'est flippant!
J'ai vécu ça,j'ai souvent attendu que le point chaud se rapproche en comptant les secondes...puis un jour j'ai vu une émission sur la foudre et le gars disait que ça pouvait taper sans prevenir à plusieurs km du coeur de l'orage...ça m'a refroidi...depuis je suis plus prudent et je sors au premier coup de tonnerre!

rico

Messages : 1713
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation : palawaii/Corsica

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au coeur de l'orage

Message par colas le Lun 29 Mar 2010 - 8:24

picard a écrit:Ni une ni deux , je m'applatis!!!

Attention, je ne pense pas que ce soit la meilleure chose a faire, si la foudre frappe pas loin de toi, il vaut mieux avoir le moins d'"empattement" au sol possible, a cause de la "tension de pas", le mieux semble etre de se rouler en boule http://www.foudre.org/protection-prevention/protection-personne/terrain-decouvert.html (ou s'accroupir er ramer "a la kayak" au raz de l'eau?)

colas

Messages : 1769
Date d'inscription : 29/06/2009
Age : 56
Localisation : Cannes

Voir le profil de l'utilisateur http://colas.nahaboo.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au coeur de l'orage

Message par rico le Lun 29 Mar 2010 - 9:35

colas a écrit:
picard a écrit:Ni une ni deux , je m'applatis!!!

Attention, je ne pense pas que ce soit la meilleure chose a faire, si la foudre frappe pas loin de toi, il vaut mieux avoir le moins d'"empattement" au sol possible, a cause de la "tension de pas", le mieux semble etre de se rouler en boule http://www.foudre.org/protection-prevention/protection-personne/terrain-decouvert.html (ou s'accroupir er ramer "a la kayak" au raz de l'eau?)
exacte la tension de pas est bien connue des "lignards"d'edf plus l'empattement est important plus la difference de potentiel augmente!!!C'est surtout valable quand une ligne haute tension touche le sol:on ne sort pas d'un vehicule et si on n'a pas le choix on se deplace par bon sur un pied ou à pieds joints!Quand la foudre "touche" le sol mieux vaut etre groupé!

rico

Messages : 1713
Date d'inscription : 11/05/2009
Localisation : palawaii/Corsica

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au coeur de l'orage

Message par tony le Dim 1 Aoû 2010 - 10:46

Ce matin pas de vagues à Bisca,donc je pars pour une ballade sur le bassin.
Départ de la plage des arbousiers direction Arcachon; le ciel était chargé au dessus du bassin,mais pas de signe d'orage.Je rame donc à contre courant,et pratiquement arrivé à la jetée de la chapelle,environ 4 km plus loin quelques gouttes puis 2 énormes éclairs suivi du tonerre.
Demi tour et retour au point de départ à une cadence soutenue,avec le courant et le tonerre qui continu de gronder derrière moi.
Le retour a été 3 fois plus rapide que l'aller,et j'ai réussi à rentrer avant qu'il ne me rattrappe Very Happy .J'avais quand même pris l'option de longer la côte au cas ou l'orage me rattrape de façons à pouvoir sortir,et me trouver un abris de fortune.
En tout les cas je crois que je n'avais jamais ramé aussi vite Laughing


tony

Messages : 891
Date d'inscription : 29/10/2009
Age : 45
Localisation : arcachon
Taille, poids : 1m80 90kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au coeur de l'orage

Message par didi33 le Dim 1 Aoû 2010 - 21:03

c'est quand meme con de partir sous l'orage quand c'est prevue et apres vous ferais appelle au secours au cas ou bandes d'inconscients

didi33

Messages : 28
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : gironde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au coeur de l'orage

Message par tony le Lun 2 Aoû 2010 - 11:26

Didi 33 a écrit
c'est quand meme con de partir sous l'orage quand c'est prevue et apres vous ferais appelle au secours au cas ou bandes d'inconscients
Pour ma part je ne pars pas sous l'orage,mais je reviens avec Laughing
Je pense que personne ici est inconscient,mais un orage peut monter trés vite sur l'eau,et on peut facilement se faire surprendre.
Mais de là à appeler les secours cyclops ,il suffit juste de trouver un coin à l'abri et attendre que ça passe.

tony

Messages : 891
Date d'inscription : 29/10/2009
Age : 45
Localisation : arcachon
Taille, poids : 1m80 90kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au coeur de l'orage

Message par didi33 le Lun 2 Aoû 2010 - 15:24


c'est quand meme con de partir sous l'orage quand c'est prevue et apres vous ferais appelle au secours au cas ou bandes d'inconscients[/quote]
Pour ma part je ne pars pas sous l'orage,mais je reviens avec Laughing
Je pense que personne ici est inconscient,mais un orage peut monter trés vite sur l'eau,et on peut facilement se faire surprendre.
Mais de là à appeler les secours cyclops ,il suffit juste de trouver un coin à l'abri et attendre que ça passe. [/quote]
quand je dis secours ,prends toi un eclair et tu verras que tu vas en avoir besoin ,et avec le temps incertain d'hier ,il fallait etre inconscient Evil or Very Mad Evil or Very Mad

didi33

Messages : 28
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : gironde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au coeur de l'orage

Message par tony le Lun 2 Aoû 2010 - 15:55


Laughing

tony

Messages : 891
Date d'inscription : 29/10/2009
Age : 45
Localisation : arcachon
Taille, poids : 1m80 90kg

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au coeur de l'orage

Message par lugo le Lun 2 Aoû 2010 - 22:29

avec le temps incertain d'hier ,il fallait etre inconscient

Bah, si on ne peut même plus profiter des orages ...! Rolling Eyes


En tout cas, là, c'est vrai que pour le coup, heureusement qu'il n'y avait personne à l'eau pale !
http://www.koreus.com/video/foudre-proche.html

lugo

Messages : 155
Date d'inscription : 27/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au coeur de l'orage

Message par didi33 le Mar 3 Aoû 2010 - 15:41


donc tu vois bien que c'est dangereux,et meme en te protegeant sur le rivage ,tu peux te prendre la foudre . Shocked
il ne faut pas comme je disais un peu plus au etre inconscient comme certain affraid

didi33

Messages : 28
Date d'inscription : 19/05/2010
Localisation : gironde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au coeur de l'orage

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:36


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum